C’est toujours de votre faute, alors cessez d’inventer des excuses !


Nous sommes tous responsables de nos fautes, mais sommes-nous responsables de celles des autres selon certaines mesures ?


Très peu de gens parle de ce sujet !

Surtout pas nos politiciens ou leaders qui pourtant, parlent tout le temps !

Encore moins nos parents, nos professeurs ou nos dirigeants qui se croient des sources fiables, des autorités infaillibles, car ils sont toujours à la hauteur !

Il y a aussi ces grands penseurs qui croient corriger un problème avec la même habitude, la même énergie qui l'a créée, au lieu d'avoir l'intention de comprendre comment l'habitude d'inventer des excuses s'est formée dans leur esprit et dans notre esprit.

Mais cherchez-vous des excuses pour ne pas continuer votre lecture ?

 

 

C'est toujours votre faute

 

Nous sommes responsables de nos fautes

Combien de fois ai-je menti pour ne pas accepter mes fautes, mes erreurs ?

Combien de fois ai-je inventé des excuses pour me défendre des accusations des autres, peu importe si j'avais tort ou non ?

Et combien de fois ai-je attaqué les autres qui me jugeaient et me condamnaient sans avoir la possibilité d'expliquer mon point de vue ?

Oui, j'ai inventé des excuses et des mensonges. Et vous ?

Je suis conscient également que je suis responsable des fautes des autres, car dans une certaine mesure, j'ai contribué à créer en eux, une façon d'être qui les empêche d'être conscient, responsable et honnête.

Être responsable ne veut pas dire être coupable !

 

Nous sommes responsables des fautes des autres

Combien de fois ai-je traité les autres d'une façon méprisante ou accusatrice lorsque j'observais leurs fautes ?

Combien de fois n'ai-je pas été plus courtois, plus tolérant, plus conscient et avoir plus de tact envers eux ou avoir l'intention de les comprendre, au lieu de les juger ?

J'ai contribué à créer en eux, une peur des autres et ainsi nier leur responsabilité. Et vous ?

Cependant, les autres aussi n'avaient pas une grande conscience de leur propre comportement ou réaction dans leur relation avec moi et les autres.

En d'autres termes, c'est lorsque nous acceptons notre responsabilité totale de nos fautes et celles des autres, que nous pouvons vraiment changer quelque chose dans notre monde, au lieu de l'empirer.

Et cette acceptation est de voir que chaque personne fait de son mieux selon son modèle de monde, selon son point de vue !

Ce n'est pas en abaissant quelqu'un ou en se montrant supérieur, que nous pouvons l'aider à faire un choix plus élevé, mais bien en s'abaissant, en montrant nos propres erreurs afin qu'il voit notre vulnérabilité, notre humanité, notre confiance.

Mais comment avons-nous créé ces habitudes, ces façons d'être ?

 

 

Comment l'habitude des excuses a pris naissance ?

Lorsque des millions de gens vivent d'une certaine façon, il est difficile de ne pas y croire, de vivre autrement.

Une société ou ceux qui dirigent ne sont pas conscients que la véritable justice n'est pas une conclusion, une fin, suite à une action, mais bien un état d'être dans la relation avant de faire une action, ne fait que produire des divisions et ainsi vivre dans la peur du jugement et ainsi tuer toute motivation personnelle à créer quelque chose de nouveau.

Cette culpabilité ne fait que de nous détester et détester les autres en créant une profonde habitude de se justifier, fuir, cacher nos fautes, blâmer les autres afin de compenser cette haine envers soi-même en recherchant à tout prix, l'amour des autres pour pouvoir s'aimer.

En vérité, ce ne sont pas des fautes, mais bien des choix moindres et sans elles, nous ne pouvons pas faire des choix plus élevés pour évoluer en conscience.

Par conséquent, les fautes sont des opportunités pour créer la personne que vous aimeriez être en offrant un choix possible, mais le jugement tue toute possibilité de faire un nouveau choix.

 

Avez-vous ce qu'il faut pour vous libérer de vos excuses ?

Il n'est pas facile d'accepter que c'est toujours de notre faute, car nous imitons les gens en qui nous avons donné toute notre confiance et les autres personnes nous imitent également.

Vous ne pouvez pas cesser d'inventer des excuses si vous n'avez pas en vous, les choses suivantes :

  • La volonté de vouloir améliorer ou changer quelque chose dans votre vie ;

  • L'observation de votre vérité sans la déformer ;

  • L'acceptation de vos fautes, de vos choix moindres ;

  • L'intention de comprendre comment vous avez créé ces choix moindres ;

  • La croyance qu'il existe toujours un choix plus élevé ;

  • La confiance de prendre une nouvelle décision ;

  • La création d'une nouvelle expérience dans vos relations.

 

Ce qui compte n'est pas de corriger une situation avec la même habitude ou énergie qui l'a créée, mais bien de comprendre comment l'habitude d'inventer des excuses s'est formée dans votre esprit.

Ainsi, c'est en acceptant un état d'être que vous n'aimez pas, un état d'être de qui vous n'êtes pas mais qui doit exister, que vous pouvez choisir consciemment de créer qui vous êtes.

Sans ce choix, aucun choix n'est possible, donc vous continuerez à chercher des excuses pour cacher vos erreurs et ne jamais évoluer en conscience, en amour de soi.

Vous êtes des créateurs, non des imitateurs.

Et que fait un créateur ?

Il crée et continue de créer.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.