À tous ceux qui détestent le mensonge dans leur couple !


C'est dans la liberté de choix que le mensonge donne naissance à l'honnêteté, et dans le jugement et la condamnation, que le mensonge continuer d'exister.


Est-ce que votre confiance en l'autre est moindre depuis qu'il vous a menti ?

Aviez-vous des attentes, que jamais l'amour ne pourrait mentir ?

Vivez-vous un profond malaise de trahison ?

Je comprends votre sentiment et à voir les couples porter un jugement de mal sur le mensonge, alors vous ne faites que d'augmenter sa résistance à le garder en place.

Ceux qui veulent vraiment mettre fin au mensonge dans leur vie de couple, il serait sage d'avoir un nouveau point de vue, car j'observe que chacun cherche à accuser l'autre et l'autre à l'accuser.

 

 

Mensonge dans un couple

 

Réagir par habitude ou choisir par amour

Si vous détestez ou n'aimez pas le mensonge, qui croyez-vous est responsable d'avoir produit ce sentiment en vous ?

Évidemment, vous allez affirmer que c'est l'autre qui vous a menti et c'est vrai, mais votre sentiment mal est le résultat de votre réaction, et cela aussi est vrai.

En fait, même si vous ne le croyez pas, vous avez le choix de votre réaction en face du mensonge de l'autre personne dans votre relation de couple.

Vous pouvez choisir l'acceptation ou la négation de votre sentiment intérieur et vous pouvez choisir de comprendre ou de juger la réalité extérieure, donc l'autre.

Parce que vous n'êtes pas conscient de votre pouvoir de choisir, alors vous réagissez sans choix selon ce que les autres vous ont enseigné par habitude.

C'est à partir de vos choix conscients et non par l'obéissance inconsciente, que vous sentez en vous, toute votre grandeur en évoluant vers des versions de plus en plus magnifique de qui vous êtes.

Par conséquent, ne condamnez pas le mensonge de mauvais. Interrogez-vous plutôt sur ce que vous avez trouvé mauvais à propos du mensonge, et ce que vous voulez faire pour le changer, s'il y a lieu.

D'autre part, il est plus simple de changer notre conscience que de changer celle des autres !

 

La joie de faire un choix plus élevé

Imaginez votre joie en acceptant et en comprenant le processus du mensonge de votre partenaire et ainsi l'aimer tel qu'il est !

N'est-ce pas de cette façon qu'elle ou qu'il aimerait être respecté ? N'est-ce pas ainsi que vous aimeriez être respecté ?

Mais pour qu'un changement s'observe en nous, ne faut-il pas être conscient de notre responsabilité d'avoir créé notre sentiment selon notre réaction ?

Lorsque l'autre ne vous nie pas, ne vous juge pas, ne vous condamne pas, ne se croit pas meilleur que vous, suite à un mensonge que vous avez dit, avez-vous envie de choisir autre chose que le mensonge, autre chose de plus élevée ?

Dans la situation contraire, avez-vous peur de sa réaction qui vous blesse et ainsi mentir à nouveau pour vous protéger ou pour bien paraître ?

Comment pouvez-vous sentir votre joie, votre très grande joie, si vous ne pouvez pas choisir ? Et sans un choix moindre, comment pouvez-vous faire un choix plus élevé ?

Sans l'existence du mensonge, comment choisir l'honnêteté ?

En niant l'existence du mensonge et en le jugeant de mal, alors on n'a pas de possibilité de choisir autre chose et par conséquent, on ne peut se faire du bien à partir de ce choix conscient et vivre cette expérience dans notre couple.

L'évolution de soi ou la conscience de soi se mesure toujours par ce qui fait du bien en nous et aux autres.

 

J'accepte et comprends le mensonge de ma partenaire de couple

Pourquoi ai-je cette profonde habitude de m'intéresser à ce que l'autre fait dans une relation de couple ?

Est-ce parce que mon bonheur dépendant de l'autre ?

Ne serait-il pas simple et aimable de m'intéresser à moi d'abord, d'être heureux sans avoir besoin de l'autre pour l'être ?

Ce qui compte n'est pas de mettre mes énergies pourquoi l'autre ment, mais bien de m'observer, de voir ma réaction à propos du mensonge.

Ce qui compte est de me questionner à ce sujet, de comprendre ma réaction et changer quelque chose.

La façon de changer le mensonge est de changer la perception que l'on a à ce sujet. Si l'autre ment, nous devons accepter son mensonge, le comprendre sans jugement et lui apporter un autre point de vue, une autre perception afin d'avoir un choix dans son imagination.

Il est sage de ne pas juger le mensonge, mais de montrer que cela est un choix moindre si notre intention est de vivre en harmonie avec les gens.

 

Le processus qui fait exister le mensonge

On regarde toujours les autres, n'est-ce pas ?

Rarement, nous observons ce que nous sommes en train de penser, de vouloir, de décider, de sentir. Nous ne voyons pas que nous jugeons constamment, nous comparons, nous qualifions, nous nions ou nous cherchons à bien paraître.

Avons-nous pris la peine d'observer en nous, le processus du mensonge où nous avons plutôt écouter les autres à ce sujet et ainsi éviter de penser ?

Qu'est-ce qui donne naissance au mensonge et le fait exister ?

Avons-nous été conditionnés par nos parents et par l'autorité à bien paraître et ainsi oublier notre monde intérieur ?

Si c'est le cas, alors nous cherchons à être à la hauteur, être les meilleurs, être des gagnants, performer physiquement, accumuler du matériel, des biens afin de faire partie des gagnants, de ceux qui sont à la hauteur, selon les critères de ceux qui sont à la hauteur...

Ce choix est moindre et divise les relations, car nous nous faisons compétition au lieu de coopérer ensemble. Nous voulons bien paraître au lieu d'être bien, d'être bien ensemble !

Notre vivons nos relations de couple comme si l'autre est un adversaire et nous cherchons à prouver à l'autre, que nous sommes meilleur que lui ou elle.

Cette peur de ne pas être à la hauteur, nous pousse à mentir pour bien paraître et pour ne pas vivre des blessures à nos sentiments par le jugement de ceux qui se croient supérieurs.

Par ceux qui se croient supérieurs en ayant un comportement inférieur. Ceux qui connaissent tout de la vie, sauf la leur.

Mais sommes-nous plus qu'un corps, plus qu'une image pour bien paraître ?

Nous sommes fait à l'image de Dieu et Dieu est le créateur. Nous sommes un corps, un esprit et une âme.



Un mensonge est une trahison à soi-même !

Probablement, votre partenaire vous a trompé ou vous a menti afin de ne pas créer de conflits, de cacher quelque chose pour ne pas produire de blessures.

En fait, cela est totalement faux, car les conflits se créent par la peur de ne pas communiquer clairement ses sentiments et ses intentions.

Vous n'êtes pas obligé de continuellement dire vos sentiments et vos intentions... uniquement si dans la relation, votre silence pourrait compromettre la qualité de compréhension de quelque chose.

C'est l'habitude inconsciente de se faire juger, se faire punir, se faire critiquer, qui nous empêche d'être honnête. Nous voulons bien paraître au devant des autres, être à la hauteur !

Lorsque nous ne le sommes pas, on ment pour bien paraître.

Et pourtant, il suffit de dire à l'autre comment on se sent afin de se libérer de ce sentiment mal.

Ne pas dire la vérité, c'est ne pas dire ses sentiments ni ses intention afin de ne pas déplaire à l'autre, de ne pas trahir l'autre.

Mais vous trahir pour ne pas trahir l'autre reste de la trahison, c'est la plus haute forme de trahison.

 

Choisir et décider du mieux pour vous !

Accepter le mensonge, c'est vous libérer du mensonge. Cela fait du bien.

Mais détester le mensonge, c'est le nier, le juger, le condamner et ainsi ne jamais vous en libérer.

C'est l'amour la solution ! Nous sommes l'amour ! Nous sommes un choix d'être !

C'est dans la liberté de choisir, que le mensonge donne naissance à l'honnêteté et c'est dans le jugement et la condamnation, que le mensonge continue d'exister.

Choisir ne veut pas dire décider, mais nombre d'entre nous ont mis l'importance sur le "faire" sans être conscient de "l'être".

Le choix est dans les états d'être avant de décider de faire quelque chose.

On ne choisi pas de faire quelque chose pour être honnête, on choisi d'être honnête et ensuite on fait quelque chose.

Saisissez-vous la différence ?

Ce choix est uniquement possible, lorsqu'on accepte le mensonge (ce qui est) et ainsi faire entrer dans notre conscience un autre état d'être (ce qui n'est pas).

Nous avons maintenant un choix libre entre ce qui est et ce qui n'est pas. Entre le mensonge et ce que le mensonge n'est pas.

C'est ce que vous trouvez le mieux pour vous dans votre imagination, qui va dicter votre choix. Et ce choix pourrait changer à tout moment selon votre conscience.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.