Est-ce que le rôle d'un homme dans une relation est de rendre sa femme heureuse ?

À voir le nombre de ruptures et de divorces, est-ce possible qu'il existe un mythe profond, une croyance inconsciente, que le rôle d'un homme dans une relation amoureuse est de rendre sa femme heureuse ?

Croyez-vous utiliser votre vie à rendre votre femme heureuse en comblant ses besoins par des choses qu'elle demande, à vous oublier, et ainsi devenir dépendant d'elle par la culpabilité et la peur ?

 

 

Comment rendre sa femme heureuse ?

 

Vous ne pouvez pas continuellement cacher vos vérités, vos sentiments envers vous-même

Mais pouvez-vous continuellement vivre en oubliant votre bien-être ou bien votre âme vous le rappelle-t-il si souvent aux moyens des ressentiments, des douleurs ou des inconforts en vous ?

Est-ce que ces ressentiments ne font pas en sorte de vous éloigner de votre femme et rechercher une solution possible dans les bras d'une autre ? Et si cette autre femme, après un certain temps, ressemble intérieurement à la vôtre, en cherchez-vous une autre ?

Pouvez-vous voir votre inconscience, votre habitude de dépendre de la présence d'une femme pour être heureux, tout comme votre femme à croire d'avoir des besoins à satisfaire, des choses, pour être heureuse ?

 

Et si votre femme n'est pas heureuse !

Si vous observez que vous avez fait votre possible pour rendre votre femme heureuse, alors vous avez probablement oublié une chose fondamentale dans une relation amoureuse ; votre propre bonheur.

Pourquoi est-ce ainsi ? Probablement dans la croyance fausse d'avoir besoin d'amour pour être heureux.

Par conséquent, vous êtes constamment en train de chercher des moyens pour rendre votre femme heureuse et ainsi vous oublier dans une relation.

 

D'où vient cette croyance de rendre une femme heureuse ?

Qui vous a conditionné l'esprit durant votre enfance et votre vie adulte à croire cela ? Est-ce votre mère, les femmes en général, la société ou les hommes dominés par la peur ?

Ne vous ont-ils pas dit de ne pas être égoïste et oublier votre propre bonheur ? N'est-ce pas un moyen, une façon égoïste de leur part à satisfaire leurs propres satisfactions, désirs ou besoins, sans égard à vous, sans aucune considération ni amour pour vous ?

Alors qui sont les gens égoïstes ici ? Je dirai plutôt, qui sont les gens inconscients de diviser les relations et tirer avantage, profiter des autres ?

Donc, vous créez inconsciemment un profonde dépendance envers une habitude de combler les besoins d'une femme pour qu'elle soit heureuse et si elle ne l'est pas, alors vous êtes le coupable.

Cette culpabilité vous tient prisonnier dans la dépendance envers des actions à faire ou à donner à votre femme afin de la rendre heureuse. Sans oublier votre dépendance du besoin de la présence d'une femme.

 

Le problème n'est pas vous ni elle, mais la croyance

Mais un jour, vous avez du ressentiment, car vous n'êtes pas bien. Votre femme a aussi du ressentiment envers vous, car vous ne pouvez plus ajouter des choses pour son bonheur, car elle aussi, n'est pas consciente que le bonheur n'est pas un résultat.

Ainsi, elle commence à vous accuser, à vous critiquer, à vous blâmer, de votre incapacité à la rendre heureuse. Vous l'écoutez, mais vous ne comprenez pas, car vous avez tout fait pour la rendre heureuse et vous observez qu'elle n'a jamais eu d'initiative pour vous rendre heureux, pour faire des actions aimables.

La colère monte et votre relation est remplie de disputes qui ne font pas du bien en vous et en elle. Finalement, elle dit l'ultime jugement pour vous blesser, soit de vous dire que vous avez changé pour le pire.

Vous entrez en relation pour que la somme de vous deux soit plus grande que chacun, mais maintenant vous observez qu'elle est moindre et que vous étiez plus heureux sans l'autre.

Ainsi, deux personnes sont en relation sans avoir la conscience que le bonheur est ce que vous êtes, peu importe ce que vous faites. Vous avez été conditionné à croire que vous devez rendre votre femme heureuse et la femme à croire que l'homme doit combler ses besoins.

Le problème n'est pas vous ni elle, mais bien la croyance.

 

Pourquoi demander ou ordonner à l'autre de faire quelque chose ?

Pourquoi ne pas simplement indiquer ce que votre âme aime ou n'aime pas, ou ce que votre corps désire ou ne désire pas, et laisser la liberté à l'autre de choisir ou non, de créer et offrir ce bien-être à vous et à l'autre ?

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.