Comment votre jeune relation d’amour pourrait durer et ainsi éviter une peine ?

Qui aimerait vivre une magnifique relation d'amour, sans avoir à s'inquiéter, sans avoir peur qu'elle se termine un jour ? Est-ce possible d'être avec la personne de ses rêves, et jamais craindre que cet amour pourrait se terminer un jour ? Cela est possible, si vous avez une certaine conscience d'accepter d'autres points de vue qui sont différents de ce que vous croyez connaître à ce sujet.

Je crois aussi, que vous êtes très nombreux, de nombreux adolescents et mêmes des adultes qui pensent à cette peur, à cette peine profonde de perdre l'amour, de perdre la personne que vous aimez. Et surtout, juste après lui avoir déclaré les premiers mots "je t'aime". N'est-ce pas cela qui se passe ? Est-ce que j'ai tort ?

Et probablement, vous aimeriez tellement vivre le reste de votre vie ensemble, de toujours être avec cette personne où tout est magique, que le temps s'arrête et que votre âme vibre avec tellement de joie.

 

 

Comment ne pas avoir une peine d'amour ?

 

Est-ce possible d'être en amour avec la même personne toute notre vie et surtout d'être amoureux tout ce temps ?

Que vous soyez âgé de 13 ans ou 63 ans, l'amour entre deux personnes est une des choses les plus agréables dans la vie, quand la relation est un moyen pour se connaître à nouveau et non pour s'oublier dans une routine monotone, une relation basée sur la sécurité.

Mais, est-ce possible de vivre un amour continuel, un amour affectueux comme les premiers jours de votre rencontre et d'être véritablement bien ensemble pour la durée de votre vie ? Voyez comme c'est possible, de se détester toute la vie, de se faire la guerre continuellement ! Alors pourquoi pas ?

Mais pour arriver à comprendre quelque chose, pour véritablement comprendre quelque chose par vous-même, vous devez avoir au moins deux points de vue afin de prendre conscience de quelque chose afin de choisir librement.

Mais votre monde ne comprend pas cela, il a introduit des conditionnements pour vous laver l'esprit à adopter de force, à vous obliger à avoir une seule façon de penser et ainsi vous contrôler par la peur et la culpabilité.

Ainsi, nous allons voir ensemble deux points de vue concernant une relation amoureuse et ainsi vous permettre de choisir librement, celle que vous aimeriez vivre. Sommes-nous d'accord ?

Je vais écrire d'une façon que les jeunes de 12 ans et plus puissent comprendre et de toute façon, mon vocabulaire n'est pas plus difficile qu'un enfant de 12 ans, car j'ai arrêté d'accumuler des mots en moi à partir de cette âge. J'ai préféré comprendre que d'apprendre. Et ce qui est simple à comprendre est ce qui fonctionne.

 

Observons ensembles les relations amoureuses telles qu'elles sont

Vos parents, vos psychologues, vos prêtres, vos professeurs et tous vos gens instruits vous ont tous dit que l'amour est un échange entre deux personne et que vous devez donner pour recevoir. Personne ne remet en doute cela et pourtant, c'est cela qui cause le plus de douleur dans les relations amoureuses.

On vous oblige même à vous faire croire que l'amour est d'avoir besoin de quelqu'un ! Mais le besoin n'est-il pas une dépendance ?

Ainsi, on écrit des chansons, on raconte des récits, on tourne des films, on donne des conseils, on offre des prières et on élève des enfants d'une façon qui perpétue ce que l'amour n'est pas.

Mais l'amour, n'est-il pas de donner plutôt que de recevoir ? N'est-il pas de faire des échanges également ? Alors, si qui vous êtes vraiment est une personne qui ne s'aime pas et se laisse abuser, blesser et détruire par les autres, alors vous allez répéter des comportements qui vous permettront de faire l'expérience de cela et vivre les peines qui vont avec.

Par ailleurs, si vous êtes quelqu'un de prévenant et respectueux, attentif et généreux, compatissant et affectueux, vous vous inclurez parmi les gens avec lesquels vous êtes en relation d'amour. En fait, vous commencez par vous-même. Vous vous donnez la première place en ces domaines.

Par conséquent, vous vivrez des moments d'affection avec l'autre. Non pas pour l'autre, mais avec l'autre. En fait, vous mettez la relation en première place et non chacun de vos désirs individuels.

 

L'amour n'est pas de donner et recevoir ni de faire des échanges

Les gens entrent dans une relation d'amour en ayant à l'esprit ce qu'il peuvent obtenir en échange de ce qu'ils donnent ou font. Ainsi, ils désirent faire quelque chose afin d'être heureux, en amour, en relation gagnant-gagnant.

Cet amour est basé sur des conditions d'échange, donc un amour non naturel. Vous désirez offrir, donner, mais vous avez en vous une attente, que l'autre vous apporte aussi quelque chose en retour. C'est ça le problème, il y a une condition tandis que l'amour est sans condition.

 

La joie est dans le fait de donner sans condition, sans attendre un retour

 

Et en vérité, quand votre relation amoureuse a commencé, vous n'aviez pas ce genre d'attente et votre amour était sans condition. Tout était magnifique. Puis, vous avez dit vos premiers mots d'amour, vos premiers "je t'aime" et vous avez rapidement voulu que l'autre puisse aussi affirmer cela.

Vous aviez peur de perdre cet amour et alors vous avez obligé l'autre à vous le prouver en vous disant "je t'aime", donc à vouloir un retour de sa part, une condition pour vous garantir une sécurité. Et pourtant l'amour s'exprime par la liberté.

Puis de nombreuses autres conditions ont été demandées par la suite créant alors une relation de peur et non d'amour. Vos désirs (pour combler vos peurs) sont devenus plus important que le bien-être à tous les deux, que vos sentiments.

Vous avez échangé votre liberté, votre nature pour de la sécurité, de la peur.

 

Observez vos parents et les autres adultes

Observez le monde tel qu'il est, les adultes qui vivent leurs relations amoureuses telles qu'elles sont. Vous n'avez pas besoin de personne pour observer, cela est votre perception et ne cherchez pas à nier ce que vous voyez.

Est-ce que nos parents montrent l'image d'un couple qui sont en amour en public, mais une fois à la maison, sont constamment en chicane et ne démontrent aucun geste d'amour ni d'affection entres-eux ?

Est-ce réellement ce genre de relation d'amour que nous voulons vivre ? Alors, n'est-il pas important de faire attention d'où nous prenons nos informations concernant les véritables relations aimantes et agréables ?

Et pourtant, vos parents se disaient entres eux, qu'ils auront une vie amoureuse différente des autres, mais ils ont vite tombé dans ce piège de la sécurité et s'imposer des conditions d'échange.

Observez aussi tous les enseignants qui vous disent ce qu'est l'amour afin de voir les milliers de mots et de définitions à ce sujet. Ils croient que l'amour est du domaine de la pensée et pourtant, si vous demandez à votre amoureux ou amoureuse, "est-ce que tu m'aimes", et que l'autre vous réponde "un instant, je vais y penser", alors cela va aller mal, n'est-ce pas.

L'amour ne peut pas être trouvé et n'est pas de la même dimension que la pensée. Tout simplement que l'amour n'est pas quelque chose qu'on peut conserver dans sa mémoire. C'est quelque chose de vivant et qui doit être toujours nouveau.

 

Comment faire pour vivre une vie amoureuse sans peine tout le long de votre vie ?

Observez les jeunes enfants qui sont pures dans leur manière d'être et non des adultes qui sont devenus des experts pour cacher la vérité, la nier et culpabiliser les autres de leurs erreurs.

Observez les enfants très jeunes, ils aiment sans chercher à recevoir un quelconque retour, cela se nomme l'amour, le vrai amour, celui inconditionnel, donc sans condition, qui est une échange.

Il désirent aimer sans condition et recevoir l'amour des autres sans condition. Ils nous donnent l'occasion de ne pas oublier notre nature, mais en grandissant dans un environnement de peur, de culpabilité, de condition, d'obligation, de limite, de compétition, alors ils deviennent comme ces mêmes adultes à leur tour.

Pour que l'amour continue entre deux personne, il est important de ne pas voir son partenaire comme un rival quand vous vivez des problèmes. De voir les problèmes comme des occasions pour prendre conscience de faire des actions différentes de celles que vous faites.

Lorsque nous sommes en amour, nous pensons constamment à cette personne, nous parlons constamment de cette personne, mais faisons-nous constamment des actions aimables à soi et à cette personne ?

J'ai bien dit à soi-même et à cette personne, car l'amour n'est pas de donner uniquement à l'autre, mais aussi de ne pas s'oublier dans la relation.

En fait, vous ne faites qu'UN avec l'autre et vous êtes aussi deux personnes. C'est en comprenant que ce que vous faites à l'autre, que c'est aussi à vous, que vous le faites, car vous êtes UN couple, UNE relation.

Vos désirs personnels ne doivent jamais être plus importants que vos sentiments à tous les deux. Il ne peut y avoir de bien-être si une personne n'est pas bien et que l'autre est bien.

Vous avez à annoncer, à déclarer cet amour, d'un instant à un autre, de votre liberté et non de votre obligation continue. Car l'amour véritable est toujours libre, et l'obligation ne peut exister dans l'espace de l'amour.

Si vous promettez ou jurez que votre amour sera toujours présent, alors viendra peut-être un jour, où vous ferez l'expérience selon laquelle la promesse est une obligation, et alors vous aurez du ressentiment. NE PROMETTEZ JAMAIS RIEN, CAR CELA VOUS OBLIGE ET NON VOUS LIBÈRE. L'amour est libre, ce n'est pas une obligation.

Mais si vous considérez que votre amour l'un envers l'autre n'est pas une promesse faite une seule fois, mais comme un choix libre, refait à maintes reprises, ce jour de ressentiment, de peine ou de tristesse ne viendra jamais.

L'amour est illimité, éternel et libre.

Voilà donc ce que vous êtes. Voilà la nature de qui vous êtes. Vous êtes illimités, éternels et libres, par nature.

Ainsi, toute construction artificielle, sociale, morale, religieuse, philosophique, économique ou politique qui viole ou ne respecte pas votre nature, représente une atteinte contre vous-même et vous vous élèverez contre elle.

Vous avez tellement peur de vivre, tellement peur de la vie même, que vous avez cédé votre véritable nature en échange de la sécurité.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.