Pourquoi aimer les désaccords si vous dites vouloir de l'harmonie dans vos relations ?

Si vous dites que vous désirez vivre dans un environnement paisible et en harmonie avec les gens, alors le désaccord ne fonctionne pas pour y arriver. Est-ce que les désaccords existent comme opportunité pour créer de l'harmonie entre nous, quand une personne consciente l'observe sans jugement ?

Observez-vous dans une relation et vous verrez que vous cherchez à avoir raison, quand une autre personne a un point de vue différent du vôtre.

Comme l'autre personne aussi réagit de la même façon, sauf bien-sûr quand vous étiez des enfants, alors nous voici en présence de deux adultes qui ne sont pas conscients d'eux et qui désirent gagner à tout prix, veulent avoir raison et ainsi augmenter le conflit.

Finalement, celui qui dépend d'un autre ou bien celui qui est plus petit doit se soumette à l'autorité qui le contrôle et ainsi gagner par la force à changer son comportement en fonction de ce que l'autre veut par des conditions, des menaces, des peurs ou toutes sortes de restrictions imposées.

 

 

Les désaccords et les conflits

 

Est-ce que les enfants créent des désaccords avec les adultes où c'est plutôt l'inverse ? Beaucoup de gens croient à tort, que les désaccords par la parole entre deux personnes ou plusieurs ne créent pas de conflit, s'il y a un gagnant dans une discussion.

La question n'est pas de savoir s'il y a un gagnant ou un perdant, mais de bien s'entendre avant de faire quoique ce soit. Car si vous avez le désir de gagner, alors vous êtes dans la contradiction en vous-même, vous vivez déjà des désaccords en vous. Votre intention a sa source dans la peur, la peur de perdre la face au devant des autres. Observez cela avec attention.

 

Est-ce que vous vous accrochez à vos valeurs ?

Le problème n'est pas que vous ayez changé ni que vos valeurs aient changé. C'est plutôt que vous soyez si nombreux à croire, avec insistance, que les valeurs que vous avez aujourd'hui sont bonnes et parfaites, et que tous les autres devraient y adhérer. Vous vous justifiez continuellement et vous êtes satisfaits de vous-mêmes.

Restez accroché à vos valeurs, si cela vous sert. Ne les abandonnez pas. Car vos idées du bien et du mal sont vos définitions de qui vous êtes. Mais n'obligez pas les autres à être comme vous. Et ne demeurez pas collés à vos croyances actuelles au point d'arrêter le processus même de l'évolution.

Même si vous croyez que les choses ont été bonnes, elles peuvent être meilleures. Par conséquent, soyez ouverts et n'emprisonnez pas la possibilité d'une vérité nouvelle parce que jusqu'ici, vous avez été à l'aise avec une ancienne vérité. La vie ne commence-t-elle pas à la limite de votre zone de confort ?

Mais ne vous empressez pas de juger les autres et créer des désaccords. Cherchez plutôt à éviter les jugements, car ce qui est mal pour un autre, c'est ce qui était bien pour vous hier.

Les erreurs d'un autre individu sont vos propres gestes passés, à présent corrigés. Les choix et décisions d'une autre personne sont aussi blessants et nuisibles, aussi égoïstes et impardonnables que l'ont été un grand nombre des vôtres.

 

Qu'est-ce qu'un désaccord ?

Avez-vous déjà eu un désaccord dans votre vie ? Pouvez-vous observer votre expérience afin de découvrir ce qui s'est passé ou bien cela ne vous intéresse pas de vous comprendre ?

Si vous lisez ces lignes en espérant critiquer mon texte ou apporter votre opinion ou idée à ce sujet, alors vous avez une preuve évidente, que vous avez peur de vous comprendre, de vous aimer, et ainsi mettre le blâme sur moi afin de justifier votre manque d'engagement, votre manque de responsabilité à votre sujet.

Ainsi, nous sommes des êtres humains avec une émotion naturelle qui se nomme le désir. Nous désirons, nous avons envie de quelque chose, il n'y a rien de mal, au contraire, le désir est le moteur de la création.

Lorsque nous sommes en présence d'un autre et que nous désirons quelque chose provenant de lui ou elle, alors il y a désaccord quand notre volonté oblige l'autre à satisfaire notre désir. Nous avons été conditionné à manipuler l'autre, à forcer l'autre à nous donner cela.

Et dans d'autres cas, c'est l'autre qui nous oblige, nous force contre notre volonté, contre notre nature de la liberté à obtenir quelque chose de nous.

J'ai une question bien simple. Est-ce que vous aimez cela quand l'autre vous force à faire quelque chose que vous ne voulez pas ?

J'ai une autre question. Si vous ne pouvez pas donner quelque chose à l'autre, pour des raisons qui changent, malgré un échange entre vous, aimez-vous ça quand l'autre vous accuse, vous oblige à respecter votre entente, votre promesse contre votre volonté ?

Lorsqu'on agit sur le pouvoir et la liberté d'un autre, on n'écarte pas le désaccord, on le créé et on augmente le danger des conflits. Et pourtant, vous désirez vivre en harmonie avec les gens !

 

Un désaccord se crée quand on n'est pas conscient que deux vérités existent en même temps

 

D'où vient cette habitude du désaccord ?

Les gens instruits, les adultes autoritaires, les dirigeants ou toute personne en position dominante ont tellement été habitués à manipuler les enfants et ensuite les adultes en les forçant à accepter leur règles, leurs idées, leurs ordres afin qu'ils obéissent, et ainsi détruire toute initiative personnelle dans leur vie et ne plus avoir de désir pour choisir leur vie. Ils sont alors piégés dans la sécurité et la dépendance.

Les adultes meurent d'envie de montrer aux enfants combien ils ont raison et si l'enfant pose une question pour mieux comprendre et que cela pourrait mettre en doute leur autorité, nuire à leur image, alors les adultes utilisent la peur et la culpabilité pour démontrer toute leur grande autorité avec les enfants.

Par la suite, l'enfant devient adulte entre dans ses relations avec d'autres adultes en ayant cette habitude que les gagnants, les instruits doivent avoir raison et gagner la discussion, mais cela ne se passe pas ainsi et alors les désaccords prennent des proportions plus grandes et créer des conflits qui peuvent mêmes devenir des guerres incroyables.

Mais qu'est-ce qui se passe au plus profond des gens qui désirent créer des désaccords ? Pourquoi, sans s'en rendre compte, ils réagissent ainsi ? Ne désirent-ils pas la paix et l'harmonie ?

La raison du plus fort n'est pas une solution aux désaccords. En fait, elle crée une habitude de vouloir toujours gagner par la peur de perdre. Les conséquences en sont les conflits et le guerres. Il ne peut y avoir d'harmonie avec ce concept qui divise.

En vérité, les désaccords existent comme opportunité pour créer de l'harmonie ou des accords entre nous, quand une personne consciente l'observe sans jugement.

Que pouvons-nous créer pour bien s'entendre ? Si l'autre continue à vouloir avoir raison, alors il n'est pas possible de bien s'entendre. Nous devons alors, accepter le choix de l'autre et le laisser seul avec lui-même, avec son désaccord intérieur.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.