Est-ce que l’imagination créative est la voie de la réussite ?

Une des lois de l'univers est celle que vous pouvez être, faire et avoir tout ce que vous imaginez avec passion et persistance. N'est-ce pas une excellente définition de la réussite, du succès ? Nous tous cherchons les mêmes choses dans la vie et cela n'est pas une coïncidence ni un hasard.

 

 

Imagination créative

 

Vous désirez l'amour, le bonheur, la santé, la paix, la liberté, l'accomplissement au travail, mais vous prenez des chemins différents, des moyens différents, des expériences différentes en suivant le même processus pour tenter d'arriver à la même destination. Est-ce possible que le problème soit au niveau du processus et non au niveau des choses à faire, qui n'est qu'une étape d'un processus ?

En fait, dans notre âme, nous sommes tous identiques, nous avons la même essence, la même nature. Nous sommes le même processus de création qui est notre véritable but dans la vie. Nous sommes à la fois identiques dans notre essence, et nous nous exprimons différemment.

Mais avez-vous oublié que le but de la vie n'est pas un processus de découverte ni d'apprentissage concernant des conditions à suivre, mais bien un processus de création selon notre entière liberté de choix ?

Comment prendre conscience de votre imagination ? Se pourrait-il que cette conscience entre en existence quand vous acceptez et comprenez sans jugement, l'obstacle qui empêche la liberté de choix ?

 

Est-ce que l'obstacle à l'imagination créative est cette raison qui nous empêche de choisir ?

La raison ou l'égo est le produit d'un esprit apeuré et conditionné par l'absence de choix concernant l'observation ou la perception directe, sans jugement, de la réalité extérieure et de la vérité intérieure.

Depuis votre naissance, on vous a répété ce que vous devez être, faire et avoir. On vous a ordonné de suivre un processus déjà en place et cela a créé une habitude en vous de ne pas accepter les gens, les choses et vous-même tel que vous êtes, mais selon ce qu'ils devraient être.

Ce conditionnement de l'esprit fait en sorte de croire par l'obéissance, la négation et la culpabilité, que la raison du plus fort, du plus puissant, de plus riche est ce qui compte. Ainsi, vous cherchez à connaître leurs conditions pour vous faire accepter et leur donner raison. Par conséquent, vous grandissez avec cette forme de penser et non en prenant conscience de ce qu'est votre esprit et ses facultés de création.

On vous a obligé de force à penser selon ce que les autres vous on dit de penser et ainsi satisfaire les désirs des riches et puissants en vous disant que cela est pour votre bien. Mais eux, pourquoi ne veulent-ils jamais dire leur propre bien ?

Voilà comment on empêche toute nouvelle prise de conscience et tout nouveau choix d'être dans la vie. Ordonner ou obliger n'est pas la liberté de choix, ce n'est pas votre nature. Ce "ce qui devrait être" est tout simplement "ce qui a été" selon les gens nés avant vous. Ainsi, sans vous en rendre compte, vous répétez les mêmes erreurs de processus que vos prédécesseurs depuis des générations.

Et les riches deviennent toujours de plus en plus riches et les gens au pouvoir ont de plus en plus de contrôle sur vous.

Ha oui ! C'est pour votre propre bien et non celui des plus forts, des plus riches et des plus puissants !

 

Comment votre raison vous empêche de comprendre ce qui est nouveau ?

Votre raison, donc votre égo, est ce que votre esprit n'est pas. Tout ce qui est incompris, nouveau est automatiquement jugé de mal, de mauvais, de faux, car vous ne le connaissez pas. Ce que vous connaissez est ce que vous affirmez de "vrai". Et ce que vous connaissez est ce qui est passé et ce que les autres vous ont dit à ce sujet.

Observez combien vous et les autres cherchez, par habitude inconsciente, à avoir raison dans une conversation. Vous avez tellement peur de perdre la face en disant que vous ne le savez pas ou que vous vous trompez. Vous avez peur, tellement peur, de l'autorité et de ceux qui ont créé un besoin afin de vous contrôler.

Ha oui, c'est pour votre propre bien encore une fois !

Toute votre vie, vous avez eu peur de donner tort à vos parents, à vos professeurs, à vos prêtres, à vos leaders, à vos grands penseurs, à vos dirigeants et alors quand votre expérience vous apporte quelque chose de différent, une nouvelle vérité en sentiment, alors vous laissez tomber votre vérité en acceptant les conclusions des autres et pourtant, c'est exactement le contraire que vous devez faire.

Vous niez ce qui est bien en vous, vous niez vos vérités, car on vous a dit de douter de vous, mais pas des gens riches et puissants !

De cette façon, vous ne pouvez pas choisir, vous n'êtes pas conscient de ce que veut dire choisir consciemment. Vous choisissez ce que vous voulez faire, mais vous ne choisissez pas entre deux processus de penser qui contiennent chacun, une étape dans le domaine du faire. 

Vous avez même peur d'expérimenter quelque chose de nouveau, de créer quelque chose de nouveau, par la crainte de vous faire juger et critiquer. Alors vous vous condamnez à ne jamais imaginer des créations et sentir en vous les joies de celles-ci, et reconnaître votre grandeur.

 

Qu'est-ce qu'un choix conscient concernant un processus de création ?

Toute votre vie, sans vous en rendre compte, vous avez imité les autres, donc vous avez utilisé un processus d'imitation inconsciente et non un processus de création consciente.

Ce processus d'imitation inconsciente est de FAIRE-AVOIR et le processus de création consciente est de ÊTRE-FAIRE-AVOIR.

Vous avez ainsi été conditionné à raisonner selon la pensée des autres en cherchant les conditions à faire sans aucune conscience de vos états d'être afin d'avoir le résultat désiré.

Mais quand vous utilisez consciemment votre imagination créative de façon consciente, alors vous débutez en imaginant un nouvel état d'être, de faire et d'avoir à partir d'un choix libre et non imposé par les autres ou par votre raison, qui est votre mémoire du passé, du connu.

Vous observez que l'étape d'ÊTRE est oublié dans le processus d'imitation, car pour être, vous devez avoir un choix conscient et non un conditionnement inconscient provenant de l'obéissance aux autres.

Pour vivre un nouvel état d'être en expérience, vous devez l'offrir aux autres au moyen de la relation. Plus jamais vous n'utilisez la relation comme moyen à faire, mais bien comme expérience à offrir.

 

Sans choix, il n'y a pas de choix possible

Cependant, lorsque ce processus n'est pas compris dans notre propre conscience, alors nous utilisons un autre processus en toute inconscience, un processus faux qui engendre ensuite des milliards d'expériences différentes qui ont leur base dans le faux, dans un faux processus de création qui est celui de l'imitation, de la raison.

Mais comment prendre conscience que ce processus est faux ? Il faut absolument avoir un autre processus afin de pouvoir choisir l'un ou l'autre, et non d'être obligé à un processus et ainsi conditionner notre esprit dans une croyance.

En résumé, faute de choix dans un processus de création, alors aucun choix n'est possible et notre nature s'exprime par la liberté de choix et non par l'absence de choix, qui est une chose imposée.

Plus nous tentons de corriger et d'ajouter des expériences et des connaissances dans cette fondation fausse, ce processus d'imitation inconsciente, et plus nous créons une fausse croyance qui paraît vraie, car les milliards de gens qui vivent ainsi créent une illusion, un mythe. La grande multitude à croire en quelque chose apporte une fausse vérité.

Ainsi, penser avec la raison, c'est ne jamais utiliser votre imagination créative, mais de réagir à un conditionnement installé dans votre mémoire. Le vieux, le connu ne peut pas créer quelque chose de nouveau ni même imaginer autre chose.

 

Qu'est-ce que l'imagination créative

Imaginer le passé ou une image que vous connaissez, cela n'est pas l'imagination, mais votre mémoire. Imaginer est un processus en trois étapes et non un résultat final. Ces trois étapes sont d'ÊTRE-FAIRE-AVOIR.

L'imagination est une préparation, une observation interne du processus dans votre esprit concernant ce que vous êtes, ce que vous faites et ce que vous avez. Vous imaginez ce processus de création avant même de le créer.

Le choix d'être est la première étape. Choisir consciemment entre ce que vous n'êtes pas et un autre état d'être. Par conséquent, vous devez accepter et comprendre avant tout, "ce qui est" afin de pouvoir choisir librement. Accepter qui vous n'êtes pas (ce qui est actuel), fait entrer dans votre imagination, des connaissances concernant qui vous êtes et alors vous avez un choix possible.

Ces choix sont ce que la liberté est.

Pour prendre conscience de votre imagination, vous devez comprendre ce que l'imagination n'est pas, donc la raison, et ainsi avoir un choix libre à ce sujet. Vous avez oublié cet outil formidable de la création en le remplaçant par la raison, cette mémoire accumulée par les mots, ce passé en mots qui se justifie sans arrêt pour cacher son non-accomplissement dans la création.

Est-ce que l'imagination est devenue pour vous au fil du temps, uniquement une image dans votre esprit concernant un résultat à obtenir, à avoir ? Est-ce que la création est uniquement une fin où bien un processus complet qui donne naissance à un résultat envisagé ?

 

Sans passion ni persistance, l'imagination n'est rien

Pour utiliser votre imagination créative, vous devez choisir entre deux états d'être, d'imaginer en vous ce que vous seriez si vous l'aviez, puis d'imaginer ce que vous pouvez offrir aux autres (si ce que vous voulez provient d'eux).

En acceptant votre état d'être actuel, sans jugement, vous faites entrer un autre état d'être sans aucun effort.

Faire est ce que vous offrez aux autres, ce dont ils veulent et ont besoin, selon eux, dans un domaine qui vous passionne. Quand vous donnez aux autres, ce que vous voulez pour vous concernant vos états d'être, peu importe ce que vous faites, alors votre esprit arrive à une conclusion bien simple : vous devez l'avoir pour pouvoir le donner ! Cela se nomme la foi.

Les distractions et les dialogues verbaux avec les autres empêchent l'imagination créative ou la connaissance intuitive de circuler en vous. Donc le silence est important.

Votre passion se démontre en pensant uniquement à ça, en parlant uniquement de ça et en faisant uniquement ça.

Votre persistance se démontre par votre détermination à garder le cap et aussi à redoubler d'ardeur quand des problèmes surviennent. Votre énergie est constamment élevée à tout moment.

Vous pouvez obtenir tout ce que vous imaginez et c'est par la pratique que vous développez votre imagination créative.

Comment pouvez-vous créer la vie que vous voulez, si vous n'utilisez pas les outils de la création que vous avez eu à la naissance ?

Est-ce que la raison, qui n'est pas un outil de création à votre naissance, a remplacé votre imagination créative ?

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.