Pourquoi les gens ne connaîtront jamais le pouvoir de l'amour ?


Le véritable pouvoir n'est pas le contrôle sur les gens au moyen de l'autorité, mais l'amour qui s'exprime par choix libre !


Détestez-vous être contrôlé dans vos relations !

Êtes-vous tanné que l'on vous dise quoi faire sans votre consentement ?

La plupart des gens sont ainsi, mais si vous ne changez pas votre conscience, jamais vous n'allez connaître votre véritable pouvoir et ainsi vivre dans les limites et les ordres qu'on vous impose pour le restant de votre vie.

Heureusement, c'est en acceptant et en comprenant ce qu'est l'autorité, que vous aurez un nouveau choix à votre portée !

 

 

Pouvoir de l'amour

 

L'autorité est la voix qui exprime ce que nous ne sommes pas

Comme il est merveilleux de donner des ordres aux gens, peu importe lesquels, afin d’avoir une sensation de grandeur, d’importance, de supériorité !

Comme il est agréable aussi, d’obéir à l'autorité et ainsi ne jamais réfléchir ni décider pour soi, puis d'accuser les autres pour ce qui nous arrive ou de glorifier leur égo !

L’autorité est une invention de l’homme inconscient de lui-même pour exercer le contrôle sur les gens afin de satisfaire ses intérêts personnels tout en faisant croire aux autres, que c'est bien pour eux.

Voilà le plus grand obstacle qui nous empêche de se connaître et évoluer en des versions de plus en plus magnifiques de qui nous sommes.

 

L'autorité est un choix moindre, un choix primitif

Le pouvoir sur les gens au moyen de l’autorité est un choix moindre, un choix primitif, car c'est la voix qui exprime le manque de conscience, la peur d'agir et l'absence d'initiative personnelle, en nous imposant des limites et des ordres sans obtenir notre consentement.

Cependant, plus nous acceptons et comprenons ce qu'est l'autorité et plus notre esprit s'ouvre à connaître son contraire et ainsi choisir ce qui est le mieux pour nous, selon nous.

Notre sentiment est notre vérité de ce qui est le mieux pour nous !

Par ailleurs, sans un choix moindre, il est impossible d'avoir un choix plus élevé et ainsi être piégé dans une profonde habitude inconsciente, que l'autorité est la seule chose qui existe dans notre réalité.

En l'absence de choix, aucune conscience de choisir ne peut exister.

Donc, il est essentiel pour nous, d'accepter et de comprendre l'autorité, car si nous la nions ou la jugeons, alors cette résistance la gardera en place avec plus de fermeté dans notre esprit en y pensant.

 

Comment avons-nous introduit l'autorité dans notre vie ?

Durant mon enfance, ma mère (pour d'autre, c'est leur père ou les deux) m'a tellement donné des ordres à faire ou à ne pas faire, que j'ai construit mes croyances sur l'amour et les relations selon les valeurs de mes parents et aussi des gens de la société où je demeurais, sans même savoir, si elles vont me servir dans ma vie.

J'ai fait confiance à mes parents, car ils étaient les Dieux de mon univers, au lieu de me faire confiance, de respecter mes sentiments... Voilà la plus grande erreur que j'ai faite, mais vous conviendrez, que je n'avais pas de choix durant cette période de ma vie.

On me l'a souvent répété pour mieux me contrôler !

Comment aurais-je pu survivre sans mes parents, qui comblaient mes besoins du corps ? Je ne pensais jamais à mes besoins de survie, jusqu'au jour où ma mère a commencé à me faire peur, que je pouvais perdre mes besoins si je n'exécutais pas ses ordres, qu'elle pouvait retirer son amour si je n'obéissais pas ou elle me culpabilisait si je faisais quelque chose qui n'était pas aligné sur ses valeurs.

Elle n'avait pas besoin de me faire du mal, de me blesser, afin que j'agisse avec joie ! Il suffisait de me demander quelque chose avec des questions sans devoir crier constamment pour me faire peur ou de me punir avec des châtiments !

J'ai ainsi construit des fausses croyances, que j'avais aussi des besoins d'amour, et dépendre des autres à ce sujet. Toutes mes relations amoureuses avaient alors, cette croyance de vouloir être aimé pour compenser mon manque d'amour envers moi-même.

 

Exiger, c'est manquer de respect et d'amour

Pourtant, aimé et être aimé étaient tout ce que je voulais en étant jeune, et rien d'autre en retour !

J'observe les enfants, et ils sont nés avec cette nature d'aimer et être aimé sans rien n'exiger en retour. Et nous sommes tous nés enfants !

J'observe les adultes, ils ont été conditionnés en étant jeunes, par l'autorité des parents et des autres adultes à exiger de l'amour et du respect, qui n'est pas notre nature. Et nous sommes tous devenus des adultes !

Le problème est donc dans le processus de "devenir".

En vérité, nous devenons ce que nous ne sommes pas en se faisant contrôler par des gens qui ne se connaissent pas et cherchent à compenser l'amour de soi-même en exigeant le respect et l'amour des autres au moyen de l'autorité, du contrôle sur les gens.

Une personne qui se connaît et qui s'aime, n'a pas besoin de se faire aimer ni se faire reconnaître ni se faire respecter. Elle aime, elle se connaît et aime les autres.

L'autorité qui nie et juge n'accepte pas les gens tels qu'ils sont, mais selon ce qu'ils devraient être, selon eux.

  • Voilà ce que l'amour n'est pas !

  • Voilà ce que le respect n'est pas !

  • Voilà ce que la liberté n'est pas !

 

L'acceptation de l'autorité est un choix élevé

Parce que j'ai été éduqué, conditionné à croire que la seule solution pour obtenir ce que je voulais était de contrôler les êtres humains ou être contrôlé par eux, jamais il m'est venu à l’esprit, qu’il existait un choix plus élevé pour obtenir ce que je voulais.

J'observe les parents, les enseignants, les leaders, les politiciens, les dirigeants et tous ces adultes en train de contrôler, de vouloir le pouvoir sur les gens, de décider pour moi, pour nous. Puis, nous les imitons sans nous en rendre compte.

Personne ne se pose la question afin de savoir si ce ne sont pas nos habitudes transmises par nos prédécesseurs qui sont la cause de tous ces malheurs.

Nous croyons que le seul pouvoir est le pouvoir sur les gens. Mais en observant le monde tel qu’il est, en l'acceptant tel qu'il est, je vois que cela ne fonctionne pas vraiment pour vivre des relations harmonieuses et aimables.

En acceptant que l'autorité ne fonctionne pas dans les relations, alors mon esprit s'active pour m'apporter des informations concernant ce qui pourrait fonctionner pour moi.

 

Le pouvoir avec les gens

Cela n'a pas été facile pour moi, d'observer le monde tel qu'il est et de choisir d'être et de faire le contraire de l'autorité afin de sentir en moi, si cela me faisait du bien et ne produisait pas de mal dans les sentiments des autres.

Je me suis aperçu que je ne posais pas de questions à mes enfants et aux gens en général, et encore plus rares, de leur demander leur permission pour faire quelque chose.

Était-il trop difficile pour moi, de connaître les états d'âme des gens et les accepter tels qu'ils sont ainsi que leur laisser la liberté de dire oui ou non à mes demandes sans les juger, sans les blesser et sans représailles ?

Mais je sais une chose, il est très difficile de vivre dans un monde où il n'y a pas de conscience de ce qu'est l'amour et la liberté. De vivre sans se connaître et s'aimer vraiment.

Il y a tant de façons que nous avons inventées pour contrôler les gens au moyen de l’autorité !

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.