Mourez-vous d’envie d’être reconnu comme une personne importante ?

Est-ce que vouloir de la reconnaissance est un désir qui détruit les relations personnelles et par conséquent, créer des divisions, des conflits et des guerres de plus en plus grandes ? Ne trouvez-vous pas que ce besoin d'être plus important, d'être supérieur aux autres, d'être meilleur que les autres, séduit les gens de peu de conscience de soi ?

Ne sont-ils pas tombés dans le piège, dans l'illusion de l'ignorance de soi ? Si la vie avait comme raison d'être de se connaitre soi-même et non de rechercher la reconnaissance des autres, croyez-vous que ces poursuites cesseraient et que l'obsession disparaîtrait ?

 

 

Sentiment d'importance d'être reconnu

 

Allez-vous en manque vers l'extérieur de vous ?

Si vous êtes glorieux, important à vos yeux, croyez-vous avoir besoin de le prouver aux autres ? Si vous êtes une grande personne, avez-vous besoin de prouver que vous êtes grande ?

Ce sont les petites personnes qui cherchent à prouver qu'elles sont grandes et tout ce qu'elles feront ne pourraient jamais les faire devenir grandes. Vous devez être grand d'abord et vous ferez des choses à partir de cette grandeur.

Parce que vous n'êtes pas une personne glorieuse, par ce que vous n'êtes pas conscient de qui vous êtes, voilà la profonde motivation de vouloir l'être aux yeux des autres.

 

Croyez-vous être supérieur aux autres ?

Tout le monde se croit supérieur à quelqu'un et ainsi rechercher la reconnaissance afin de faire partie des gagnants, des gens reconnus, des gens importants. Est-ce que cette quête à pour objectif d'avoir le pouvoir sur les autres, d'être meilleur ? Est-ce que les titres et les possessions matérielles en sont les preuves ?

Observez la réalité des gens, des politiciens, des vedettes, des sportifs, des titres d'emploi et des riches. Ne font-ils pas quelque chose pour être reconnus, donc que le faire est au centre de leur existence et non l'être ?

Mêmes les gens ordinaires achètent des choses qu'ils n'ont pas besoin, pour impressionner des gens qu'ils n'aiment pas avec l'argent qu'ils n'ont pas.

Et pour faire partie de ces groupes ou personnes supérieures, il suffisait que vous soyez d'accord avec eux et ainsi recevoir leur amour, leur approbation. Quelle grande séduction pour manipuler les gens !

 

  • Les leaders spirituels avides de pouvoir n'ont-ils pas fait la même chose en demandant aux gens de tuer au nom de l'amour pour Dieu ?

  • Les politiciens avides de pouvoir n'ont-ils pas fait la même chose en demandant aux gens de tuer au nom de l'amour de la patrie, du pays, de la société ?

  • Les parents avides de pouvoir n'ont-ils pas fait la même chose en vous demandant de nier vos vérités, de juger vos choix, de punir vos conséquences et les obéir en toute inconscience afin de vous éduquer concernant les relations familiales et amoureuses ?

  • Les éducateurs avides de pouvoir n'ont-ils pas fait la même chose en vous demandant de penser comme eux et non selon votre liberté et conscience afin d'oublier qui vous êtes vraiment ?

  • Vos patrons avides de pouvoir n'ont-ils pas fait la même chose en vous demandant d'être loyale envers eux et exécuter tout ce qu'ils veulent en échange de vos besoins de survie et vos plaisirs ?

  • N'avez-vous pas fait la même chose dans vos relations ?

 

La supériorité est un mythe, une illusion que nous croyons vraie

Quand les gens sont avides de pouvoir, c'est qu'ils ne sont pas conscients de leur grandeur, de qui ils sont et alors, ils cherchent à se montrer supérieurs aux autres ou bien à s'identifier avec des groupes puissants, supérieurs. Et pour être supérieurs, il faut nécessairement des être inférieurs en qui, ils peuvent contrôler et manipuler à leur guise afin d'être reconnu comme tel.

Mais cette supériorité est une illusion qui existe afin d'avoir un choix entre cela et ce que vous êtes. Entre la supériorité et l'égalité ou unité entre nous.

En vérité, nous sommes tous égaux sous des conditions différentes et non meilleures.

Il n'existe aucune personne meilleure que l'autre au yeux de Dieu, mais pour en prendre conscience, nous devons comprendre ce mythe d'être supérieur à l'autre. En l'absence de choix, nous ne pouvons pas choisir, voilà la raison parfaite de cette illusion de la supériorité, de la reconnaissance. Elle offre un choix entre cela et ce que nous sommes vraiment.

En fait, notre grandeur se découvre quand nous choisissons consciemment de se reconnaître soi-même en relation avec les gens.

Nous faisons partie du même corps et notre jambe gauche n'est pas plus importante que notre pouce droit. Rien n'est supérieur, mais tout est différent dans ce même corps.

Être égal ne veut pas dire égalité des faits, cela signifie d'être différent en ayant la même essence, la même nature.

 

Vous devez reconnaître votre grandeur intérieure avant de reconnaître celle des autres

 

Être reconnu des autres n'est pas la reconnaissance

Chercher à se faire reconnaitre, se faire apprécier, se faire aimer par les autres est la réaction d'une personne obsédée dans les besoins et inconsciente concernant sa connaissance d'elle-même.

Se connaître est uniquement possible dans l'action envers les autres. Dans les actions aimables envers les autres et non dans ce que les autres peuvent vous donner en faisant quelque chose.

Si les gens se connaissaient véritablement, connaissaient leur nature, alors le besoin d'être reconnu ne serait pas une obsession. Et en l'absence de ce besoin de reconnaissance, il serait impossible de choisir de se connaître, car faute de ce que nous ne sommes pas, ce que nous sommes ne peut pas exister. Il faut un choix.

Voilà pourquoi, il est essentiel de ne pas juger le pouvoir ou le contrôle sur les gens, car le nier c'est empêcher de le comprendre et l'accepter, c'est faire entrer en existence son contraire, donc le pouvoir avec les gens ou la liberté.

En l'absence de choix, il est impossible de choisir d'expérimenter quelque chose de façon consciente et ainsi se connaître par cette expérience.

 

Vous cherchez ce que vous êtes et ainsi vous éloigner encore plus !

La conséquence de vouloir être meilleur que l'autre se nomme la compétition en mesurant les objectifs ou indicateurs de performance. Ainsi, les autres peuvent voir ces objectifs.

Mais comment mesurer une personne aimable dans ses relations ? Comment mesurer une personne consciente d'elle-même ? Comment mesurer une personne attentive à l'autre ? Seule cette personne peut le savoir et en cela, c'est une gloire et une reconnaissance grandiose.

Quand vous le saurez, c'est que vous comprendrez que la supériorité n'existe pas, elle est bien réelle, mais la réalité n'est pas la vérité et vous pouvez changer de réalité n'importe quand.

En vérité, les gens qui ont cette obsession, ce besoin d'être reconnus, ne savent tout simplement pas que ce qu'ils cherchent est déjà en eux. Il suffit de l'être dans ces relations, peut importe ce qu'ils font, et alors ce sentiment grandiose pourrait entrer en existence en eux et non en provenance des autres, qui sont à l'extérieur d'eux.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.