Avez-vous de la difficulté à garder un emploi et vivre sans inquiétude ?

Pouvez-vous imaginer avoir un travail garantie et passionnant pour le reste de votre vie et ainsi ne plus jamais vous inquiéter concernant ce que vous allez manger, l'endroit où vous allez dormir, les vêtements que vous allez porter et les plaisirs à profiter ?

N'avez-vous jamais été congédié sans raison valable, démissionné pour des conditions insupportables ou vous mettre à genou par la crainte de perdre votre emploi ?

Tout cela est parfait et fait partie du processus de la vie afin de vous permettre de prendre conscience des choix possibles et des opportunités nouvelles pour vivre différemment, pour créer votre vie au lieu de vous dire quoi faire.

 

 

Conserver un emploi

 

Les opportunités de la vie se présentent de façon étrange et sans avertissement !

Est-ce possible, que toutes vos inquiétudes au sujet de l'emploi soient un signe, une occasion magnifique que la vie vous envoie afin de vous rappeler, de vous souvenir, qui vous êtes vraiment au juste ?

Comment pouvez-vous sentir la joie, la très grande joie d'une magnifique réussite sans l'inquiétude, le doute ou l'angoisse ? Par conséquent, ne jugez pas vos sentiments inconfortables, vos inquiétudes ou vos doutes, ne jugez pas les situations problématiques ou catastrophiques, car elles sont la voie qui vous permet de créer des réalisations que vous n'avez jamais imaginées.

Ainsi, en l'absence de tout cela, il serait impossible de sentir en vous, ce qu'est la confiance d'entreprendre toute création et d'en éprouver les résultats dans vos sentiments.

Dans cet article, je ne vous promets rien sauf de partager avec vous des points de vue différents afin que vous ayez un choix libre concernant une certaine prise de conscience dans un travail ou un projet passionnant qui pourrait vous apporter bien plus qu'une sécurité financière.

Je sais que la lecture de ce texte ne vous prendra pas une minute et j'ai confiance que votre engagement sera complet jusqu'à la fin de mon article.

Mais avant de commencer à découvrir quelque chose de nouveau, n'est-il pas sage de comprendre comment vous êtes arrivé à vivre de cette façon afin de ne pas reprendre ce même processus, sans vous en rendre compte ?

 

Est-ce que l'éducation tue votre capacité de penser et de choisir la vie désirée ?

Pour la plupart d'entre-nous, l'éducation reçue à l'école nous conditionne l'esprit à apprendre des connaissances imposées par nos prédécesseurs et puis à choisir un travail ou une profession, qui nous croyons, pourrait apporter une certaine qualité de vie et un titre qui flatte notre égo, notre image personnelle.

Ce processus de décision est déjà profondément installé dans notre esprit avant même de pouvoir choisir un emploi ou une profession. Cela n'est pas la liberté de choix, mais un choix qui paraît libre.

Ainsi, votre choix de travail n'a pas sa base sur une véritable liberté d'être ni sur une véritable passion de faire, mais sur une forme de raisonnement provenant de l'enseignement ayant sa base sur l'obéissance et sur la raison du plus instruit. Comment pouvez-vous prendre conscience de votre passion, quand tous les éducateurs et autres adultes autour de vous ne sont même pas conscients de ce qu'est la liberté de choix et sur leur propre passion ?

Ne trouvez-vous pas bizarre que la plupart des gens n'aiment pas leur travail, même s'ils disent au devant des autres le contraire ? Cela n'est pas un hasard, car les gens ne sont pas heureux avec ce genre de vie.

Sans s'en rendre compte, nous grandissons avec de fausses croyances concernant la raison et la mémoire, qui ne sont pas des facultés de l'esprit, mais le passé, l'égo, qui est une invention contraire de ce qu'est le véritable esprit créatif. La création est toujours quelque chose de nouveau et de joyeux tandis que l'imitation est toujours quelque chose de passé, de monotone.

Les systèmes éducatifs ont tous un point en commun, ils nous apprennent quoi penser et non comment penser.

L'éducation tue votre capacité de penser et de travailler avec passion en imitant le passé des autres au moyen de la raison et de la mémoire. Elle vous conditionne à vivre selon ce que les autres voudraient que vous soyez, et non selon votre entière liberté de choix.

La liberté n'est pas un choix à faire pour être, mais bien un choix d'être, peu importe ce que vous faites. Voilà la confusion !

C'est en acceptant cette confusion, sans porter de jugement, que vous pouvez prendre conscience d'un autre point de vue dans votre imagination et ainsi choisir librement ce que vous aimeriez être, faire et avoir.

 

Est-ce que la recherche de la sécurité est une mort ?

Nous avons été conditionnés à croire que la sécurité d'emploi est un désir noble pour éviter de vivre des problèmes financiers et s'assurer d'une entrée de revenu régulier sur le long terme.

D'autres font de hautes études pour obtenir un titre de profession, mais dans la plupart des cas, leur profession ressemble à un emploi, car elle est contrôlée par des organismes gouvernementaux ou des organismes privés qui décident de leurs honoraires, de leurs horaires et des conditions.

Quand on est jeune, cela est bien, car nous n'avons pas encore été piégé dans les responsabilités familiales et les dettes élevées pour les commodités de la vie.

Mais avec les années dans ce style de vie "sécuritaire", un très grand nombre de gens se plaignent des conditions imposées dans leur travail et surtout, de ce manque de liberté, ce manque de joie, ce manque de passion et ce manque de revenu supplémentaire.

Ils prennent alors conscience que cette sécurité n'est pas réellement la véritable sécurité, car elle provient des autres. Leur vie au travail est contrôlée par les autres. Ils ont échangé leur sécurité contre leur liberté, contre un chèque de paie.

Plusieurs se remettent en doute en observant que ce travail n'est pas si passionnant que cela, n'est pas si valorisant que cela. Ils pensent à faire autre chose, mais souvent les obligations ou responsabilités sont tellement grandes, que le risque ne vaut pas la peine.

Employés, patrons ou salariés, cela est la même chose sous des conditions différentes. Quelque soit le confort d'une prison, une prison restera toujours une prison !

 

La véritable sécurité est celle qui est en vous et non hors de vous !

 

Ne laissez pas tomber une chose essentielle à votre survie

Probablement, vous êtes rendu à la croisée des chemins concernant une décision importante de votre vie. Vous avez été habitué à choisir entre ceci ou cela, entre un ou l'autre, et ainsi prendre une décision arbitraire qui pourrait vous causer plus de problèmes que de conserver votre situation actuelle.

Le risque est grand, mais vous n'êtes pas obligé de prendre ce risque. Il suffit de voir que vous pouvez choisir quelque chose de nouveau à faire sans vous débarrasser de ce que vous faites actuellement.

Vous pouvez choisir une nouvelle voie sans laisser celle qui vous apporte vos besoins de survie actuellement. Vous pouvez choisir un nouveau travail passionnant sans laisser le travail que vous faites actuellement.

Si vous croyez que vous n'avez pas le temps, cela est faux. Tout le monde a du temps pour faire quelque chose qu'il aime et qui le passionne. Au contraire, vous désirez ardemment faire des choses amusantes, agréables et divertissantes qui vous coûtent chères. Imaginez faire cela et vous apporter plus de revenus. N'est-ce pas la joie total ?

La plus grande erreur de choix que vous pouvez faire est celle de croire que la création d'une entreprise est la solution idéale. De même que de croire que votre situation pourrait s'améliorer sans faire un nouveau choix.

 

Pour changer quelque chose dans votre vie, vous devez changer quelque chose !

 

Faites-vous l'erreur de vouloir une entreprise pour remplacer un emploi ?

L'un des choix qui ne fonctionne pas est bien celui de croire qu'une entreprise est la solution pour se libérer des conditions d'un emploi, mais cela est faux.

Ce qui compte n'est pas d'avoir une entreprise, mais bien d'être libre, d'être autonome en faisant un travail qui vous passionne et qui répond à une demande des gens.

Si vous n'aimez pas les conditions d'un emploi, alors pourquoi retomber dans le même piège, dans les mêmes conditions avec en plus, les soucis, les problèmes que comportent l'investissement financier, les emprunts, les lois et règles applicables, les inventaires, les employés, la gestion, le lieu, la comptabilité, la distribution, les ressources humaines, le marketing et la publicité, l'assurance qualité et la documentation, etc.

Qui a suffisamment d'argent pour investir dans le démarrage d'une entreprise ou d'un commerce ? Pourquoi avoir un stress supplémentaire et des angoisses terribles pour tenter de produire des résultats ou des bénéfices souhaités avec autant de dépenses à payer ?

Est-ce que votre entreprise survivra, quand les statistiques démontrent que 90 % des nouvelles entreprises feront faillites d'ici deux ans ? Aurez-vous hypothéqué votre maison afin d'obtenir une certaine liquidité ou capital de départ ?

Ainsi, ce n'est pas la création d'une entreprise qui fonctionne, mais bien de faire un travail que vous aimez et d'être à votre compte. La joie est dans la passion de faire quelque chose que vous aimez et non d'avoir une entreprise ou un commerce sans aucune passion et ainsi utiliser des employés pour faire le travail que vous n'aimez pas.

Par conséquent, vous devez prendre conscience de votre passion et l'utiliser au service des autres afin de faire un choix avisé pour vous.

 

Choisir un travail qui vous passionne

Vous ne pouvez pas découvrir votre passion de faire avec votre esprit actuel qui est rempli de conditionnements, de jugements, d'excuses, de justifications, de comparaisons, de doutes et de raisonnements provenant de votre éducation et des expériences vécues. Cela est votre passé en mémoire et est l'obstacle majeur pour observer directement quelque chose de nouveau, d'inconnu.

L'observation extérieure et intérieure offrent des points de vue importants afin de prendre conscience de votre passion et non de penser à ce sujet.

Tout ce que vous avez à faire est d'utiliser vos six sens (incluant l'imagination) sans chercher à penser concernant l'information que vous observez. Vous n'avez pas besoin de personne pour observer et ainsi choisir un travail qui vous passionne afin d'être autonome.

 

Être travailleur autonome ou à son compte, c'est créer une entreprise individuelle

Trop de gens croient que créer une entreprise, c'est avoir besoin d'employés et un gros bâtiment pour y venir travailler. Cette perception est fausse et demande beaucoup trop d'investissement et de ressources.

Avoir une entreprise individuelle, c'est être à son compte en faisant un travail que vous aimez et en vous occupant de tout. Si vous ne pouvez pas vous occuper du marketing ou tout autre responsabilité, alors vous augmentez vos dépenses.

Si vous n'avez pas d'argent pour acheter certains équipements ou inventaires, cela n'est pas important, vous pouvez louer ou utiliser les équipements ou produits des autres qui vous veulent comme client. De plus avec internet, votre inventaire est virtuelle.

L'imagination créative est la clé de la réussite de tout projet et avant de connaître cette faculté de l'esprit, vous devez répondre à certaines questions essentielles pour comprendre les fondations de votre entreprise individuelle, votre travail autonome.

 

L'échec est une étape naturelle de la réussite

D’abord, il importe de comprendre que l’échec et la réussite sont la même chose sous des conditions différentes. C'est en acceptant toute la valeur de l'échec que vous prenez conscience de son utilité.

Toute votre vie, vous avez été jugé par vos parents, vos professeurs, vos supérieurs, votre conjoint et toutes les autres personnes. Ces jugements concernant ce que vous avez fait ou pas fait ont produit en vous, cette culpabilité honteuse qui n'a fait que de vous détester.

Comment pouvez-vous croire en votre capacité de mener à bien un projet d'entreprise individuelle quand vous doutez de vous ? Ce doute est le résultat du jugement des autres qui maintenant fait partie de vos croyances les plus profondes.

Mais cela est faux, vous avez en vous tout ce qu'il faut pour créer tout ce que vous imaginez et la confiance entre en vous, quand vous acceptez l'échec comme une chose essentielle pour vous permettre d'avoir un choix entre cela et autre chose. Sans l'échec, vous ne pouvez pas prendre conscience de la confiance en vous et ainsi sentir la joie de votre réussite, car en l'absence de choix, aucun choix n'est possible.

Ce que vous devez observer est comment se tenir loin de l’échec dans la création d’une entreprise personnelle et ainsi aimer cet état d'être afin de faire entrer en existence, un autre état d'être pour vous permettre de choisir l'expérience désirée.

 

Quelques conseils utiles pour rejoindre des clients

Lorsque vous êtes à l'emploi ou que vous avez une profession chez un organisme quelconque, le domaine du marketing est de loin, un élément qui ne vous intéresse pas ou que vous n'avez jamais pris soin de comprendre, car les clients sont déjà rendus à destination. Vous n'avez aucun idée et aucune expérience comment ils ont fait pour vous trouver, pour connaître votre existence. Vous croyez que cela arrive au hasard ou de bouche à oreilles ou sont tombés du ciel.

Mais lorsque vous êtes à votre compte, cela est une chose fondamentale dans le succès de votre entreprise individuelle ainsi que vos relations à la clientèle.

Aujourd'hui avec internet, de nombreuses possibilités sont accessibles et disponibles pour le travailleur autonome. Avant internet, cela était difficile, car pour se faire connaître, vous deviez être bien placé sur une rue ou bien de payer des milliers de dollars en publicité.

Un site web populaire avec un blog intéressant ainsi qu'une présence dans les réseaux sociaux sont actuellement les pré requis avec en plus, une certaine conscience dans les relations.

Mais avant de créer ces moyens pour se faire rejoindre, vous devez compléter votre marketing en suivant trois thèmes qui pourraient vous permettre de vous différencier des autres et ainsi satisfaire les clients visés :

  1. Vous n'avez pas à être meilleur que vos compétiteurs

  2. Vous n'avez pas à convaincre un client pour vendre quelque chose

  3. Probablement, le meilleur moyen d'aborder un client entrepreneur

 

Avec ces nombreux points de vue que j'ai déjà expérimentés, vous serez en mesure de faire un travail passionnant, de prendre le contrôle de votre vie, de rencontrer des gens agréables, de diversifier vos revenus, d'être constamment enthousiasme et d'être fier de vous.

Ne sont-ils pas des états d'être et des désirs que nous souhaitons tous ?

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.