Donner des ordres est un choix faible pour faire agir les gens !


Le choix le plus élevé dans les relations est de toujours demander la permission aux gens de faire quelque chose, peu importe qui ils sont.


Avons-nous été conditionnés par la peur et la culpabilité, qu'il y a des ordres à donner et des ordres à exécuter ? 

Qui a établi cette norme, cette habitude, cette croyance qui divise les relations ?

Évidemment, ce sont les gens qui veulent contrôler les autres afin de satisfaire des désirs égoïstes et non des gens qui n'ont pas besoin de contrôler personne, car ils connaissent leur pouvoir de création.

Si vous croyez qu'un être humain ne réfléchit pas et que vous devez lui donner des ordres, c'est que vous avez cette habitude en vous de ne pas réfléchir !

 

 

Savoir donner des ordres

 

Savoir donner des ordres ne vous rend pas supérieur aux autres !

Nous naissons et grandissons dans un monde où nous observons les parents donner des ordres aux enfants, les enseignants donner des ordres aux enfants, les patrons donner des ordres aux employés et les leaders donner des ordres aux suiveurs, citoyens ou aux membres.

Ce que nous comprenons est que les gens qui donnent des ordres sont des êtres supérieurs. La comparaison est inévitable ainsi que la division entre nous, car les gens supérieurs ont toujours raison et les gens inférieurs ont toujours tort, selon la raison des gens supérieurs.

Par conséquent, nous cherchons à faire partie des gens supérieurs et ainsi répéter les mêmes comportements de générations en générations sans nous en rendre compte.

Et on se demande, pourquoi les mêmes problèmes reviennent sans cesse et que le pouvoir est toujours dans les mains des plus nantis !

Mais lorsque vous n'acceptez plus la réalité observable comme une vérité, que vous comprenez que nous sommes des êtres humains, non des faires humains, alors vous prenez conscience que nous sommes tous égaux.

Nous sommes égaux et nous nous exprimons différemment.

 

Exécuter les ordres ne vous rend pas inférieur aux autres !

Lorsque nous ne pouvons pas être supérieurs par rapport aux autres dans une certaine situation, alors on installe dans la conformité, dans la sécurité que nous procure les gens supérieurs en échange de notre total dévouement.

Si un problème survient, alors notre réaction est de chercher des excuses et des justifications afin de blâmer les gens supérieurs.

Par conséquent, nous cherchons à demeurer dans notre situation, car nous avons peur d'être responsable de notre vie et ainsi croire que nous sommes des gens inférieurs qui n'ont aucune possibilité de changer quoique ce soit.

Mais lorsque vous n'acceptez plus la réalité observable comme une vérité, que vous comprenez que nous sommes des êtres humains, non des faires humains, alors vous prenez conscience que nous sommes tous égaux.

Nous sommes égaux et nous nous exprimons différemment.

 

Avez-vous oublié que nous sommes tous égaux ?

Parce que vous avez observé les divisions par les ordres donnés par vos parents, vos enseignants, vos patrons, vos leaders et l'ensemble des gens sur cette planète, alors vous oubliez qui vous êtes et vivez le contraire de qui vous êtes.

En vérité, la réalité est une illusion, une conséquence du pouvoir de création que nous avons tous, que nous sommes tous, sans exception.

Tout le monde est ce pouvoir, mais les gens vivent dans cette illusion que ce sont les autres qui leurs apportent ce dont ils croient avoir besoin pour être heureux ou pour survivre.

Ainsi, on cherche à contrôler les gens pour obtenir nos besoins et non de créer quelque chose avec les gens et ainsi les laisser libre de nous l'offrir.

Une vie de dépendance et non une vie de liberté.

Lorsque quelqu'un a besoin d'un autre, il y a supériorité et infériorité créant alors, un donneur d'ordre et un exécuteur d'ordre.

 

Existe-t-il un choix plus élevé que de donner et exécuter les ordres ?

Si vous aimez donner des ordres, alors dites-vous bien que cela n'est pas votre nature ni celle des autres et qu'il existe un choix plus élevé pour être grandiose à vos yeux et non en recherchant la reconnaissance des autres par la comparaison et le pouvoir sur eux.

Et si vous n'aimez pas recevoir des ordres, alors dites-vous bien que cela est votre nature qui s'exprime par la liberté et c'est en offrant aux autres cette liberté, que vous vous sentirez une meilleure personne que vous ne l'étiez hier.

Dire aux autres quoi faire ou ne pas faire est une profonde habitude sur cette planète et si nous continuons à vivre de cette façon, un jour il n'y aura plus de planète.

Est-ce que vous contrôlez les gens, parce que vous êtes incapables de choisir des moyens intelligents, aimables et efficaces qui fonctionnent mieux que les ordres ?

Ce qui a été bien pour vous hier peut être meilleur aujourd'hui et ce qui est meilleur aujourd'hui peut l'être davantage demain. Ne soyez pas prisonnier de votre passé !

 

Pourquoi ne pas faire un choix plus élevé ?

La supériorité existe afin de nous donner l'opportunité de choisir consciemment entre la supériorité et ce que la supériorité n'est pas.

D'expérimenter les deux opposés afin de sentir laquelle est la vraie, celle qui fonctionne pour que les deux personnes dans la relation se sentent bien.

  • Comment est votre sentiment, lorsque votre patron vous demande votre permission de faire quelque chose ?

  • Comment est votre sentiment, lorsque votre parent vous demande votre permission de faire quelque chose ?

  • Comment est votre sentiment, lorsque votre professeur vous demande votre permission de faire quelque chose ?

  • Et comment est votre joie, lorsque ces personnes vous disent ensuite, qu'il n'y a aucune obligation à faire quelque chose ?

  • N'êtes-vous pas motivé au plus au point de vouloir le faire, car il y avait amour et liberté ?

 

Au lieu de dire aux gens "va faire cela", n'est-il pas plus simple et plus aimable de leur demander : "Est-ce que vous pouvez faire cela s'il vous plaît et il n'y a pas d'obligation, vous pouvez me dire non ? ".

Et si ces gens ne vous demandent pas la permission, pouvez-vous leur répondre en disant "oui, je vais le faire, mais avez-vous une idée comment faire pour me motiver encore plus pour le faire ?"

Ne me croyez pas et vivez-le, expérimentez-le avec vos enfants, vos étudiants, vos employés, vos gens démunis, avec tout le monde...

Le vrai pouvoir n'est pas le pouvoir sur les gens, mais le pouvoir avec les gens.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.