Comment avoir l'attention de l'autre et ainsi créer une bonne communication ?

Aimeriez-vous être reconnu comme une personne de grande sagesse et être appréciée sincèrement dans vos communications interpersonnelles ? Devez-vous avoir une position dominante pour que les autres vous écoutent en silence ? Est-ce que ce silence n'indique pas que leur esprit est occupé à autre chose de plus intéressant ?

Si vous êtes le leader dans une relation de travail ou le leader dans une relation de couple, alors prouvez-le ! Ce n'est pas avec un titre, du pouvoir, de l'argent, un vocabulaire immense, que vous pouvez le prouver, mais bien en étant le premier à appliquer, à expérimenter ce que vous voulez des autres.

Les gens n'ont aucune difficulté à suivre quelqu'un qui a confiance en lui par ses actions courageuses et le leadership n'est pas l'autorité ni le pouvoir sur quelqu'un ni l'apparence de confiance.

 

 

Comment avoir une bonne communication ?

 

Avez-vous observé dans une communication, que presque tout le monde désire que l'autre soit attentif à ses paroles ? Alors pourquoi ne pas commencer à être attentif à vous et l'exprimer aux autres ?

 

Soyez attentif au processus et non uniquement au résultat

Beaucoup de gens débutent une rencontre, une conversation, en expliquant ce qu'ils veulent obtenir, avoir, réaliser. Tout cela est excellent de se soucier des résultats visés dans la communication, mais vous pouvez améliorer et surpasser ces résultats, sans lutte, si vous êtes attentif à tout le processus qui crée ces résultats.

Le processus est d'être, faire, avoir. Être c'est l'état d'être actuel de chacun et faire est l'expérience de cet état d'être. Tous les problèmes de relation et de communication ont leur source dans l'inconscience des états d'être des gens qui produit ensuite des expressions, des émotions, des réactions à faire. Avoir en est la manifestation physique, les conséquences observables.

Par conséquent, c'est en prenant conscience de ce processus, que vous pouvez créer une bonne communication et ainsi sentir toute votre sagesse et votre fierté dans vos relations.

Lorsque votre esprit est uniquement concentré sur le résultat, donc sur l'objectif à avoir, alors vous mettez votre énergie sur le faire, donc sur le corps, mais si votre esprit est attentif au processus complet, alors vous mettez votre énergie sur l'être (âme) et ensuite le faire (corps).

Pour que les gens soient attentifs à vous, vous devez exprimer vos sentiments et vos émotions afin de pouvoir arriver à vous faire comprendre et comprendre les gens. Un leader sage et apprécié doit montrer par l'exemple et non s'attendre à ce que les autres le fassent à sa place.

La solution à votre peur est dans l'action de faire ce que vous avez peur et ainsi sentir en vous, la joie de l'avoir dépassé. Mais avant de faire l'action, vous avez à préparer votre processus dans votre imagination et ainsi voir intérieurement, ce que vous allez créer en toute conscience.

 

Le processus qui crée un résultat est l'être humain

 

Imaginez-vous être juste, honnête et sincère

Vous réagissez continuellement à une situation au lieu de préparer votre esprit avant de le faire. Cette préparation est dans votre imagination. Vous devez faire "comme si" dans votre imagination, que vous vous observez en train de déclarer vos sentiments, vos désirs, d'être juste, de poser des questions et de comprendre le jugement et la négation, alors vous prendrez conscience de vous, de votre pouvoir de créateur.

Donc, au lieu d'avoir un certain inconfort dans votre esprit, vous aurez plutôt avoir hâte de le faire.

Par exemple :

  • Imaginez que vous dites au début de votre communication, combien chacun à un travail différent et avez des responsabilités différentes, par conséquent, aucune personne n'est meilleure qu'une autre, et aucune personne ne doit se croire supérieure à l'autre, car cela crée un climat de terreur, de domination, de pouvoir. Aucune communication honnête et sincère ne pourrait exister et aucun résultat bénéfique sera obtenu si quelqu'un se croit plus importante que l'autre, incluant moi-même.

  • Imaginez que vous dites comment vous vous sentez dans cette communication, car cela est votre vérité et sans déclaration de ma vérité, comment les autres peuvent-ils me comprendre ? Et si je me sens inconfortable, le simple fait de le dire fait en sorte que ce sentiment disparaisse. Ne demandez pas aux autres d'exprimer leur vérité, ils le feront quand ils se sentiront en confiance. Dire vos peurs, vos inconforts est manifestement une attitude de confiance.

  • Imaginez que vous dites ce que vous aimeriez réaliser avec les gens présents et ce que cela apporte comme bienfait en vous et en eux. Vous devez absolument trouver les bienfaits, sinon l'intérêt de faire quelque chose pourrait diminuer.

  • Imaginez des questions à poser afin de mettre l'esprit des gens en action afin de faire quelque chose selon eux et selon vous. Avez-vous une idée comment faire pour (bienfaits à vous et à eux) ?

  • Imaginez aussi des questions quand vous observez les gens juger les idées ou solutions des autres ou nier les sentiments des autres. Cela ne fait que de créer des sentiments inconfortables qui empêchent l'expression des idées et la disposition des actions libres à faire. Comment voulez-vous recevoir des idées des autres, quand la peur et la culpabilité sont présentes ?

 

Faites ce que vous avez imaginé

Faites confiance à votre imagination et ainsi prendre conscience de votre pouvoir de création de façon consciente. Vous pouvez au début, manquer un peu de réussite, mais c'est comme un muscle, avec la pratique, vous allez réussir et être fier de vous.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.