Vouloir avoir raison empêche toute ouverture d’esprit


Perdre la raison, c'est comprendre sans raison et ainsi ouvrir mon esprit à de nouvelles possibilités.


La capacité à ne pas avoir raison ouvre mon esprit à des possibilités infinies, et à remettre en question de nombreuses croyances qui m’empêchent d’exprimer qui je suis vraiment.

Cependant, vouloir avoir raison m'empêche d'ouvrir mon esprit à comprendre quelque chose qui pourrait m'être utile afin de bien m'entendre avec les gens.

 

Vouloir avoir raison

 

Perdre la raison, c'est comprendre sans raison

Perdre la raison est une délicieuse façon de vivre des relations aimables, justes et libres, mais ceux qui contrôlent, qui dirigent et qui se croient supérieurs ne sont pas du même avis.

Lorsque je suis conditionné, sans m’en rendre compte, à vouloir avoir raison à propos de tout, alors je cherche les torts ou les erreurs chez les autres pour m’élever sur eux, les dominer ou les contrôler.

De toute évidence, je créé des conflits et j’oublie que je suis le responsable, le créateur de ces situations.

Il ne me vient jamais à l’esprit, qu’il y a toujours plus d’un point de vue dans une relation et que si j’avais l’intention d’accepter cette vérité, alors je pourrais mieux comprendre la situation.

 

J'ai peur de perdre la face

Parce que je n’ai pas confiance en moi, alors j’ai peur d’avouer sincèrement et humblement que je ne peux pas tout connaître, que je peux me tromper, alors ma réaction est de protéger mon ego, mon image, ma réputation, ma supériorité.

Ainsi, je blâme, je critique et je juge les autres pour les rendre coupables de ce qui m’arrive ou arrive dans ce monde.

En fait, je cherche à m’élever sur les autres, car on m’a éduqué en ce sens à bien paraître, à être un gagnant, à être meilleur, donc je m’efforce de ne pas faire partie des perdants qui sont des êtres inférieurs.

Par conséquent, je crois être supérieur aux autres, j’oublie d’observer mes comportements dans les relations et je suis convaincu que ce sont les autres qui ont des comportements malsains.

Comme les autres ont oublié également de voir leur comportement dans les relations, nous voilà dans un monde où personne ne se trompe, où tout le monde croit avoir raison et ainsi donner tort à l'autre.

J'ai peur de perdre la face au devant des autres en croyant que je suis plus grand que cela...

 

La raison est un esprit limité dans le connu

En vérité, avoir raison, c'est avoir l'esprit fermé, limité dans ce que je connais tandis que perdre la raison, c’est avouer mes torts ou ce que je ne connais pas et ainsi ouvrir mon esprit à ce qui est inconnu.

Ce qui compte n'est pas de vouloir avoir raison pour donner tort à l'autre, mais accepter et comprendre que l'autre à un point de vue différent du mien et ainsi bien s'entendre tous les deux.

Est-ce que l'erreur est celle de croire en la séparation, c'est-à-dire ceci OU cela ? Pouvons-nous choisir de croire à l'unité, c'est-à-dire ceci ET à la fois cela ?

 


Claude Lasanté

 


   


Lectures suggérées