Avoir un esprit critique ne veut pas dire avoir un esprit ouvert !


Une critique constructive n'existe pas, toute critique est une forme de destruction qui se cache sous les apparences.


Avez-vous observé, sans vous en rendre compte, que vous croyez vrai tout ce que vous savez déjà, peu importe si cela vous sert ou non ?

Et ce que vous ne connaissez pas, va apparaître "faux" dès le départ et réagir inconsciemment à donner tort aux autres, à les critiquer afin d'avoir raison !

En passant, cela n'est pas une critique de ma part, mais une simple observation.

 

 

Avoir un esprit critique

 

La véritable sagesse est de voir que nous n'avons pas raison et ainsi avoir l'esprit ouvert !

Que se passerait-il, si tout ce que nous croyons vrai soit faux et tout ce que nous croyons faux soit vrai ?

La véritable sagesse est dans notre capacité à ne pas vouloir avoir raison, car cela nous piège à ne jamais évoluer et vivre dans le passé des autres qui est devenu le nôtre.

Cela produit aussi, de nombreux conflits et des désaccords dans les relations.

N’oubliez pas que ce qui a été bien pour vous dans le passé peut être meilleur pour vous aujourd’hui et ce qui est meilleur pour vous aujourd’hui peut toujours l’être davantage.

 

Avez-vous obtenu la permission des gens pour les critiquer ?

Je regarde les habitudes que nous avons dans nos relations et une des plus profonde est bien celle de critiquer les gens, de les juger, sans avoir obtenu leur permission de le faire.

Certains vont même leur dire que cela est constructif afin de pouvoir mieux les critiquer en croyant que cela apporte de la valeur pour eux.

Pourquoi ne pas prendre votre temps précieux à vous observer et voir s'il y a des choses en vous à améliorer ?

Est-ce que la véritable intention qui se cache dans une critique est une forme de jugement pour se croire supérieur aux autres ?

Pourquoi abaisser les autres et vouloir s'élever au-dessus d'eux ?

Ne serait-il pas plus sage de s'abaisser et ainsi voir les autres nous élever ?

Avons-nous oublié de demander la permission aux gens de pouvoir les critiquer ?

Est-ce que les gens nous ont demandé de les critiquer ?

En fait, nous croyons savoir ce qui est bien pour les autres et les autres croient savoir ce qui est bien pour nous, Mais la véritable mesure de l'évolution, donc de l'amour, est celle de savoir ce qui est bien pour nous, selon nous.

Notre monde est tellement habitué à critiquer, qu'il ne se rend pas compte que cela ne fait pas de bien à personne. Cela ne nous sert pas si nous voulons vivre dans un monde en harmonie.

 

La critique détruit l'harmonie dans les relations

Critiquer ou dire aux autres qu'une chose (une pensée, une parole, une action) est "mauvaise", c'est ni plus ni moins, leur dire de ne pas la faire.

Leur dire de ne pas la faire, c'est l'interdire.

Leur interdire, c'est leur restreindre ou limiter.

Leur restreindre, c'est leur refuser leur liberté et leur réalité de qui ils sont vraiment, de même que l'occasion pour eux de créer et de faire l'expérience de cette vérité.

Les gens qui critiquent disent que vous avez le libre arbitre, mais ces mêmes personnes prétendent que si vous n'obéissez pas ou ne vous conformez pas à leur critique ou jugement, alors vous n'êtes pas dignes pour eux. Il y a contradiction, n'est-ce pas ?

Quel genre de libre arbitre est-ce là ?

Est-ce que cela n'est pas une forme de contrôle afin de satisfaire des désirs purement égoïstes, l'absence d'amour véritable ?

 

La critique est une forme de jugement qui empêche la liberté de se connaître vraiment

Alors, ceux qui disent que les critiques sont constructives ont tort.

Il n'y a jamais eu de critères de ce qui est "bien" ou "mal" ni de choses "à faire" ou "à ne pas faire".

Une personne sage sait ce qui est bien pour elle et comprend ce qui est bien pour l'autre. Pas besoin de contrôler personne.

Parce que les humains jugent et cherchent à contrôler les autres, alors nous croyons à tort, que notre nature et celle de Dieu est ainsi.

Le jugement ou la critique est une illusion afin de prendre conscience de qui nous sommes par choix.

En vérité, sans la liberté, c'est comme vous enlever complètement votre plus grand cadeau. Soit l'occasion de faire ce qui vous plaît sans nuire aux autres et d'en éprouver les résultats.

Donc, la chance de vous créer à nouveau, à l'image et à la ressemblance de qui vous êtes vraiment.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.