Difficile de trouver votre passion ? Changez votre point de vue !


Personne ne peut trouver sa passion en y pensant, car elle ne se trouve pas dans votre esprit ni celui des autres !


N'est-il pas étrange, que nous pensons et parlons beaucoup des gens, mais sans s'intéresser sincèrement à eux ?

S'intéresser à comprendre leurs inquiétudes, leurs problèmes, leurs douleurs ou leurs manques ?

Mais est-ce que cette question vous importe ?

Bien-sûr que non !

Tout comme moi d'ailleurs. Je n'y voyais aucun intérêt...

Jusqu'au jour, où mes problèmes ont réveillé en moi une passion de m'intéresser aux autres qui vivaient des problèmes et ainsi offrir quelque chose qui comptait vraiment pour eux, selon eux !

C'est de cela que j'aimerais vous parler.

De choisir des intérêts plus élevés pour chacun de nous !

 

 

Passion et compassion

 

Quels sont nos meilleurs intérêts ?

Il n'y a rien de mal à vouloir réaliser ou obtenir ses propres intérêts, c'est l'ordre naturel des choses.

Cependant, si je suis passionné dans un travail, une profession ou une activité, sans avoir observé d'abord, si les gens vivaient des problèmes, des inquiétudes dans ce domaine, alors cela n'est pas le meilleur de mes intérêts.

En effet, car je pourrais tomber dans le piège de la monotonie, dans un travail inutile et faire croire aux autres le contraire.

Donc, de créer plus de problèmes pour justifier l'existence de mon travail afin de protéger mes propres intérêts, ma sécurité.

Ce n'est pas parce l'école nous enseigne à choisir un travail quelconque, que cela est le meilleur de nos intérêts. À voir le nombre de gens qui vivent une vie de désespoir tranquille, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas...

Ce qui ne fonctionne pas est le mythe dans l'enseignement qui consiste à choisir un domaine d'apprentissage et ensuite de travailler dans ce domaine, sans d'abord être conscient, s'il existe des problèmes que vivent les gens dans ce domaine.

En d'autres termes, avons-nous été conditionnés à s'intéresser à un domaine pour apprendre un travail et gagner sa vie, au lieu de s'intéresser d'abord aux autres êtres humains ?

Le problème n'est pas les gens, mais le mythe !

Le meilleur de nos intérêts est de s'assurer d'abord, qu'il existe un problème chez les autres, une demande, avant de choisir un travail.

Par conséquent, n'utilisez pas les mêmes habitudes apprises pour trouver un travail ou une passion, mais de changer de point de vue, sinon vous obtiendrez les mêmes résultats que vous cherchez à ne plus revivre !

 

Ne suivez pas les mêmes habitudes

Il y a trop de gens sur cette planète qui croient connaître ce qui est bien pour les autres et en définitif, c'est une tromperie ou une mesquinerie pour arriver à obtenir des autres, ce qu'ils veulent pour eux.

Les parents en sont de parfaits exemples ainsi que les politiciens.

La vie est monotone, quand le but de notre travail est de faire de l'argent ou se faire reconnaître, non de créer quelque chose qui apporte du bien-être aux autres.

De s'intéresser aux problèmes et aux inquiétudes des autres.

En d'autres termes, connaître leurs sentiments inconfortables.

Et pour arriver à connaître cela, il faut commencer par se connaître soi-même, au du moins, avoir l'intention sincère de comprendre nos propres problèmes.

 

Les problèmes sont des bénédictions !

Après ma cinquième perte d'emploi en moins de deux ans, je ne savais pas en ce temps, toute l'importance des problèmes. Je voulais uniquement que la douleur cesse et que celle lutte pour la simple survie prenne fin.

Je ne cherchais pas à accumuler plus, je voulais me libérer de cette dépendance à l'emploi et ainsi ne plus compter sur les autres concernant ma survie.

C'était la seule issue possible pour moi.

En l'espace de deux ans, j'ai vécu 5 pertes d'emploi, un divorce, une séparation, une saisie de maison, une saisie d'automobile, un procès de pension alimentaire, l'éloignement de mes enfants et sans compter un petit fond de pension pour survivre quelque temps sans meubles ni appareils électroménagers.

N'étais-je pas le parfait exemple de la réussite !

Ma douleur était profonde, ma tristesse était intense, mon estime était au plus bas et ma confiance était absente.

J'ai compris plus tard, que mes sentiments inconfortables, mes problèmes, étaient des bénédictions pour me faire prendre conscience, pour me réveiller de mon profond sommeil.

Et je vous jure que ça réveille plus qu'un coup de tonnerre !

Je devais créer ma vie en relation avec les autres, non la gagner sur le dos des autres ou sur mon dos !

Nos problèmes réveillent notre attention afin de nous indiquer qu'il y a quelque chose à changer dans notre vie et les problèmes des autres sont des opportunités de création pour nous.

En fait, il n'y a pas de véritable passion sans la compassion... Pour moi, cela est une vérité immuable et intemporelle.

 

Écrire offre une nouvelle perspective

En vivant mes pertes d'emploi, je ne savais pas quelle était ma passion, ce que j'aimais faire, et je n'ai jamais chercher à la savoir. La seule chose qui comptait pour moi était de ne plus jamais travailler pour un autre concernant ma survie.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai commencé à écrire un livre. Vous savez, j'ai travaillé 19 ans comme inspecteur de moteur d'avion et ensuite gérant des opération, alors le domaine de l'écriture était loin de mon travail.

En écrivant, je me sentais de mieux en mieux et mon esprit devenait de plus en plus clair concernant ma situation, car il y a avait une certaine introspection et aucune réaction pour fuir dans une solution.

Est-ce que l'écriture est une forme de silence et de conversation avec soi-même ? Je ne le sais pas, mais pour moi cela a été très bénéfique. Chacun a sa façon particulière de communiquer avec soi-même.

Une fois le livre terminé, j'ai envoyé le manuscrit à une trentaine de maison d'édition et j'ai reçu une trentaine de refus par la poste.

Quelle déception ! Quel échec !

 

Faire preuve de compassion est le secret pour trouver sa passion !

Je me suis demandé, si j'étais Céline Dion, est-ce que ces maisons d'éditions m'auraient refusé ? C'est alors que mon esprit a formulé cette question : Y a-t-il quelqu'un d'autre qui vit ce genre de problème ?

J'ai alors commencé à créer une entreprise individuelle dans l'édition de livre avec comme slogan, "le point de vue écrit de toute être humain est aussi important que celui d'un autre".

De commencer quelque chose sans aucune connaissance ni expérience ni don ni talent dans le domaine littéraire et le domaine de la création de site web pour faire connaître ma maison d'édition.

Sans m'en rendre compte, je venais de comprendre que sans mes problèmes et sans les problèmes des autres, rien de magnifique ne peut être créé, peu importe la grandeur de cette création...

Par conséquent, ma véritable passion venait de prendre naissance au moyen de la compassion dans les relations.

Au lieu d'utiliser les relations pour obtenir quelque chose, j'avais maintenant un tout autre point de vue que les relations existaient pour choisir d'être et offrir aux autres, ce que je voulais pour moi.

 

Être reconnaissant des problèmes !

Je suis reconnaissant d'avoir vécu des pertes d'emploi, des échecs amoureux et des fautes que j'ai commises dans certaines relations d'affaires.

Ces états d'être m'ont fait prendre conscience d'être attentif à "ce qui est" et non de continuer à vivre dans les idéaux de "ce qui devrait être" selon les autres.

Mes problèmes furent et sont mes meilleurs guides.

Ils m'indiquent de ne jamais réagir à partir d'un sentiment de mal, mais de l'accepter et le comprendre pour qu'ils arrivent à leur fin, et soit remplacé par un sentiment de bien afin de choisir un nouveau sens à l'expérience qui suivra.

Encore aujourd'hui, je vis des inquiétudes concernant ce site web, que je suis en train de créer, car je n'ai aucune idée des résultats à venir. Je crée aussi les sites web de mes enfants en utilisant ma passion afin qu'ils puissent continuer à être autonomes dans leur domaine respectif.

 

Dans mon prochain article, je vous mettrai en présence d'un choix pour prendre conscience de ce qu'est la compassion et ainsi vous préparer à choisir le domaine de votre passion.

 

Choisissez d'être plus heureux dans ce que vous êtes et ce que vous !

Mes expériences vous montreront que vivre de sa passion débute par la passion envers soi-même et dans votre compassion envers les autres.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.