Comment réussir sa vie de couple sans faire quoi que ce soit ?


Comprendre les habitudes qui tuent l'amour dans une relation de couple, c'est mettre les semences de la réussite, même quand ça va mal.


 

 

Comment réussir sa vie de couple

 

Si vous êtes dans une relation de couple, peu importe depuis quand, il existe en vous, des habitudes inconscientes transmises par ce monde tout aussi inconscient !

Est-ce que ces habitudes ou ces réactions fonctionnent pour vivre bien en couple ?

À voir le nombre de séparations et de disputes de couple, il y a assurément quelque chose que nous faisons et qui nous échappe, n'est-ce pas ?

Ha oui ! Pour vous c'est différent et jamais vous n'allez vivre cela !

Votre amour est vrai, votre amour est puissant et votre amour est pour la vie !

Malheureusement, tous les couples qui se sont séparés ont dit la même chose que vous à un certain moment et les conséquences furent désastreuses.

Heureusement, lorsque vous avez l'intention de comprendre les profondes habitudes qui tuent l'amour dans une relation de couple, alors vous mettez en place les semences de la réussite pour être bien, même quand ça va mal dans votre couple.

Car il n'y a rien à faire pour réussir votre relation de couple sinon à être...

 

1. L'habitude de perdre la foi en vous

La plus grande intelligence est dans votre capacité de ne pas vouloir avoir raison.

Est-il possible que vous ne sachiez pas tout ?

Est-il possible qu'il existe quelque chose que vous ne savez pas et que si vous parveniez à le savoir, tout changerait dans votre relation de couple ?

Vous ne trouverez pas dans mes écrits, des trucs, des astuces, des règles, des idées ou des méthodes pour réussir votre vie de couple, car tout cela ne fait que de vous distraire et vous conditionner l'esprit à chercher hors de vous, des informations qui sont déjà en vous.

Le véritable enseignement n'est pas de faire entrer des choses dans votre esprit, comme vous êtes profondément habitué par l'école, mais de vous faire remarquer que c'est déjà en vous et à toujours été en vous.

La seule différence entre vous et moi, c'est que je suis conscient de cela.

Par conséquent, mon enseignement n'est pas pour devenir une autre autorité dans votre vie, car il vous redonne votre pouvoir, il ne vous l'enlève pas ! Il vous redonne confiance, et non de la perdre en donnant votre foi aux autres.

 

2. L'habitude de définir la réussite selon le temps

Soyez honnête !

Vous avez une profonde habitude de définir la réussite d'un couple selon le temps, le nombre d'années, selon quelque chose qui peut être mesuré afin de le prouver.

Plus longtemps vous restez en couple et plus vous croyez réussir en amour !

Vous semblez croire que l'attachement à une relation en est sa réussite. N'essayez pas de confondre longévité et travail bien fait.

Cela ne veut pas dire de valoriser les relations à court terme, mais il n'y a pas non plus d'obligation concernant les relations à long terme.

Mais, il faut que vous sachiez que les relations de couple à long terme sont de remarquables occasions de croissance, d'expression et de satisfaction mutuelle et en soi, cela est une réussite !

Ainsi, ce genre de réussite est une "apparence extérieure" afin de bien paraître au devant des gens et n'a rien à voir avec un "sentiment intérieur" que vous nommez l'amour.

La réussite d'une relation de couple ne vient pas avec l'accumulation d'années. La plupart d'entre vous savez cela. Les sentiments ne se mesurent pas au devant des autres !

Vous dites tous comprendre cela, mais vos relations de couple et les décisions que vous prenez dans la conduite de vos vies en couple, ont autant à voir avec les apparences du temps qu'avec tout le reste, et habituellement davantage.

Pour remarquer jusqu'à quel point vous avez progressé, pour mesurer votre degré de réussite dans votre relation de couple, observez tout simplement ce qui vous fait du bien et non la durée.

Car si vous avez à l'esprit, que si vous êtes bien intérieurement tous les deux dans votre relation de couple, alors votre amour vivra toute votre vie et vous n'auriez rien à prouver aux autres !

 

3. L'habitude d'avoir besoin d'amour

Avoir besoin de quelqu'un est la façon la plus rapide de tuer une relation.

Mais vous aimez tous que l'autre ait besoin de vous.

Vous aimez que l'on s'accroche à vous et ainsi avoir un pouvoir sur l'autre ou un contrôle sur sa conduite !

Quand un grand nombre de gens ont la même croyance, il est très difficile pour vous, de ne pas y croire.

Des milliards de gens font l'erreur, par les croyances ou habitudes transmises, de chercher l'amour de soi à travers l'amour d'un autre. Évidemment, ils n'en sont pas conscients.

Cela se déroule dans vos profondes croyances en vous imaginant qu'il suffit que vous aimiez les autres pour qu'ils vous aiment en retour. De cette façon, vous serez vraiment digne d'être aimé, et par conséquent, vous pouvez vous aimer.

Observez cela très attentivement et vous verrez que c'est ainsi que cela se passe en vous et que vous croyez avoir besoin d'amour de l'autre pour vous aimer !

En vérité, vous n'avez pas besoin d'être aimé.

Le problème n'est pas l'amour, mais le besoin.

Quand vous avez besoin de quelqu'un ou quelque chose, vous n'avez aucun choix ni aucune préférence et vous croyez que sans cela, il n'existe aucune façon possible d'y arriver.

Aimez plutôt sentir qu'on n'a pas besoin de vous et que vous n'avez pas besoin de l'autre, car le plus grand amour, le plus grand des cadeaux que vous puissiez donner à l'autre et à vous même est le pouvoir de ne pas avoir besoin de vous en aucune circonstance.

 

4. L'habitude de rechercher la sécurité

Lorsque votre relation de couple est officialisée, que vous avez dit le fameux "je t'aime" ou "j'ai besoin de toi", et que vous vivez ensemble ou du moins, que vous avez l'intention de vivre ensemble, il se passe en vous, quelque chose d'étrange.

Votre amour se change en peur de perdre cette personne qui vous apporte ce bonheur, ce plaisir ou cette satisfaction.

Vous avez peur de manquer d'amour, de ne pas être aimé !

Pour garantir de ne pas perdre cela, pour conserver cet amour, vous réagissez par habitudes apprises, à vouloir de la sécurité, à protéger ce que vous croyez posséder.

Observez-vous sans accepter ni rejeter ce que vous lisez ici, sans vouloir me donner raison ni me donner tort. Observez-vous pour l'amour du ciel !

Cette obsession de la sécurité cause de nombreux désaccords et des disputes dans votre relation de couple en voulant contrôler l'autre, le retenir contre sa liberté, l'obliger à faire ou ne pas faire ce que vous voulez, le juger de bien ou de mal pour le culpabiliser et le condamner pour le menacer, le manipuler ou vous venger.

Tout cela ne fait que séparer votre relation de couple.

La sécurité crée la violence, la jalousie, la possessivité et la domination, car vous avez peur de perdre l'autre, de perdre votre besoin d'être aimé.

Et pourtant, c'est en ayant pas peur de perdre l'autre, de lui laisser la liberté, de ne pas l'obliger à rien, de demander la permission, de ne pas juger mais comprendre, de ne pas condamner mais pardonner, que vous créez votre plus grande sécurité.

Celle que l'autre personne reste avec vous parce qu'elle est libre de partir, mais préfère rester, car elle est bien dans ses sentiments avec vous !

 

5. L'habitude d'exiger des conditions

Lorsque vous acceptez et que l'autre accepte de vivre une relation de couple basée sur la sécurité et le confort, donc sur la peur de perdre l'amour de l'autre, alors quoi de mieux que de vouloir des garanties au moyen de conditions contractuelles.

Partout sur cette planète, le mariage ou les contrats en union libre ont comme base, les échanges de conditions au moyen d'une transaction en obligeant l'autre à vous rendre heureux et vous, à rendre l'autre heureux.

Ainsi, vous avez deux personnes qui se lient dans un partenariat, en espérant que le tout soit plus grand que la somme des deux parties, mais en fait, vous découvrez pendant la relation, que le total est moindre.

Vous vous sentez moindre que lorsque vous étiez célibataire, moins agréable, moins capable, moins passionné, moins attirant, moins joyeux, moins content.

En vérité, vous avez échangé votre liberté, votre nature, vous avez laissé la plus grande part de vous-même afin d'être, de rester, de sécuriser votre relation.

L'occasion, et non l'obligation, est la fondation de toute la vie. Aussi longtemps que vous imaginerez l'inverse, vous aurez manqué l'essentiel. La relation est l'outil parfait de vos sentiments, de vos vérités, de l'oeuvre de l'âme.

L'amour avec des conditions n'est pas l'amour, mais une version contrefaite par des êtres qui ne se connaissent pas et tentent de dire aux autres, ce qu'ils sont.

Dans une relation de couple, il n'y a aucune obligation, uniquement des occasions pour offrir à l'autre ce que vous voulez pour vous, car la joie véritable est dans l'absence de conditions, l'absence d'attentes en retour.

 

6. L'habitude de s'oublier en amour

Il a été dit depuis longtemps, que le plus grand amour est celui d'être, de faire et de donner tout ce qui fait le plus grand bien à un autre.

Toute la structure de nos sociétés sont bâties sur ce profond mythe.

Rien n'est plus éloigné de la vérité.

Le choix le plus élevé dans une relation est celui qui vous fait le plus grand bien.

Ce choix peut paraît bizarre, car on vous a fait croire que la forme de relation la plus élevée est de se préoccuper de l'autre, de vous oublier pour l'autre.

  • Qu'est-ce que l'autre est en train de demander, de vouloir ?

  • Qu'est-ce que l'autre est en train de sentir, d'être ?

  • Qu'est-ce que l'autre est en train de faire, d'accomplir ?

  • Qu'est-ce que l'autre est en train d'avoir, d'obtenir ?

  • Qu'est-ce que l'autre est en train de dire, de communiquer ?

  • Qu'est-ce que l'autre est en train de réfléchir, de penser ?

 

Ainsi, la façon de vous manipuler à mon avantage, de satisfaire mes désirs égoïstes, n'est-elle pas de vous faire profondément croire, que le plus grand amour est de vous préoccuper des autres (donc de moi) ?

Comprenez-vous la situation ?

En vérité, le fait de vous concentrer sur l'autre, d'être obsédé pour l'autre, c'est ce qui fait échouer les relations de couple, toutes les relations.

Lorsque vous oubliez qui vous êtes, ce que vous sentez, ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites, alors votre réaction produit des conséquences douloureuses et malheureuses dans vos relations sans vous en rendre compte.

Vous blessez, accusez et blâmez les gens des circonstances que vous avez créées inconsciemment et ainsi croire que vous êtes des victimes tandis que les autres sont de méchantes personnes.

Ce que l'autre est en train de penser, d'espérer, de vouloir n'a aucune importance, tout ce qui importe, c'est ce que vous êtes, en rapport avec cela.

La personne la plus aimante est celle qui est attentive à elle-même.

C'est la plus profonde habitude ou la croyance la plus fausse que vous ne voulez pas entendre concernant l'amour.

C'est la vérité que vous n'avez pas été capable d'accepter et vous continuez à la nier pour vous donner raison.

Et c'est pourquoi, jamais au grand jamais, vous ne pouvez vraiment, purement, tomber amoureux les uns des autres, car vous n'êtes jamais tombé amoureux de vous d'abord.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.