Comment observer sa vérité et sa réalité ?

Fermer les yeux et vous observerez votre vérité.

Fermez votre raison et vous observerez votre réalité.

Ne trouvez-vous pas que les gens les plus instruits et ceux ayant de l'autorité compliquent les choses les plus simples de la vie afin de se montrer plus intelligents que les autres avec des mots ? Ont-ils si peu d'estime en eux afin de vouloir se faire reconnaître comme tel ?

Je me demande aussi pourquoi la plupart des gens veulent que ce soit les autres qui leur disent les réponses concernant les choses importantes de leur vie ? Ont-ils été éduqués à douter d'eux, à ne pas être confiant, et ainsi ne pas avoir la responsabilité de penser ?

Mais pour observer votre réalité et votre vérité, vous n'avez pas besoin de penser, de faire un effort mental. C'est la chose la plus simple à faire !

 

 

Qu'est-ce que la vèritè ?

 

La chose la plus simple au monde est d'observer votre vérité et votre réalité sans l'aide de personne

Une des choses les plus simples de la vie est d'observer votre vérité et votre réalité. Pour cela, vous n'avez pas besoin de personne au monde pour observer, il suffit de regarder hors de vous la réalité au moyen de vos sens et de percevoir la vérité en vous par votre sentiment ou état d'être.

 

Observez votre vérité de bien

Quand vous êtes mal, vous savez votre vérité et quand vous êtes bien, vous savez votre vérité. Aucune personne au monde ne peut vous dire quand vous êtes mal et quand vous êtes bien. Mais vous pouvez l'avoir oublié, si vous n'êtes pas attentif à vous.

Par conséquent, votre vérité est ce que vous sentez (et non ce que vous pensez) à chaque instant et pour le savoir, il suffit de vous poser une simple question :

Comment je me sens ? Votre réponse est ce que vous êtes actuellement.

Votre état d'être est à la fois un sentiment et ce que vous êtes.

Par exemple, je suis en train d'écrire cet article et en me posant la question comment je me sens, alors ma réponse est que je me sens bien et calme.

Il est facile de ne pas réagir, quand on se sent ainsi, mais lorsque nous vivons un problème, notre vérité est autre.

 

Observez votre vérité de mal

C'est en vivant un sentiment inconfortable, un mal, que nous réagissons sans observer, sans être attentif à notre état d'être, à notre sentiment. C'est la cause de tous nos problèmes et conflits.

Tout mal, douleur, inconfort ou souffrance n'est pas qui vous êtes, mais bien qui vous n'êtes pas. C'est une erreur de pensée, un jugement ou une négation que vous avez déjà porté en toute inconscience, probablement par l'enseignement reçu.

Mais sans le sentiment de mal, il nous serait impossible de connaître le sentiment de bien, car faute de choix, en l'absence de choix, aucun choix n'est possible.

Ainsi, quand nous avons un sentiment de mal, notre réaction lance immédiatement un processus inconscient de soi, car nous n'avons jamais pris conscience de l'existence d'un autre processus de la vie. De choisir entre le processus de création ou le processus de réaction.

Cette réaction a sa base dans un sentiment de mal et produira les conséquences à cet effet, peu importe la solution appliquée.

Elle causera encore plus de problème dans vos sentiments ou ceux des autres, car le sentiment mal que vous avez est le produit d'une réaction à partir d'un autre sentiment mal (de vous ou des autres).

Est-cela que vous voulez ? Et pourtant c'est cela qui se produit.

Pouvez-vous maintenant comprendre que nous n'avons pas ce que nous voulons dans la vie, mais uniquement ce que nous choisissons. Vouloir, c'est ne pas avoir de choix, donc aucune préférence.

 

Observez votre réalité

La réalité physique est simplement les conséquences de notre pouvoir de création. Tout création se manifeste dans la réalité afin d'apporter une preuve de sa réalisation.

Cela n'est pas la vérité, mais bien un résultat naturel suite à un processus de création consciente ou inconsciente. C'est une illusion afin de connaître et faire l'expérience de qui nous sommes.

Sans la réalité matérielle et immatérielle, nous ne pourrions jamais transformer la conception en expérience et ainsi sentir la joie grandiose de sentir qui nous sommes au travers nos sentiments et notre réalité.

Si vous n'êtes pas conscient de vous, de votre pouvoir de création, alors votre réalité apparaîtra comme si vous n'êtes pas le créateur de votre vie. Alors vous nierez cette réalité, sans être conscient que vous l'avez créé pour votre propre bien. Vous vivrez par la réaction de peur.

Si vous êtes conscient de vous, de votre pouvoir de création, alors votre réalité vous apparaîtra comme si vous êtes le créateur de votre vie. Alors vous accepterez cette réalité en toute conscience et vous voudriez évoluer vers des versions de plus en plus grandioses de qui vous êtes. Vous vivrez par la création aimable.

Vous êtes conscient de vous, quand il existe un choix pour vous entre un processus conscient et un processus inconscient. En l'absence d'un ou l'autre, il est impossible d'être conscient de quoi que ce soit. Par conséquent, vous êtes endormi dans l'oublie de soi.

 

Vous ne pouvez pas changer la réalité, mais uniquement votre vérité

Vous ne pouvez pas changer la réalité, vous ne pouvez que choisir une autre création afin de produire une autre conséquence dans votre réalité.

Cette réalité va se maintenir en place aussi longtemps qu'une autre force contraire ou créative va la transformer.

Observez attentivement votre réalité. Si les évènements vous blessent ou si les gens vous blessent, alors immédiatement vous en concluez que vous devez les changer, car vous croyez que vous êtes des victimes.

Pourtant, vous n'avez aucun contrôle sur les autres et il est bien plus facile de se changer que de changer les autres.

Par contre, nous voulons presque tous changer les autres et cela provoque des conflits, car nous ne respectons pas la volonté des autres.

Par conséquent, vous utilisez les relations pour obtenir quelque chose, au lieu de les utilisez selon leur véritable but, soit celui de vous connaître en expérience en tant que créateur.

Vous pouvez vous savoir gentil, mais si vous ne faites pas une action de gentillesse à quelqu'un, alors vous ne connaissez pas véritablement la gentillesse et la joie que procure cette réalisation.

Par exemple, vous blessez quelqu'un dans ses sentiments ou bien quelqu'un vous a blessé. Tout cela va durer dans votre mémoire de l'esprit et votre mémoire de l'âme aussi longtemps qu'une force contraire ou une nouvelle création transforme cette réalité.

Pour se faire, vous devez créer consciemment du bien-être à l'autre en utilisant cette blessure comme référence. Et en créant un sentiment de bien à l'autre, vous vous sentez bien et ainsi ne pas avoir l'impression de le faire uniquement pour l'autre, mais également pour vous.

En fait, vous vous incluez parmi les gens en qui vous faites du bien. Mieux, vous vous donnez la première place, vous ne vous oubliez pas.

Cela peut paraître contradictoire aux yeux des valeurs de votre société qui dit que le plus grand amour est de tout donner à l'autre. Mais cela est faux.

Tout donner à l'autre, tout pardonner à l'autre laisse une place à l'abus. Mais en vous aimant d'abord, alors vous pouvez aimer l'autre autant que vous-même.

 

Nier votre vérité sans vous en rendre compte

Ce qui est vrai n'est pas ce que vous pensez, mais ce que vous êtes à chaque instant. Ainsi votre vérité change continuellement et celle des autres aussi.

La réalité est ce que vous voyez, mais cela est une illusion qui paraît vraie, c'est une conséquence provenant d'un processus de création.

Un sentiment est une vérité ainsi qu'un état d'être. Un problème est une vérité tandis qu'une solution est une idée, donc n'est pas une vérité actuellement.

Pour la plupart des gens, ce qui est vrai pour eux est ce qu'ils savent. Ainsi, tout ce qui est nouveau, différent et incompris est étiqueté "faux", dès le commencement et ainsi contredire, argumenter continuellement.

Les définitions concernant la vérité sont tous fausses et contradictoires, car elles mettent l'importance sur des idées, des croyances qui sont tous du domaine du passé connu, voilà l'erreur.

Comme si quelqu'un détenait la vérité des autres et la fixer dans le temps passé, dans une certitude.

Tout cela n'a fait que de compliquer quelque chose de pourtant bien simple à comprendre, mais les gens instruits ont toujours cherché à se croire supérieur dans leur connaissance au lieu de voir leur propre vérité et l'accepter.

Observez sur Wikipedia la grandeur des textes à ce sujet afin de découvrir combien les gens sont compliqués pour tenter d'expliquer quelque chose qu'ils ne savent pas et ainsi vouloir prouver qu'ils le savent.

 

C'est tellement simple d'expliquer la vérité et la réalité.

 

Fermez les yeux et vous observerez votre vérité

Fermez votre raison et vous observerez votre réalité

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.