Il n'y a ni victimes ni méchantes personnes !


Notre monde est rempli de bonnes personnes, mais le contrôle par l'autorité a produit la séparation et ainsi ne pas y croire.


N'est-il pas étrange, que nous aimons les gens qui comblent nos besoins, mais dès que notre sécurité est compromise, alors l'amour se change en inquiétude, en peur ou en haine ?

Puis, nous réagissons en voyant l'autre comme une méchante personne, comme le coupable de ce qui nous arrive et ainsi oublier de s'observer dans la relation.

Pourquoi avons-nous cette réaction ? D'où vient cette habitude inconsciente ?

Sommes-nous conscients de notre attitude qui a blessé et fait réagir l'autre ?

Est-ce cela l'amour ? Une forme de pensée conditionnée à diviser la relation afin de satisfaire nos propres intérêts, nos besoins !

Il n'y a ni victimes ni méchantes personnes, il n'y a que des gens inconscients de ce qu'ils sont et du pouvoir de création qu'ils ont !

Pouvez-vous prendre quelques minutes pour lire certaines des conséquences de la séparation entre nous ?

 

 

Séparation dans les relations

 

L’autorité a inventé la séparation, la division afin de garantir votre sécurité

L'autorité veut vous faire croire que les gens sont divisés, séparés, et que pour protéger votre sécurité, vos besoins, vous devez vous réaliser individuellement, car il existe des pommes pourries, de méchantes personnes, qui veulent ce que vous avez ou vous faire du mal pour les avoir.

Pour y arriver, vous devez faire partie des gagnants, des plus forts, des plus habiles, des plus riches, des plus instruits, des plus reconnus.

Les conséquences en sont l'habitude d'être séparés dans nos relations, mais cela créé un problème supplémentaire, de croire qu’il n’y a pas assez de ce que l’on veut pour être heureux ou pour survive, qu’il manque de tout ce qui est bon, si l’autre se retient ou s'en va.

Pour corriger leur erreur et ne pas perdre le pouvoir sur vous, l’autorité a inventé l’accumulation, le plus, au lieu de comprendre que la séparation est un choix moindre qui existe afin de faire un choix plus élevé.

Cependant, l'autorité ne comprend pas que l'on ne corrige pas une situation avec la même énergie qui l'a créée, donc avez la peur de perdre leur pouvoir !

Quelles sont alors, les conséquences de la séparations, de la division ?

 

La séparation vous rend isolé

En fait, construire des murs autour de vous ne vous protège pas, mais vous rend égoïste, vous apporte de la solitude et vous rend insensible aux autres.

J'ai vécu des relations amoureuses en construisant des murs et quelque fois, je regardais de l'autre côté afin de voir si rien n'avait changé ou pour obtenir quelque chose. Puis, je mesurais le "succès" de cette relation en nombre d'années pour bien paraître et non en sentiments de bien-être.

En oubliant de m'observer, de m'accepter, de me comprendre dans les relations, je manquais de magnifiques opportunités pour évoluer et m'aimer.

Je blâmais ou je jugeais les gens de ce qui m'arrivais, et ainsi créer un isolement par ma façon de penser, qui se traduisait ensuite dans ma façon de vivre mes relations.

 

La séparation vous rend individualiste

J'observe que la vie sur notre planète, peu importe la région, est construite sur l'idée de la séparation, de la division, donc sur l'individualité.

Nous croyons être des familles ou des groupes séparés, rassemblés dans des villes ou des provinces séparées, réunis dans des pays séparés, avec des religions séparées, formant un monde séparé.

Nous croyons que notre religion est la meilleure, que notre pays est le meilleur de la planète. Nous regardons notre province comme la meilleure du pays, notre ville comme la plus extraordinaire de notre province, et notre famille, comme la plus formidable de la ville ou du quartier.

Finalement, nous nous trouvons la meilleure personne de notre propre famille.

Évidemment, nous n'affirmons pas penser comme cela, mais notre façon d'être dans nos relations indique ce que nous pensons vraiment.

Et cacher nos vérités, c'est vivre dans la malhonnêteté, dans le mensonge et y croire ensuite par habitude. Le mensonge devient alors, notre vérité.

 

La séparation vous rend superficiel

Notre inclinaison marquée pour les comparaisons nous rend superficiels et notre habitude de définir une chose comme étant "supérieure" ou "inférieure", "meilleure" ou "pire", "bonne" ou "mauvaise", "positive" ou "négative" démontrent combien nous sommes dans l'individualité et à quel point nous sommes noyés par la séparation.

Aussi longtemps qu'une société ou une personne se considère comme séparée, alors elle vit dans l'illusion qu'elle évolue en "bonne personne" au devant des autres. Pour mesurer son degré de "bonté", alors il faut nécessairement inventer un degré de "méchanceté"...

Être superficiel, c'est mettre l'importance sur l'extérieur, de mettre en évidence les apparences, l'image de soi, la reconnaissance ou la gloire et non, sur les vérités intérieures.

La mesure de l'inconscience d'une personne s'observe par sa pensée individualiste et superficielle, par ses réalisations personnelles en se comparant avec les autres. En croyant qu'il existe de bonnes et de mauvaises personnes.

L'évolution d'une personne ou d'une société est démontrée par des actions vers l'unité, vers l'amour, vers le bien-être, et non vers la séparation, vers l'égoïsme, par des paroles sans action pour bien paraître.

L'amour est la vérité tandis que la séparation est l'illusion.

 

La séparation vous rend indifférent

Lorsque je vivais en toute sécurité, la dernière chose que je voulais était celle d'avoir des sentiments inconfortables, des problèmes. J'avais peur de vivre des problèmes et ainsi les attirés vers moi !

Les gens qui avaient autorité sur moi et la société en général m'ont conditionné à juger les véritables problèmes comme quelque chose de mal, de négatif, d'échec, de mauvaises choses. De juger mes sentiments, mes vérités, au lieu de les accepter, les comprendre et faire un nouveau choix.

Donc, ceux qui avaient des problèmes étaient perçus comme des perdants, des êtres inférieurs, des gens qui ne réussissent pas.

Ainsi, lorsque je vivais des problèmes personnels ou de relation, je tentais de les cacher aux yeux des autres, de bien paraître, d'être à la hauteur.

Par conséquent, pourquoi m'intéresser aux problèmes des autres, quand je ne m'intéressais pas à comprendre mes propres problèmes ?

Je n'avais aucun intérêt à m'intéresser aux problèmes des autres et ainsi être indifférent à eux, sans en être conscient.

 

Existe-t-il un choix plus élevé que la séparation ?

D'abord, il est d'une extrême importance d'accepter la séparation, car en la niant, elle s'implante fermement dans notre inconscience. En l'acceptant, nous pouvons la comprendre et voir qu'elle doit exister afin d'avoir un choix conscient entre la séparation et ce que la séparation n'est pas.

Se faire contrôler par l'autorité, depuis notre naissance, a créé dans notre façon de pensée, des croyances profondes en la séparation, qu'il existe de bonnes et mauvaises personnes.

J'ai pris conscience que rien dans notre univers n'est séparé de quoi que ce soit. Tout est relié, interactif et que nous sommes UN, que nous sommes une âme (être) qui s'exprime de façon différente (faire).

L'illusion de la réalité, de croire vrai ce que nous voyons physiquement, est ce qui nous endort dans l'inconscience d'observer notre monde intérieur, de l'oublier.

Pour qu'un véritable changement puisse s'opérer, il faut un changement de conscience et non un changement de réforme, qui est un changement extérieur de la réalité sans changer l'intérieur, qui est vérité.

Nous ne pouvons résoudre nos problèmes et ceux qui affligent l'humanité par des solutions politiques ni des solutions religieuses. Nous avons essayé ces solutions depuis des milliers d'années et sans grande avancée.

Le changement qui doit être fait, ne peut se faire que dans le cœur des hommes, par choix libre et conscient.

Nous devons cesser de voir Dieu comme étant séparé de nous, et de nous voir comme étant séparés les uns des autres. Nous sommes séparés par nos corps, mais non par notre âme. Soyons conscients de nos sentiments ou états d'être dans nos relations !

 

Qu’est-ce qui compte le plus pour vous !

La séparation est un choix moindre qui existe pour faire un choix plus élevé.

La relation existe pour se connaître et s'aimer, non pour se faire aimé et se faire reconnaître. Ainsi, avant de dire ou faire quelque chose, n'est-il pas sage d'observer nos propres sentiments et ceux des autres ? Que chaque personne n'est pas plus importante que nous et que nous ne sommes pas plus importants que les autres !

Avons-nous oublié que faire aux autres, c'est se le faire à soi-même, car l'autre ripostera à la mesure de ce que nous lui faisons.

Est-ce que la séparation vous sert, vous est utile, compte tenue de ce que vous aimeriez vivre, selon vous ?

Si cela vous sert, alors continuez à vivre de la même façon, mais si cela ne vous sert pas, vous cause un problème, alors pourquoi ne pas faire un choix plus élevé pour vous ?

La séparation existe afin de faire entrer en existence dans votre esprit, ce que la séparation n’est pas, donc ce que vous êtes, et ainsi avoir un choix libre pour créer ce dont vous aimeriez avoir ou être.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.