Comment apprendre à se connaître soi-même et vivre par choix ?


Si les gens vous disent qui vous êtes, jamais vous n'allez découvrir qui vous êtes, et ainsi devenir qui vous n'êtes pas.


 

 

Apprendre à se connaître

 

Cherchez-vous à savoir qui vous êtes ?

Regardez-vous vraiment dans la bonne direction ?

Si les réponses trouvées viennent de gens qui croient se connaître, mais qu'en vérité, ne se connaissent pas, qu'allez-vous connaître sur vous au juste ?

Des mots, uniquement des mots, n'est-ce pas ?

Et je crois que vous n'êtes pas des mots !

En vérité, la seule façon de vous connaître est de vous observer et vous comprendre tel que vous êtes, selon vous.

 

L'école est l'endroit pour perdre confiance en vous et jamais connaître qui vous êtes !

L'école est l'endroit où vous allez pour apprendre quelque chose que vous ne savez pas. Cependant, vous savez qui vous êtes, mais vous l'avez oublié en arrivant sur cette planète afin de vous en rappeler par vous-même sans l'aide de personne.

Car si vous choisissez l'aide de quelqu'un, alors cette personne devient votre autorité et elle vous contrôlera, vous dominera à son avantage.

Pour vous connaître, vous devez connaître d'abord qui vous n'êtes pas et ainsi faire entrer dans votre esprit, un choix libre, quelque chose de neuf qui vient de vous et non des autres.

Cela fait partie du plan de Dieu, qui n'a aucun intérêt à vous contrôler...

Cependant, depuis votre enfance, l'école vous a conditionné l'esprit à chercher les réponses chez les autres, à les croire sans poser de questions, et ainsi perdre confiance en vous, perdre la foi en vous, perdre votre pouvoir...

Ainsi, vous cherchez à apprendre des autres, à accumuler des mots, sans vraiment comprendre par vous-même, qui vous êtes.

Cela fait partie du plan des êtres humains qui ne se connaissent pas et qui ont un intérêt à vous contrôler, à avoir le pouvoir sur vous afin de satisfaire leur égoïsme démesuré.

Voilà l'obstacle majeur à surmonter pour vous connaître.

 

Imiter pour ne pas choisir de créer

Ce qui compte n'est pas de trouver vos réponses chez les autres et les imiter, mais bien en vous, car ainsi vous aurez un choix libre de créer qui vous êtes !

Vous avez l'habitude de chercher hors de vous, les meilleures réponses à votre sujet, celles qui nourrissent votre satisfaction, celles provenant de gens plus instruits, plus reconnus, et ainsi continuer à perdre la foi en vous.

Vous voulez que l'on vous dise les règles à suivre, quoi faire ou ne pas faire et ainsi vivre une vie facile et sans problèmes. Imiter est devenu votre idéal le plus élevé.

Votre pensée n'est aucunement indépendante.

Comment pouvez-vous vraiment vous connaître, quand votre esprit, qui est le plus grand outil de la création, ne peut pas choisir par lui-même ?

 

Se connaître, c'est être conscient de choisir

Si je dis que vous avez le choix entre manger du brocoli ou manger des carottes, cela n'est pas un choix libre, mais un choix imposé qui paraît libre, car votre esprit ne fonctionne pas selon le choix de vos intérêts, mais selon les miens.

Si je vous dis que vous avez le choix entre manger du brocoli ou manger autre chose ou de vous demander ce que vous aimeriez manger, cela est un choix libre pour vous, car votre esprit se met à fonctionner selon le choix de vos intérêts.

Si je vous dis que vous devez être, faire et avoir ceci ou cela, avez-vous un choix ou je vous impose l'absence de choix ? Je vous oblige à obéir, n'est-ce pas !

Mais l'être qui désire se connaître et s'aimer va sentir en lui quelque chose de mal concernant l'absence de choix ou l'obligation.

 

Vos sentiments sont vos vérités

Vos sentiments sont vos vérités à chaque instant et personne au monde ne peut vous dire si vous êtes bien ou mal. Si quelqu'un vous le dit, c'est qu'il est en train de vous juger et non de vous comprendre.

Il ne peut y avoir de vieux sentiments, car un sentiment est "ce qui est" maintenant.

Les sentiments sont les résultats présents de vos expériences passées et ils sont aussi le début de la création.

Votre sentiment de bien vous dit qui vous êtes et votre sentiment de mal vous dit qui vous n'êtes pas, mais doit exister afin d'avoir un choix conscient. Il vous dit que la dernière expérience n'a pas produit quelque chose de bien pour vous et que vous devez faire un choix plus élevé ou non, c'est votre liberté.

Parce que les gens ont constamment jugé et nié vos sentiments, alors vous avez développé l'habitude de vous protéger d'eux et ainsi oublier qui vous êtes, oublier vos sentiments.

Sans la conscience de vos sentiments, vous ne pouvez pas commencer à vous connaître, mais connaître une version contrefaite venant des autres.

 

Se connaître, c'est accepter qui vous n'êtes pas

Se connaître, c'est observer, accepter et comprendre sans jugement, ce qui est et ce qui n'est pas, puis de choisir d'expérimenter l'état d'être qui vous intéresse afin de sentir toute votre grandeur comme créateur et ainsi évoluer en conscience de soi.

Lorsque vous vivez un sentiment mal ou inconfortable, vous avez l'habitude de vous en débarrasser en cherchant une solution que vous connaissez ou que quelqu'un d'autre connaît.

Cette réaction vous empêche de vous connaître, de comprendre que vous avez crée ce sentiment mal par une erreur de votre pensée, un choix moindre.

Vous n'avez pas envie de rester avec cet inconfort, ce sentiment mal afin qu'il vous dévoile tous ses secrets et ainsi faire entrer en existence en vous, un sentiment de bien sans aucun effort à faire, puis de choisir un nouveau sens, une nouvelle expérience.

Se connaître, c'est accepter et comprendre votre responsabilité d'avoir créé votre sentiment inconfortable sans vous en rendre compte.

 

Se connaître, c'est se recréer à neuf et non apprendre, accumuler des mots à son sujet

Apprendre des mots, accumuler des techniques ou aller dans des formations sont des solutions qui ne permettent pas de vous connaître, selon vous, mais selon un moule particulier où vous devez imiter l'enseignement des autres.

Les problèmes sont des occasions pour se connaître et évoluer en conscience de soi.

En fait, ils sont les seules occasions de créer qui nous sommes en acceptant qui nous ne sommes pas et ainsi avoir un choix possible.

Par conséquent, le choix le plus élevé est de remercier la vie, remercier Dieu des problèmes que nous avons, car ils sont les éléments essentiels pour se recréer à neuf dans la plus grande vision que nous avons de nous à cet instant.

Se connaître, c'est créer, car nous sommes faits à l'image du Créateur et que fait un créateur, il crée tout simplement et continu de créer en toute conscience.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.