13 superbes attitudes si vous manquez de sujet de conversation avec une fille


Ce qui compte le plus dans une rencontre avec une fille est d'être conscient de vous, non lui faire passer un interrogatoire !


 

 

Sujet de conversation avec une fille

 

Craintif d'avoir un blanc de mémoire ?

Êtes-vous nerveux à l'idée de ne pas savoir quoi dire à une fille ?

Peut importe votre apparence, vous savez que le rejet est toujours possible !

Mais savez-vous que la pire chose n'est pas ce silence mortel, mais bien votre façon de débuter et de poursuivre la conversation dans une rencontre amoureuse ?

Heureusement, vous n'avez pas besoin de mémoriser de nombreuses questions ni d'avoir une grande facilité à bien parler afin d'intéresser une fille.

Voici 13 attitudes essentielles et simples à adopter afin d'y arriver :

 

  1. Choisissez un but différent que de vouloir parler.

  2. Comment savoir si la fille a un intérêt ou non.

  3. Demandez la permission de parler à une fille.

  4. Les conversation qui dérangent une fille.

  5. Améliorer votre apparence ne changera rien.

  6. Parlez de vous ne fait que déplaire une fille.

  7. Arrêtez immédiatement votre interrogatoire.

  8. De quoi parler avec une fille ?

  9. Comment engager une conversation différente des autres.

  10. La question pour connaître les intérêts d'une fille.

  11. Continuez la conversation sans mémoriser des questions.

  12. Exemple de discussion avec une fille.

  13. Partez pendant que le désir de rester est présent.

 

1. Choisissez un but différent que de vouloir parler

Avant d'aller parle à une fille qui vous intéresse, il serait approprié de connaître un but noble, un but qui est bien pour vous et la fille, non uniquement le vôtre.

Être juste, tout simplement !

Mettez de côté votre égoïsme inconscient, soyez un peu plus compatissant et tout se déroulera pour le mieux pour vous.

Rares sont les hommes qui se demandent ce qui pourrait être un but intéressant pour une femme de se faire aborder par un homme. Parce que vous ne pensez qu'à votre but, qu'à vos intérêts, alors vous oubliez celui de la femme.

Pour l'homme, le but est de ne pas se faire rejeter, de sentir que la femme apprécie notre présence, notre courage d'aller lui parler.

Pour la femme, le but est souvent d'avoir une conversation intéressante et surtout, une conversation différente des autres hommes qui ont la même approche égoïste et monotone.

En ayant à l'esprit de mettre l'importance sur le but de la femme, alors vous réalisez votre but, n'est-ce pas ?

Mais avant tout, vous devez rapidement déterminer si la fille, que vous avez envie de rencontrer, a un intérêt véritable de se faire aborder par vous.

 

2. Comment savoir si la fille a un intérêt ou non ?

Il est souvent difficile de savoir si une femme à de l'intérêt envers vous, mais vous devez le savoir dès vos premiers mots afin de ne pas perdre votre temps et vous faire rejeter plus tard.

Vous ne pouvez pas intéresser toutes les femmes et toutes les femmes ne vous intéressent pas. Chacun sa liberté.

Être conscient de vos sentiments et ceux de la femme, tout simplement.

Ce que je faisais pour savoir si la femme avait un intérêt était simplement de savoir si elle en n'avait pas !

Il me fallait donc trouver un question appropriée qui me permettait de connaître son sentiment en relation avec moi avant d'aborder une conversation ensemble.

Demander la permission est une chose oubliée par de nombreuses personnes et pourtant, c'est cette approche qui fonctionne et fonctionnera toujours.

 

3. Demandez la permission de parler à une fille

Ainsi, j'abordais toujours une fille avec quelque chose de simple et de respectueux : "Est-ce que tu me donnes ta permission de parler avec toi ?"

Une seule réponse me suffisait soit "oui". Le oui démontrait l'intérêt de la fille, car c'était sa réaction spontanée. Elle se sentait bien de se faire aborder par moi. C'est sa vérité.

Être respectueux des gens, tout simplement.

Lorsque la fille me répondait "ça dépend". Cela me disait qu'elle n'avait pas d'intérêt dans ses sentiments envers moi et voulait des idées dans mes réponses pour se justifier. Elle ne se sentait pas bien de se faire aborder par moi. C'est sa vérité.

Ainsi, je répondais "désolé de t'avoir dérangé, je me suis trompé de fille et je te souhaite une belle soirée".

Donc, au lieu de me faire rejeter, je préférais la rejeter maintenant et ainsi ne pas sentir un inconfort en moi.

J'ai souvent continué, et sans succès, à parler avec les filles qui répondaient "ça dépend" et me faire rejeter ou m'apercevoir plus tard, qu'elles n'avaient aucun intérêt envers moi.

J'ai pris conscience que cela ne fonctionnait pas, mais vous êtes libre de l'essayer ! En vérité, la réponse "ça dépend" veut dire "non", car la fille a peur de dire non et ainsi blesser volontaire un homme.

Lorsque vous avez la permission de parler à une fille, il faut rapidement la mettre à l'aise et ainsi vous sentir bien. Pour cela, vous devez comprendre ce qui dérange une fille ou une femme dans une conversation.

 

4. Les conversations qui dérangent une fille

J'ai souvent discuté avec des filles concernant ce qui les dérangeaient le plus dans un conversation avec un homme qui les abordait et les réponses obtenues furent l'inconscience des hommes à :

  • parler de lui uniquement ;

  • poser les mêmes questions banales ;

  • ne pas être vulnérable et honnête ;

  • cacher ses véritables intentions ;

  • croire que l'apparence est tout ce qui compte ;

  • complimenter sans sincérité ;

  • vouloir être trop rapidement intime ;

  • manquer d'humour et jamais rire de lui ;

  • se comparer avec les autres hommes ;

  • vouloir savoir tout sur elle dans une seule conversation.

 

Être compréhensif, tout simplement

Ainsi, toutes ces réponses se résument à une seule chose, soit celle d'imiter les autres hommes qui n'ont pas l'intention de comprendre ce qui intéresse vraiment une femme dans une conversation.

Ne parlez pas de vous, mais attendez qu'elle vous pose des questions sur vous. Cela viendra, car plus on s'intéresse aux gens et plus les gens s'intéressent à nous.

 

5. Améliorer votre apparence ne changera rien

L'apparence est importante pour aller au devant d'une fille, mais ne tombez pas dans une croyance que l'apparence vous donne de la confiance.

En fait, c'est tout le contraire, car souvent ceux qui ont "travaillé" sur leur apparence attendent que les filles fassent le premier pas. Ils croient que cela va compenser leur manque de conversation intéressante !

Cette inaction est une preuve de non confiance en soi. La femme n'aime pas être en présence de quelqu'un qui manque de confiance et cherche à prouver le contraire dans l'apparence uniquement.

Être confiant et non superficiel, tout simplement !

La confiance en soi n'est pas quelque chose que vous avez, que vous possédez, ce n'est pas un résultat, mais quelque chose que vous êtes, quelque chose qui crée les résultats.

Par conséquent, misez sur deux tableaux : Votre apparence et votre confiance en disant et en faisant les choses inconfortables.

 

6. Parlez de vous ne fait que déplaire une fille !

Vous mourez d'envie que la fille s'intéresse à vous, n'est-ce pas ?

Et vous n'êtes pas conscient que la femme aussi a une grande envie que vous vous intéressez à elle !

Être généreux, tout simplement !

Comment est votre sentiment, quand quelqu'un s'intéresse à vous ?

Comment est votre sentiment, quand quelqu'un ne parle que de lui ?

Alors intéressez-vous à elle d'une façon sincère, non d'une façon mémorisée avec de nombreuses questions qui ressemblent à un interrogatoire monotone.

 

7. Arrêtez immédiatement votre interrogatoire !

Si vous êtes concentré sur ce que vous avez en tête, alors vous perdez de vue ce qui compte le plus, soit d'être attentif à la fille.

Je suis toujours surpris de voir les hommes chercher à apprendre, à mémoriser 20, 30 ou 50 questions à poser aux femmes et croire que cela est une bonne façon d'avoir une conversation intéressante.

Rien n'est plus éloigné de la vérité !

Ces questions ressemblent à un interrogatoire sans plaisir, sans saveur, monotone et sans intention sincère de comprendre l'autre, de vraiment comprendre l'autre.

Être attentif, tout simplement !

La peur de ne pas savoir quoi dire, de ne pas vivre un silence durant la discussion, est ce qui vous motive à remplir votre mémoire de questions.

Par conséquent, ce qui vous intéresse n'est pas la femme, mais de ne pas oublier vos nombreuses questions afin de ne pas vivre cette peur d'avoir un blanc de mémoire !

En vérité, cette peur se produit, car vous oubliez justement, d'écouter sincèrement la femme et vous oubliez de vous intéresser à elle, d'être attentif à ses réponses.

 

Les sujets classiques sont en général assez barbants : le travail, les études, la famille, les vacances, la météo… C’est pour ça que 95 % des conversations ne vont jamais très loin. Et ce n’est pas un problème dans la plupart des cas, sauf si vous êtes en train d’essayer de séduire.

Cornelius

 

8. De quoi parler avec une fille ?

Les sujets traditionnels ou classiques comme le travail, la famille, les vacances, les sorties, le temps ou l'actualité sont monotones à parler.

Oui, ces thèmes peuvent être utilisés avec quelqu'un que vous connaissez, mais pour une nouvelle rencontre, alors vous devez être différent des autres et mettre votre importance sur ce qui compte vraiment.

Être joyeux, tout simplement !

Ce qui compte n'est pas de mémoriser de nombreuses questions monotones selon des sujets que tout le monde parle, mais d'être attentif à une seule chose, le sujet qui est le plus passionnant pour une fille, selon elle.

Et vous ne pouvez pas le savoir, si vous êtes concentré sur des questions que vous avez dans votre mémoire. Il n'y a aucune joie dans cette approche.

Ainsi, ne perdez pas votre temps à apprendre des questions sur des sujets que vous avez déjà choisis auparavant, mais de découvrir le sujet qui passionne la fille avec une question importante.

 

9. Comment engager une conversation différente des autres hommes ?

Une fois que vous avez eu la permission de parler avec une fille, que vous savez son sentiment caché concernant son intérêt d'être avec vous, que vous êtes conscient de ce qui la dérange dans une conversation et des sujets banales qui sont monotones, alors vous pouvez maintenant vous intéresser à la fille.

La première chose à parler est de déclarer votre sentiment actuel, votre vérité, afin de lui montrer que vous êtes différent des autres hommes, que vous n'avez pas peur d'être inconfortable, d'être vulnérable, ce qui capte immédiatement l'intérêt de la femme.

Être honnête, tout simplement !

Voilà ce qu'est la véritable confiance qui se trouve dans votre honnêteté.

Elle est tellement habituée de voir le contraire, de voir ces apparences trompeuses, ces mensonges pour bien paraître. Cette mascarade !

C'est là que votre question importe pour la suite de la conversation.

Vous devez ajouter après l'aveu de votre sentiment inconfortable, une question pour découvrir ce qui l'intéresse réellement de discuter, et non de répéter des questions mémorisées concernant des sujets.

Voici en quoi ressemble cette question que j'ai souvent expérimentée.

 

10. La question pour connaître les intérêts d'une fille

Lorsque j'allais parler à une femme, je disais à chaque fois ceci :

"Je me sens mal de venir te parler, car je ne suis pas un bon parleur. Mais peux-tu me dire de quoi les femmes aiment parler le plus ?"

Voilà la question qui lance une véritable conversation intéressante et enlève toute timidité... Essayez-la !

Être intéressé, tout simplement !

Vous pouvez remarquer, que j'utilise une question qui s'adresse aux autres femmes, non directement à elle.

La raison est simple. Lorsque les gens ne se sentent pas visés émotionnellement, alors ils répondent pour les autres, mais en vérité, la réponse est toujours la leur, car ils ne peuvent pas savoir pour les autres.

Trouvez une question similaire où vous vous sentez bien et faites-en l'expérience.

Évidemment, pour avoir une conversation intéressante, il faut aussi trouver une façon de pouvoir continuer une conversation.

 

11. Comment continuer la conversation sans mémoriser des questions ?

Lorsque la fille répond à la question "si elles connaît ce que les femmes aiment parler le plus", c'est à cet instant que vous devez être très attentif et écouter ses réponses.

Si vous changez de sujet avec vos nombreuses questions mémorisées, alors vous ne faites que de ne pas vous intéresser à la fille. Vous êtes intéressée à vos questions, à votre peur d'avoir un blanc de mémoire, non à la fille.

Comprenez-vous ?

Être sincère, tout simplement !

Apprendre par coeur de nombreuses questions ne fait que de vous faire croire à tort, que vous savez parler avec une fille.

Ainsi, si la fille vous répond que les femmes, en général, aiment bien parler de leur problèmes, alors les mots qu'elle utilisent, vous permettent de créer une nouvelle question pour en savoir davantage.

Par conséquent, vous n'avez pas besoin d'apprendre des questions, vous utilisez les réponses de la fille pour en créer de nouvelles et ainsi, vous intéresser sincèrement à elle.

Vous continuez avec ses réponses et plus elle parle, et plus vous avez de nouvelles questions qui entrent dans votre esprit et qui sont intéressantes pour la fille.

Vous ne pouvez pas savoir ce que la fille va vous répondre, alors vous êtes attentif à ses réponses, car elles vous donnent des informations sur les prochaines questions à poser.

La mémoire n'est pas très utile dans une relation, c'est l'action sans mémoire qui a le plus d'impact.

 

12. Exemple de discussion avec une fille

Je vais mettre en gras foncé, les mots qui m'accrochaient dans les réponses de la fille et ainsi identifier les informations importantes afin de poser de nouvelles questions.

Être responsable, tout simplement !

Des questions ouvertes, non des questions où elle peut répondre, oui ou non.

Moi : Qu'est-ce que les femmes aiment parler le plus ?

Elle : Les femmes aiment beaucoup parler de ce qu'elles aiment faire dans leur moment libre.

Moi : Je ne le savais pas et quelles sont les choses qu'elles aiment beaucoup faire ?

Elle : Elles aiment bien aller magasiner et écouter de la musique.

Moi : Magasiner avec qui ? Magasiner quoi au juste ?

Elle : Des vêtements, des cadeaux pour la famille et amis, des souliers.

Moi : Peux-tu me parler un peu plus des vêtements que les femmes aiment acheter et combien elles dépenses en moyenne par mois ?

 

Ainsi, vous comprenez le processus. Chaque fois que je pose une question, j'obtiens des réponses qui me font penser à cet instant, à deux ou trois nouvelles questions.

Je n'ai pas à me souvenir des questions qui sont dans ma mémoire ni de ce que je vais dire, j'ai juste besoin d'écouter, m'intéresser à elle et utiliser ses réponses afin de poser de nouvelles questions.

 

13. Partez pendant que le désir de rester est présent

Une des choses les plus importantes dans une rencontre avec une fille est de partir quand ça va bien.

Si vous cherchez à continuer la relation le plus longtemps possible, alors vous risquez d'être harcelant et surtout, de créer un doute dans l'esprit de la fille concernant vos véritables intentions.

Vous ne pouvez pas connaître une fille dans une seule rencontre.

Lorsque vous sentez que ça va bien et que vous avez eu une conversation intéressante, alors choisissez de partir afin d'augmenter son désir de vous revoir.

Être désiré, tout simplement !

Ne demandez jamais un numéro de téléphone ou autre information à une fille, car vous cherchez à l'obliger à faire quelque chose, dites plutôt une question comme :

"Je dois m'en aller, car mon intention de vouloir rencontrer une fille intéressante a été réalisé. As-tu une idée comment faire pour pouvoir continuer notre conversation un autre jour ?"

Ainsi, vous créez un sentiment de bien dans le coeur de la fille, vous lui montrez qu'elle est spéciale, vous augmentez son désir de vous revoir et vous lui laisser la liberté de trouver une solution pour vous revoir.

Une fois partie, la fille va constamment avoir envie de vouloir vous revoir et ne jouez pas avec ses sentiments trop longtemps, car vous pouvez créer en elle, des doutes ou des inquiétudes qui seront néfastes pour vous.

 


 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.