Voici 10 croyances qui tuent l'amour dans votre relation de couple !


Une des plus profondes habitudes dans les relations de couple est celle d'imiter les autres qui ne s'aiment pas vraiment !


 

 

Amour inconditionnel

 

Êtes-vous heureux dans votre relation de couple et en même temps, un peu inquiet si cela va durer ?

Avez-vous commencer à dire à l'autre "j'ai besoin de toi" ?

Malheureusement, vous êtes en train de changer l'amour en peur, car votre esprit cherche des conditions pour retenir, pour contrôler l'autre afin de ne pas perdre votre bonheur.

En fait, si vous continuez sur cette voie, libre à vous, car les conséquences seront de nombreux désaccords, des disputes continuelles, une perte d'affection et une séparation possible.

Est-ce cela que vous voulez ?

Dans ce guide, je vous montrerai 10 croyances qui détruisent l'amour dans une relation de couple et ainsi éviter qu'elles ne fassent partie de vous, fassent partie de vos profondes habitudes ou conditionnement afin de choisir une merveilleuse façon de vivre votre relation de couple en toute conscience.

 

 

# 1. Croire le plus grand nombre concernant ce qu'est le véritable amour

Lorsque des milliers, des millions ou des milliards de gens croient en quelque chose, peu importe si cela fonctionne ou non pour notre bien-être, il est difficile de ne pas y croire.

Il en est de même concernant les relations de couple, l'amour dans un couple.

Pourquoi, lorsque notre propre expérience nous apporte une vérité propre qui diffère des autres, qui diffère de la masse, pourquoi n'osons-nous pas donner tort aux parents, aux enseignants, aux grands penseurs ou aux leaders de ce monde ?

Depuis notre naissance et durant notre enfance, les adultes ont utilisé la peur et la culpabilité pour nous obliger à croire en eux, croire en leur version des faits, et par conséquent, ne pas croire en nous, ne pas croire en nos expériences qui nous apportent des vérités propres dans nos sentiments, ne pas se faire confiance.

La peur, le manque de confiance se produit lorsque l'on fait confiance aux autres, lorsque l'on perd la foi en nous en donnant une foi aveugle aux autres.

Il est bien de donner notre foi aux autres, mais de s'assurer que cette foi s'appuie sur des vérités propres des gens, sur des expériences personnelles, sur des sentiments vécus, non sur l'accumulation de connaissance académique, sur la peur de l'autorité, sur la propagande d'idées ni sur la conclusion de faits apparents ou d'images trompeuses.

Les images que vous voyez au cinéma, les livres que vous lisez et tous ces gens qui parlent d'amour sont-ils conscients qu'ils font la propagande de ce que l'amour n'est pas et ainsi faire croire aux gens du contraire ?

Voyez-vous, tout le monde croyaient que la terre était plate et ils disaient "regardez les faits, regardez l'horizon et vous voyez bien qu'elle est plate !"

À partir de cette observation, ce fait, les gens accumulaient des connaissances et ensuite ils y croyaient. Par conséquent, les faits ne sont pas la vérité, peu importe ce que la justice en pense !

 

La croyance actuelle est : Faites confiance aux autres, donnez votre foi aveugle aux gens qui ont le pouvoir sur vous, le contrôle sur vous.

La croyance contraire est : Faites vous confiance, ayez foi en vous et ainsi reprendre votre pouvoir, reprendre vie.

 

# 2. Croire qu'il existe des solutions pour être heureux en couple !

Il ne sert à rien de chercher et vouloir des solutions pour rester en couple, pour améliorer votre situation, pour vous aimer "plus", si vous n'avez pas l'intention de comprendre les croyances qui peuvent créer ou ont créé des problèmes à votre insu.

En d'autres termes, il ne sert a rien de vouloir mettre des couvertures (des solutions superficielles) par dessus un tas de merde pour cacher la situation, pour bien paraître ou pour nier cette vérité.

Tôt ou tard, l'odeur va revenir, car la merde est toujours là.

Elle ne peut pas disparaître par magie ni avec le temps, il faut une énergie contraire pour la faire disparaître, une croyance contraire.

 

La croyance actuelle est : Je dois faire quelque chose pour être heureux.

La croyance contraire est : Je suis heureux et ensuite je fais quelque chose.

 

# 3. Croire que l'amour d'un père ou d'une mère est l'amour inconditionnel

Combien de fois avons-nous entendu dire que l'exemple le plus proche d'un amour inconditionnel est celui d'un parent envers son enfant ?

Rien n'est plus éloigné de la vérité !

Ce ne sont pas les parents qui aiment leurs enfants d'un amour inconditionnel, mais bien les enfants qui aiment leurs parents sans condition.

Nous blessons nos enfants, les menaçons, les jugeons, les critiquons, les contrôlons, les punissions, les abaissons, les manipulons, les obligeons et les dénigrons au nom de l'amour, ou plutôt, pour satisfaire nos désirs égoïstes en retour.

Et pourtant, ils continuent à nous aimer, à nous accepter tels que nous sommes ! Voilà ce qu'est l'amour sans conditions, voilà notre nature !

Puis, nos enfants deviennent adultes comme nous, et ils entrent dans leurs relations amoureuses ou de couple en ayant ces mêmes valeurs, ces mêmes croyances au sujet de l'amour.

Sommes-nous tous trompés ?

 

La croyance actuelle est : L'amour d'un parent envers son petit enfant est l'amour inconditionnel.

La croyance contraire est : L'amour d'un petit enfant envers ses parents est l'amour inconditionnel.

 

# 4. Croire que l'amour est d'avoir besoin de l'autre

Avez-vous remarqué dans vos expériences amoureuses, qu'au moment où vous dites "je t'aime" à l'autre, vous invitez votre plus grande peur, soit celle que vous pouvez perdre cet amour ?

Ainsi, pour la plupart des gens, la relation est une solution, un moyen pour obtenir quelque chose, une réponse à l'accomplissement de vos besoins.

Tout le monde a des besoins. Vous avez besoin de ceci, l'autre a besoin de cela. Chacun de vous voit dans l'autre une chance de combler ses propres besoins. Alors, vous vous entendez pour faire un échange, vous vous imposez des conditions.

Pour vous, pour moi, c'est la plus grande source de nos malheurs dans les relations de couple. L'amour se transforme en peur lié au besoin à l'autre de combler ce que vous croyez essentiel pour votre bonheur, pour votre satisfaction.

 

La croyance actuelle est : La relation existe pour obtenir ce qui est essentiel à mon bonheur, pour combler mes besoins.

La croyance contraire est : La relation existe pour me connaître et m'aimer en offrant aux autres, ce que je veux pour moi en terme de façon d'être.

 

# 5. Croire que l'attachement à l'autre est l'amour dans une relation de couple

Arrive l'attachement, la dépendance, qui est la conséquence d'avoir peur de perdre ce dont vous croyez essentiel pour votre bonheur...

La crainte de perdre votre bonheur vous incite à le retenir, à l'attacher afin de créer en vous, une forme de sécurité, de confort. Vous érigez un mur autour de votre couple, dans lequel vous êtes prisonnier et l'amour devient un chose exclusive.

L'amour exclusif donne naissance à la jalousie, à la possessivité, à l'attachement, à l'égoïsme, car l'autre doit uniquement vous aimer, l'autre ne peut pas s'aimer ni être aimable avec une autre personne que vous, peu importe qui.

Ainsi, vous vivez constamment dans la peur et l'inquiétude, dans les attentes qui pourraient ne pas vous apporter votre bonheur, votre sécurité affective.

 

La croyance actuelle est : J'ai peur de te perdre et je dois te retenir pour que tu n'aimes que moi.

La croyance contraire est : Tu es libre de partir ou de rester, car l'amour n'est pas une prison confortable.

 

# 6. Croire que l'autre doit vous rendre heureux

En croyant que vos besoins doivent être comblés par l'autre afin d'être heureux, alors vous le pointez du doigt, vous l'accusez, si vous ne l'êtes pas.

Vous vivez ainsi dans l'attente des résultats, non dans le processus qui apporte vos résultats, votre bonheur.

Ce processus est d'expérimenter de nouvelles façons d'être dans votre relation qui n'obligent pas l'autre à être votre esclave.

Par conséquent, vous vous créez des inquiétudes qui mettent en péril votre relation de couple, car votre croyance vous fait réagir à obliger l'autre à faire quelque chose ou ne pas faire quelque chose pour vous, pour votre bonheur.

Votre solution apprise est de contrôler la vie de l'autre et ce contrôle s'exprime par les paroles blessantes, culpabilisantes, obéissantes et violentes. Les disputes s'en suivent.

 

La croyance actuelle est : Je dois t'obliger de faire ou ne pas faire quelque chose pour combler mes besoins personnels.

La croyance contraire est : Je dois te demander la permission de faire ou ne pas faire quelque chose pour satisfaire mes besoins personnels sans aucune obligation de ta part.

 

# 7. Croire qu'aimer une personne est de se compléter dans une relation de couple

Il est vraiment romantique d'affirmer que vous n'étiez rien avant l'arrivée de l'autre personne dans votre relation de couple, cet être merveilleux, mais cela est faux.

En fait, cela exige à l'autre une pression incroyable pour qu'il soit toutes sortes de choses qu'il n'est pas.

Puis, ne voulant pas vous décevoir, vous désappointer, l'autre s'efforce pour être et faire tout cela, jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus. Il ne peut plus compléter l'image que vous vous faites de lui ou remplir les rôles auxquels il a été assigné. Le ressentiment monte et la colère arrive.

Finalement, pour sauver la relation de couple, cet être merveilleux reprend sa véritable identité et agit davantage en fonction de lui, de qui il est. C'est à cet instant que vous dites qu'il a vraiment changé.

Il est habituel de dire que, maintenant que votre être merveilleux est entré dans votre vie de couple, vous vous sentez complet. Mais le but de la relation n'est pas d'avoir une personne qui pourrait vous compléter, mais d'avoir une personne avec qui vous pouvez partager votre complétude.

 

La croyance actuelle est : Sans toi, je ne suis rien et tu me complètes bien.

La croyance contraire est : Je suis complet et je partage ma complétude avec toi.

 

# 8. Croire que le plus grand amour dans un couple est de s'oublier pour l'autre

Le problème est si fondamental, si simple et pourtant si mal compris que c'est une tragédie, car votre plus grand rêve, votre espoir le plus cher dans une relation de couple a quelque chose à voir avec l'autre plutôt qu'avec vous-même.

Bien des gens font l'erreur de s'aimer à travers l'amour d'un autre. Bien entendu, ils ne s'en aperçoivent pas. Ce n'est pas un effort conscient, cela se déroule dans le fond de votre esprit, dans vos croyances profondes, dans ce que vous appelez le subconscient.

Vous vous imaginez qu'il suffit d'aimer les autres pour que vous vous aimez et ainsi être digne d'être aimé, et ainsi pouvoir vous aimer.

En vérité, deux personnes se lient dans une relation de couple, en espérant que le tout soit plus grand que la somme des parties, mais elles découvrent qu'il est moindre. Elles se sentent moindres que lorsqu'elles étaient célibataires, moins compétentes, moins aptes, moins passionnantes, moins attirantes, moins joyeuses, moins contentes.

En fait, elles ont abandonné la plus grande part d'elles-mêmes afin d'être, de rester en relation.

Vous ne voulez pas entendre ce message, cette vérité que vous n'êtes pas capable d'accepter. Et c'est pourquoi vous ne pouvez jamais vraiment, purement, tomber amoureux les uns des autres, car vous n'êtes jamais vraiment, purement tombé amoureux de vous-même.

Ce qui compte, c'est d'être centré sur son bien-être, son amour de soi. D'être attentif à ce que vous êtes en train d'être, de faire et d'avoir, et non de ce qui se passe chez un autre.

 

La croyance actuelle est : Le plus grand amour est de m'oublier pour l'autre.

La croyance contraire est : Le plus grand amour est de ne pas m'oublier, car l'amour n'est pas une chose personnelle, mais une chose relationnelle.

 

# 9. Croire que le mariage unit la relation de couple

Lorsque vous vous mariez par obligation, par devoir ou par contrainte, cela n'est pas vraiment l'amour, mais la proclamation de l'ultime peur de perdre votre bonheur que l'autre vous apporte ou que d'autres personnes veulent contrôler votre vie.

Les conditions dans ce genre de mariage vont une étape plus loin, soit celle au moyen d'un contrat écrit pour mettre du "toujours" dans la relation de couple.

Le contrat de mariage tel qu'il est actuellement ne remplit pas son rôle, car il est contre la nature humaine, contre la liberté.

Le mariage est sain lorsque le but de celui-ci est de vous aider mutuellement à vous guérir de vos états d'être malheureux, de vous soutenir dans les moments difficiles, de faire évoluer votre âme dans la joie, de ne pas voir l'autre comme un adversaire, mais un partenaire.

 

La croyance actuelle est : Se marier pour obliger l'autre à demeurer avec vous en utilisant des conditions.

La croyance contraire est : Se marier pour vous offrir une occasion de croissance mutuel et d'amour libre, d'amour sans conditions.

 

# 10. Croire qu'il faut apprendre à aimer

Comment aimer ?

Voilà la plus grande confusion ou désordre qui existe, car lorsque vous utilisez le mot "comment", alors vous cherchez à apprendre une façon de "faire", une solution.

Vous ne pouvez pas apprendre à aimer ni trouver une façon d'aimer, vous ne pouvez "qu'être" aimable dans vos relations, peu importe ce que vous faites.

Observez les petits enfants et où ont-ils appris à aimer ? Où un enfant d'un an à appris à être affectueux, à être souriant, à être aimable, à être uni avec les autres, à être attentif, etc. ?

Mais je peux vous dire sans me tromper, où ils ont appris à ne pas s'aimer ni aimer les autres !

Pourquoi croire que vous devez apprendre à aimer en cherchant vos réponses chez les autres que vous croyez digne de confiance ?

Pour aimer sans condition, il ne faut pas chercher à apprendre ce qu'est l'amour inconditionnel, mais bien de comprendre l'amour conditionnel, et ainsi vous assurer de ne pas croire en une version de quelque chose que vous n'êtes pas.

Vous devez avoir un choix libre pour comprendre et être conscient.

Par conséquent, vous avez de profondes croyances concernant l'amour et ainsi entrer dans vos relations de couple avec ces mêmes habitudes ou croyances qui vous causent des malheurs.

Plus vous observez ce qu'est l'amour avec conditions dans une relation de couple et plus votre esprit s'active à faire entrer en existence, le contraire, soit l'amour sans conditions. Votre véritable nature !

Cette connaissance est déjà en vous, c'est une connaissance intuitive qui existe vraiment de qui vous êtes.

 

La croyance actuelle est : Apprendre à aimer selon la version des autres qui croient savoir.

La croyance contraire est : Comprendre l'amour en sachant ce qu'il n'est pas et ainsi prendre conscience de sa nature par choix libre.

 

Choisissez vos croyances

Observez vos habitudes ou vos croyances afin de voir si elles vous servent ou non selon ce que vous aimeriez vivre comme relation de couple.

Si vous n'avez pas de choix conscient, donc imposé, vous ne pouvez pas choisir, peu importe ce que vous en pensez !

Lorsque vous n’aimez pas certaines choses chez l'autre et que vous voulez vous en débarrasser, car elles vous dérangent ou ne vous rendent pas heureux, pourquoi ne pas au contraire, leur faire une place dans votre cœur ?

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.