Quel est le meilleur choix à faire dans toute situation ou relation ?


Le choix le plus élevé n'est jamais celui qui est le plus rentable ni celui qui nous fait perdre le moins.


Avons-nous été éduqués à vivre dans la peur et ainsi rechercher le gain le plus grand pour soi, l'avantage sur l'autre ?

Croyez-vous vraiment qu'il existe un choix gagnant-gagnant ou bien cela n'est qu'une manière sournoise, rusée, pour perdre le moins et manipuler l'autre en lui faisant croire que ce choix est juste ?

Quel est alors, le choix le plus élevé dans une situation, dans une relation ?

 

 

Le meilleur choix ou décision à faire dans les relations

 

Gagner le plus ou perdre le moins est un choix moindre

La question à savoir quel est le choix le plus élevé pour nous est une chose que bien des philosophes se sont demandés depuis de nombreuses années.

En fait, la plupart des gens continuent de se poser une tout autre question.

Ils se demandent "quel est le choix le plus rentable", "comment gagner le plus" ? Ou bien "comment perdre le moins" ?

Avez-vous observé qu'en vivant en termes de limitation des dommages ou en recherchant des avantages, des gains optimaux, alors nous perdons le véritable bénéfice de la vie ?

Nous perdons une magnifique occasion de créer du bien-être dans les relations. Nous perdons une opportunité d'améliorer notre conscience, de s'aimer, car nous vivons à partir de la peur inconsciente, et cette vie est un mensonge à notre sujet.

Est-ce que la chose la plus élevée dans la vie est de gagner ou perdre ?

Ne voyons-nous pas que vouloir gagner provient de la peur, la peur de perdre ?

Nous ne pouvons perdre quelque chose que nous partageons, mais nous pouvons perdre quelque chose que nous retenons, que nous accumulons.

 

La réaction habituelle de répondre par la peur

Nous ne sommes pas la peur, mais bien l'amour. L'amour n'a pas besoin de protection, l'amour ne peut pas se perdre ni s'accumuler.

Cependant, jamais nous ne pouvons savoir que nous sommes l'amour, si nous répondons continuellement à la question "comment gagner le plus" ou "comment perdre le moins".

Cette réaction apprise et habituelle provient de l'enseignement et des traditions qui mettent l'importance sur la compétition et non sur la collaboration.

Seule une personne qui croit avoir quelque chose à gagner ou à perdre pose ce genre de question. Et seule une personne qui voit la vie différemment, se pose une tout autre question.

La personne qui comprend que ce qui compte n'est pas de gagner ou perdre, mais bien "comment faire pour que nous soyons bien tous les deux", pose cette dernière question dans les relations ou tout autre situation.

 

Le bien-être ou l'amour est une chose juste

Dans toutes les relations, il n'y a qu'une seule question qui compte : Comment faire pour que nous soyons bien tous les deux ?

Aucune autre question n'est pertinente, aucune autre question n'a de sens, aucune autre question n'a d'importance pour notre âme.

Mais depuis des siècles, nous avons écouté les gens nous dire que l'action animée par l'amour vient du choix d'être, de faire et d'avoir tout ce qui fait le plus grand bien à un autre.

En fait, s'oublier dans une relation a mené les gens au ressentiment et à la colère, et ce malentendu les a poussé à s'éloigner de l'amour véritable qui est un bien-être juste

Ainsi, le choix le plus élevé est celui qui vous fait le plus grand bien et comme toute vérité profonde, cette affirmation est ouverte à toute sorte d'argumentation.

Cependant, le mystère se découvre un peu dès qu'on détermine que le bien le plus élevé qu'on puisse se faire à soi-même inclut aussi le plus grand bien pour un autre.

Être bien tous les deux débute par l'intention de comprendre les sentiments de soi et de l'autre, puis de choisir une expérience qui crée ce bien-être.

Le bien n'être n'est pas un sentiment personnel...

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


 

Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.