Relation entre collègues de travail : 5 étapes pour résoudre un conflit

Vous savez très bien, que les conflits entre collègues de travail sont inévitables.

Probablement, vous êtes d'accord que de ne rien faire, d'esquiver le problème, est pire encore.

Mais êtes-vous conscient qu'il y a quelque chose de beaucoup plus grave que vous avez oublié ?

 

 

Relation entre collègues de travail

 

Celui de vouloir résoudre les conflits à votre travail sans être conscient que nous sommes tous égaux et qu'il n'y a aucune personne plus importante qu'une autre.

Évidemment, nous ne sommes pas égaux dans ce que nous faisons et dans ce que nous possédons, mais ici je parle d'égalité dans l'être, dans ce que nous sommes et sentons.

Sans cette conscience de l'unité, comment une personne ou un gestionnaire peut-il résoudre un conflit, une division entre collègues de travail ?

Dans cet article, je vous propose 5 étapes simples et efficaces pour résoudre un conflit entre collègues de travail ou avec un employé.

 

Un esprit divisé produit toujours de la division

Tant que vous allez entretenir cette idée de supériorité, d'avoir raison, d'être meilleur, alors jamais vous ne pouvez prendre conscience de vous, de votre unité.

Votre peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas être supérieur, de ne pas perdre la face, vous dominera dans vos profondes habitudes de penser.

Et quoi que vous fassiez, vous allez réagir et produire encore plus de conflits dans l'esprit de vos employés ou des gens. Et ne vous fiez pas aux apparences incluant les vôtres !

Ne devez-vous pas avant tout, regarder en vous-même et comprendre vos habitudes qui dictent vos réactions, vos croyances de la séparation et de quelle façon elles ont pris naissance ?

Heureusement, vous n'avez pas besoin d'aller loin pour regarder en vous, il suffit de ne pas oublier et d'accepter ce qui ne fonctionne pas pour bien s'entendre avec les autres.

 

Notre éducation actuelle crée les conflits entre nous dès notre jeune âge

L'éducation nous enseigne, dès notre jeune âge, à être compétitif au lieu de coopérer ensemble. Elle nous enseigne aussi qu'il existe des êtres meilleurs, des êtres supérieurs qui ont toujours raison. Sans oublier les jugements, les intimidations, les condamnations et les punitions.

Par conséquent, toute personne cherche une certaine supériorité, cherche à gagner quelque chose et cherche à avoir raison avec des mots accumulés.

Cette réalité autour de l'illusion de la supériorité offre une grande séduction et hypnotise les gens à se croire meilleurs que les autres.

En vérité, cela cause tous les conflits sur notre planète en divisant les relations !

Pourtant, nous sommes tous nés égaux dans notre âme et nous nous exprimons différemment.

Si en partant, vous n'êtes pas conscient de cette égalité dans l'âme, dans les sentiments, alors il est inutile de croire que vous pouvez résoudre vos conflits et encore bien moins, les conflits entre des collègues de travail.

Vous chercherez à les obliger à bien s'entendre, à se soumettre à vos ordres, vos directives ou à vos menaces et ainsi créer en eux, encore plus de conflit.

Pour vous aider à comprendre et à résoudre les conflits entre les collègues au travail, voici 5 étapes essentielles qui pourraient vous intéresser.

 

Les 5 étapes pour résoudre un conflit entre collègues de travail

Vous ne pouvez pas gagner un conflit au travail, donc il ne sert à rien d'avoir un partie pris envers un employé ou bien à votre avantage. Gagner, c'est obtenir le résultat que vous voulez, indépendamment de ce que l'autre personne veut. Et pour gagner, il faut toujours un perdant !

Évidemment, cela est gratifiant, séduisant et valorisant de gagner, mais le problème ou le conflit n'est pas résolu. En fait, il est pire qu'avant, car maintenant l'autre ne se sent pas bien et cherchera à réagir d'une façon plus conflictuelle.

Par conséquent, vous ne pouvez pas gagner un conflit au travail, vous ne pouvez que le résoudre.

De plus, le prix pour pour ne rien faire concernant un problème est élevé, car non résolus, les conflits se prolongent et produisent encore plus d'animosité, de rupture dans la communication, des équipes de travail inefficaces, du stress dans les relations et une faible productivité.

En résumé, les conflits non résolus rendent les gens terriblement malheureux à leur travail et se multiplient, une fois rendu à la maison.

 

1. Avoir la motivation sincère pour faire cesser les conflits

Comment pouvez-vous sentir en vous, la joie, la fierté et la confiance d'avoir réussi à surmonter un problème ou un conflit ?

De réussir à ce que deux personnes de votre équipe puisse prendre conscience que ce n'est pas de leurs intérêts ni du vôtre ni de l'entreprise ni du client que de continuer le conflit.

Voyez-vous, trop de gens ont oublié, par l'éducation apprise des autres, que les conflits ou les problèmes de relation sont des opportunités pour s'aimer et sentir cette estime en soi. 

Cependant, les solutions ou les idées à faire doivent provenir de l'esprit de la personne qui va faire l'action et non d'un ordre. Si vous imposez quelque chose, alors vous faites l'erreur de tuer toute initiative.

Quand vous venez de trouver une idée, n'êtes-vous pas motivé de faire l'action librement et selon votre initiative personnelle ? Vos employés, vos enfants et tous les êtres humains sont comme vous.

Par conséquent, avant de résoudre un conflit, vous devez être conscient de ne pas faire entrer de force dans l'esprit des autres, la solution ou l'idée que vous voulez, mais de leur faire prendre conscience que cela est déjà en eux.

Pour cela, vous devez montrer ce qui ne fonctionne pas et les conséquences. De cette façon, ils auront la liberté de prendre conscience de ce qui pourrait fonctionner selon eux.

 

2. Acceptez que les conflits de travail sont inévitables

Si vous avez peur des conflits au travail, alors vous ne les acceptez pas pour ce qu'ils sont. Des opportunités pour créer et améliorer quelque chose.

Montrez-moi un lieu de travail sans aucun conflit et je vous montrerai un milieu de travail indifférent.

Chaque fois que les gens sont impliqués, motivés et ont à cœur le succès de leur entreprise, alors les conflits sont inévitables. Cela ne signifie pas que vous devez créer des conflits ou des problèmes, mais cela signifie que lorsqu'un conflit se produit, alors vous ne le voyez pas comme la fin du monde.

Au contraire, il est souvent le début d'un processus de création et d'apprentissage intéressant. Les entreprises les plus efficaces ne sont pas celles qui n'ont pas de conflits, mais celles qui comprennent l'importance des conflits dans l'évolution des gens et de tous les aspects de l'entreprise.

Par conséquent, le plus grand problème dans une entreprise est de ne pas avoir de conflits ni de problèmes.

Les conflits proviennent des désaccords dans les idées des gens et les désaccords proviennent de l'éducation qui encourage la compétition, le fait d'être meilleur que l'autre au lieu d'être différent.


3. Gérez les conflits de travail immédiatement et non demain

Lorsque vous attendez pour résoudre un conflit, c'est que cela ne vous intéresse pas actuellement. Vous croyez que le temps va arranger les choses ou que d'autres vont le faire.

Entendre, c'est aggraver le conflit. Mais en étant conscient que les conflits sont des opportunités pour vous faire du bien, pour être fier de vous, alors vos priorités pourraient changer.

En fait, plus de 95 % des conflits au travail ont été créés selon quelque chose qui n'a pas été dite, donc par le manque d'information transmise à un collègue.

Ainsi, les gens font semblant que tout est normal, les conflits dégénèrent et personne ne fait rien. Tout le monde attend que l'autre fasse quelque chose et l'autre attend que vous faites quelque chose.


4. Demandez au lieu d'accuser votre employé

Si quelqu'un a fait quelque chose qui vous met en colère ou qui ne correspond pas à la conformité du travail, alors vous devez comprenez son point de vue, sans porter d'accusations ni de critiques, sinon vous multipliez les conflits.

Demandez tout simplement à comprendre la situation.

Parfois, il y a une très bonne raison pour laquelle cette personne fait ce qu'elle fait, et un conflit potentiel ne naît pas.

Ne supposez jamais que les gens font ce qu'ils font pour vous créer des problèmes. Les gens ont généralement une bonne raison de faire les choses qu'ils font, même les choses qui vous tapent sur les nerfs.

Ne présumez jamais leur mauvaise foi et n'ayez pas peur de demander afin de comprendre.

Souvent, il faut juste admettre ses propres erreurs afin de voir l'employé en discuter librement. C'est au gestionnaire de créer une culture que les erreurs sont des opportunités déguisées pour améliorer les résultats.

De ne pas juger ceux qui font des erreurs, mais de les féliciter et ensuite de pouvoir faire un autre choix.

Sans l'échec ou l'erreur, on ne peut pas sentir la grande joie de la réussite.


5. Obtenez une rencontre en privée avec deux collègues en conflit

Si vous avez un conflit entre deux collègues de travail, ce qui compte est de les rencontrer en personne.

Vous les invitez dans votre bureau en sachant et en observant combien ils ont des ressentiments l'un envers l'autre.

Vous posez une question à une personne pour lui demander ce qu'il admire, ce qu'elle aime du travail de l'autre personne.

Évidemment, personne n'avait prévu cette question et alors son esprit cherche des points positifs.

Ensuite vous posez la même question avec l'autre.

De cette façon, vous les mettez dans une attitude de se souvenir de choses agréables et non en se souvent des choses désagréables.

La conversation se change en quelque chose de valable et il n'est pas nécessaire qu'ils deviennent des amis par la suite.

Cependant, ils peuvent apprécier le travail de l'autre et à l'avenir, s'il y a un conflit potentiel, les deux se souviendront de cette discussion et éviter d'augmenter le problème.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.