Est-ce que les femmes disent vraiment leurs sentiments ?

Combien de fois, avons-nous entendu les femmes affirmer que les hommes ne disent pas leurs sentiments pour bien communiquer dans leur relation ? Cela est un fait évident, mais est-ce que les femmes ont oublié de s'observer elles-mêmes et ainsi prendre conscience, qu'elles contribuent également à une communication dépourvue de clarté, de vérité ?

Dans cet article, je ne cherche pas à comparer les femmes et les hommes, mais bien de faire prendre conscience aux femmes et aux hommes, que les sentiments, donc les vérités énoncées permettent de mieux se comprendre et ainsi créer des relations plus harmonieuses.

 

 

Femmes et sentiments

 

Observons sans jugement, les femmes telles qu'elles sont dans les relations familiales

J'observe avec attention, que de nombreuses femmes se plaignent et veulent changer leur homme qui ne dit pas leur sentiment d'amour. Elles désirent que leur homme puisse affirmer le fameux "je t'aime" plus souvent. Et pourtant, les actions aimables sont des preuves évidentes et alors les mots d'amour ne sont pas nécessaires. En fait, ce sont les gens qui parlent d'amour qui ne font pas de gestes aimables et ainsi se justifier, croire que les mots sont suffisants.

J'observe avec attention, que de nombreuses femmes critiquent et jugent leur homme de faire ou ne pas faire quelque chose pour elle, au lieu de simplement dire leur sentiment (j'aime, j'aime pas, je me sens, j'ai envie, je n'ai pas envie) et ainsi créer une occasion libre pour leur homme de penser et de faire une action aimable sans se faire dicter quoi faire.

J'observe avec attention, que de nombreuses femmes nient les sentiments de leur propres enfants afin de leur montrer ce qu'ils devraient être, de ne pas s'accepter tels qu'ils sont. Ainsi, elles éduquent leurs enfants à refouler leur sentiment, leur vérité, pour devenir comme elles, comme des êtres humains qui ont peur de déclarer leur sentiment au devant des autres. Et pourtant, il suffit que les femmes disent leur propre sentiment afin que les enfants apprennent par l'exemple et aussi, de créer des occasions à leurs enfants d'agir librement pour créer du bien-être à leur mère, aux autres.

J'observe avec attention, que de nombreuses femmes jugent les décisions et les actions de leur propres enfants, au lieu de simplement leur dire ce qu'elles aiment ou n'aiment pas, donc leur sentiment, en ajoutant les conséquences possibles de leurs actions. De cette façon, les enfants peuvent faire des choix avisés en toute liberté et se sentir fiers d'eux.

J'observe avec attention, que de nombreuses femmes accusent leur homme de ne pas les rendre heureuses. Qu'elles veulent plus d'attention, plus de bonheur, plus de divertissement, plus de romantisme, plus de biens. Elles attaquent, elles blâment, elles reprochent à leur homme de ne pas être aimable avec elles, s'il ne s'exécute pas. Et pourtant, il suffit de dire leurs vérités, leurs sentiments, afin de mettre en action les hommes en toute liberté et sans les obliger par la peur ou la culpabilité.

J'observe avec attention, que de nombreuses femmes ne font pas la différence entre un sentiment et une émotion. Un sentiment est un fait d'être ou état d'être invisible tandis qu'une émotion est l'expression visible d'un fait d'être ou d'un état d'être. Il n'existe pas de sentiment ni d'émotion négative ou positive, cela est un jugement de valeur provenant de la raison, donc de l'égo, qui juge ce qui est, qui juge la vérité présente.

 

Quels sont les avantages de dire ses sentiments ?

La base d'une relation saine et d'une communication claire est dans la déclaration de ses vérités intérieures et non en cherchant à accuser les autres, à nier les autres ou à blâmer les autres de vos malheurs ou de combler vos besoins.

Que ce soit la femme ou l'homme, en déclarant vos sentiments, vous créer une occasion à l'autre de vouloir vous faire du bien. Cette occasion doit être en accord avec la nature humaine et non contre sa nature. L'amour s'exprime par la liberté, par le choix d'être et non par l'obligation, l'obéissance, les conditions, les ordres et les menaces.

L'autre n'est pas dans ce monde pour vous apporter ce que vous voulez, mais la relation existe pour vous connaître. En forçant l'autre à faire quelque chose contre sa volonté, donc contre sa liberté, alors vous créez des problèmes.

Si vous voulez vous faire comprendre, alors vous n'avez qu'à affirmer comment vous vous sentez par rapport à une situation et non ce que vous voulez ni ce que l'autre doit être obligé de faire pour vous.

Essayez-le avec vos enfants ou votre conjoint et vous verrez que de nombreuses personnes choisissent rapidement ce qui fait du bien aux autres, quand ils ont la liberté de choisir, sans se faire ordonner quoi faire. Il n'y a pas de choix ni de liberté dans un ordre à faire.

Par exemple, pourquoi ne pas simplement affirmer que vous n'avez pas envie de faire à souper ce soir, que vous vous sentez fatiguée ! Et observer votre conjoint en train de penser à une solution et exprimer ensuite qu'il désire vous amener au restaurant ! De cette façon, votre homme est en harmonie avec son être en pensée, parole et action. Et vous, vous pouvez obtenir votre désir sans aucune lutte ni pouvoir sur l'autre.

Mais combien de femmes vont affirmer qu'elles veulent aller manger au restaurant ou bien d'accuser leur homme qu'il ne les amène pas souvent au restaurant ?

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.