Faut-il toujours dire la vérité ?


Les gens disent toujours la vérité, quand le jugement et la peur sont remplacés par l'intention de comprendre.


Dans de nombreuses situations, j'ai menti pour ne pas être jugé ou être critiqué...

Dans certaines circonstances, j'ai ignoré ma vérité pour bien paraître ou être à la hauteur...

Dans d'autres cas, j'ai gardé le silence pour éviter d'être ridiculisé ou être abaissé...

Et quelques fois, j'ai nié les faits, car j'avais peur d'être condamné ou être puni...

La question de savoir s'il faut toujours dire la vérité est superficielle, car elle oublie de comprendre ce qui donne naissance en moi, de ne pas dire la vérité.

 

Faut-il toujours dire la vérité ?

 

La vérité ne cesse pas d'exister parce que je l'ignore, je la dissimule ou je la nie !

Évidemment, dire toujours la vérité est un choix élevé pour bien s'entendre dans nos relations.

Mais dans presque toutes les situations, celui qui oblige l'autre à dire la vérité est profondément inconscient de sa façon d'être ou comportement dans la relation et cela motive l'autre à éviter de dire la vérité.

Mes parents et les adultes n'étaient pas conscients que le jugement et la peur provoquaient en moi ces sentiments détestables. 

Ainsi, je ne pouvais pas dire ma vérité, car mon mental réagissait par habitude apprise afin de me protéger d'une situation blessante, malheureuse ou inquiétante.

Voilà à mon avis ce qui compte, non pas de dire la vérité, mais bien de comprendre les conditions qui donnent et redonnent naissance aux mensonges.

Car la vérité ne cesse pas d'exister parce que je l'ignore, je la cache ou je la nie.

Par conséquent, j'ai grandi en oubliant et en ignorant mes vérités, mes sentiments, et j'ai à mon tour contribué à plus de mensonges en obligeant les gens à dire leur vérité... et en jugeant que la vérité est bien à dire et que le mensonge est mal à dire...

Ce jugement qui n'accepte pas "ce qui est", donc le mensonge... et ainsi ne jamais le dépasser par la résistance que je lui accordais.

C'est par le lâcher prise que tout change, donc l'acceptation.

 

Accepter le mensonge et me montrer en exemple

Il a été difficile pour moi d'admettre mes mensonges, car mon ego cherchait constamment à être à l'hauteur, à bien paraître.

En réalité, lorsque les autres me disaient mes mensonges ou mes fautes, je cherchais à me défendre ou à attaquer avec violence... Mais quand je disais avant eux, mes mensonges ou mes erreurs, les gens réagissaient d'une autre manière.

La première fois que j'ai admis un mensonge ou une erreur de façon consciente, je me suis senti très inconfortable, mais rapidement, l'autre a commencé à me défendre et à m'accepter tel que j'étais...

Un sentiment de bien-être en nous s'est manifesté sans effort.

Et je me suis souvenu de quelque chose : Si je cherche à m'élever sur les autres, alors les gens vont m'abaisser, mais si je m'abaisse, les gens vont m'élever.

Je venais de connaître parfaitement ce dicton par expérience.

En vérité, les gens inconscients veulent m'abaisser afin de s'élever sur moi par le jugement ou la négation, mais en m'abaissant, il vont vouloir m'élever par la compréhension ou l'acceptation.

 

Dire la vérité, c'est admettre mes erreurs si j'en ai envie

Je reconnais aujourd'hui que la plupart des gens que je rencontre ont de profondes croyances inconscientes à nier et à juger.

Ils jugent, car ils ont été éduqués en ce sens sans aucun choix conscient, tout comme moi, à vouloir être à la hauteur, car il a été dit que les gens inférieurs sont des moins que rien...

J'ai été conditionné à me réaliser individuellement, donc à chercher à être meilleur que l'autre au moyen de la compétition enseignée à l'école et ensuite au travail.

Et pour y arriver, quoi de mieux que d'abaisser les autres par le jugement, la négation et la ruse afin de m'élever sur eux, à me croire supérieur aux autres en ne faisant jamais d'erreurs ou de choix moindres...

Cependant, l'échec est une illusion, car elle est une étape naturelle pour réussir quelque chose. Je fais une erreur et je recommence avec une nouvelle conscience jusqu'à la réussite.

Voilà pourquoi dire la vérité, c'est admettre mes erreurs, montrer que je suis humain et vulnérable sans avoir à m'élever sur les autres pour bien paraître.

Il n'est pas nécessaire de dire la vérité si j'en ai pas envie et il n'est pas nécessaire de mentir si j'en ai pas envie.

La question est de savoir ce que j'ai envie le plus...

 


Claude Lasanté

 


   


Lectures suggérées