Les paroles blessantes sont mauvaises, mais la pensée est pire


Si les paroles sont des pensées exprimées et que nos problèmes de relation naissent de nos paroles, alors comprendre notre pensée est une chose essentielle !


Combien d'entre nous, avons promis de ne plus jamais se disputer, de ne plus jamais dire de paroles blessantes à la personne aimée ?

Avons-nous réussi ?

Comment ne pas réagir en voulant gagner la guerre ?

Est-ce que les séquelles d'une guerre sont toujours désastreuses, peu importe qui gagne ou perd ?

Comment faire un choix plus élevé à l'avenir ?

 

 

 

Paroles blessantes et esprit

 

C'est toujours la faute de l'autre, n'est-ce pas !

Je ne sais plus, le nombre de fois, où j'ai eu des disputes dans ma vie en ayant la certitude que la faute revenait à l'autre.

Comme il était facile pour moi de ne pas m'observer et réagir en accusant l'autre. Et quand l'autre m'accusait, alors je réagissais en me défendant.

Je n'étais pas conscient de moi et de l'autre, et l'autre également. Tout ce que je voulais était de ne pas être blessé de culpabilité et ma réaction était de blesser l'autre.

Les disputes n'ont jamais arrêté ni les arguments ni les batailles de pouvoir afin de savoir qui a raison et donner tort à l'autre.

Suis-je la seule personne comme ça ?

 

La pensée est un résultat et non une énergie qui produit un résultat

Un jour, j'ai pris conscience que ma façon de penser était la cause des paroles blessantes, mais j'ai compris plus tard, que je ne pouvais pas changer ma façon de penser en y pensant, car il y a avait une source plus profonde.

Je devais découvrir la source de cette façon de penser et cela n'a pas été facile avec autant de complication et de désordre que j'avais déjà dans ma pensée. Cette pensée qui cherche à avoir raison, qui est certaine, et ainsi empêcher d'entrer en moi, toute nouvelle prise de conscience et de connaissance.

En vérité, c'est mon esprit qui est la cause de ma façon de penser.

Ma pensée n'est pas qui je suis, mais mon esprit est une des 3 facettes de qui je suis. Je suis une âme, un esprit et un corps. Ce sont 3 énergies, des sources, des causes originales qui produisent des résultats, des formes.

Ma façon de penser est une forme, une conséquence, un résultat.

Je ne sais pas si vous comprenez bien cela, mais voici des analogies simples.

Je ne suis pas une maison, une forme, mais je suis l'énergie en cause qui crée la maison. Je suis celui qui crée la maison en utilisant mon âme, mon esprit et mon corps, donc mes énergies.

Je ne suis pas mes pensées, mais je suis l'énergie en cause qui les crées. Je suis l'esprit qui crée ma façon de penser. Ma pensée sont des idées formées par mon esprit.

Ainsi, je dois me connaître, si je veux mettre fin aux disputes et les paroles blessantes que je dis dans mes relations.

Je me dois ici, de connaître mon esprit afin de transformer ma façon de penser !

Ma façon de penser ne peut pas changer en y pensant... Ma maison ne peut pas se transformer avec ma maison...

 

Comment nos pensées actuelles se sont-elles formées ?

Par habitude apprise de l’enseignement, jamais on ne m’a fait prendre conscience de l’importance de mon esprit pour solutionner mes problèmes, pour choisir de créer ma vie et m’aimer de plus en plus, au travers mes réalisations en relation avec les gens.

On m’a plutôt forcé à mémoriser des choses bien souvent inutiles pour moi, à gagner ma vie dans un travail que je n’aime pas, à faire partie des meilleurs par la compétition et me comparer avec les gens.

J’ai observé aussi, que les personnes instruites m’ont conditionné à croire qu’elles possédaient toutes les réponses à mes questions et ainsi perdre la foi en moi, perdre ma confiance et oublier mon pouvoir de mon esprit à comprendre, à choisir et à créer ce que je voulais.

En perdant la foi en moi, j’ai aussi perdu tout intérêt de me connaître, de connaître mon âme et mon esprit, et croire que je suis uniquement un corps pour bien paraître, performer, exécuter ou donner des ordres.

Pas étonnant, que j’ai alors cherché à me faire aimer, à vouloir être apprécié et reconnu afin de compenser mon manque de connaissance de moi.

Par conséquent, j’ai cru que seul les grands esprits, les gens instruits avec de nombreux diplômes et titres pouvaient saisir toute la compréhension des facultés de mon esprit.

Je me suis trompé !

Ils étaient tous aussi inconscients que moi !

 

L’esprit a le pouvoir de créer notre pensée

Notre esprit est une énergie, un pouvoir, ayant l’intention de comprendre la réalité physique par la logique, l'intention de choisir la vérité de l’âme par l’intuition et l'intention de créer par les émotions.

Ces trois facultés ou activités sont ce que l'esprit est :

  1. La logique pour comprendre ;

  2. L'intuition pour choisir ;

  3. L'émotion pour créer.

 

La pensée est le résultat des facultés ou activités de l'esprit et les connaissances apprises sont placées dans la mémoire. Plus ces connaissances sont utilisées et plus elles forment des pensées profondes, des croyances.

Deux sortes de mémoires existent. Celle par l'accumulation des mots et celle par l'accumulation de nouvelles expériences et sentiments. La somme de cela est notre niveau de conscience ou d'évolution de soi.

Plus il y a d'expériences et de sentiments par la création consciente, et plus la conscience de soi, de l'amour et de l'unité augmentent. Plus il y a des mots sans expériences par la réaction, et plus l'inconscience de soi, la peur et la division augmentent.

 

La pensée décide toujours

Il faut que vous sachiez que notre pensée (le résultat des activités de l'esprit) est celle qui prend nos décisions de faire ou ne pas faire quelque chose. On ne peut pas faire quelque chose que nous ne croyons pas.

Cette pensée est tellement enracinée dans la peur de ne pas être à la hauteur, de bien paraître, que vous réagissez à prouver que vous avez raison et ainsi fermer votre esprit à tout ce qui est nouveau.

Par conséquent, vous devez avoir l'intention de comprendre que ce que vous croyez vrai pourrait être faux afin de changer votre façon de penser.

C'est cette capacité et cette volonté de ne pas avoir raison qui ouvre votre esprit à de nouveaux horizons, à une nouvelle pensée.

En résumé, avez-vous oublié les pouvoirs de votre esprit en croyant que votre façon de penser était ce pouvoir ?

 

Observez vos croyances une par une

La question importante est : Est-ce que certaines de vos pensées profondes, de vos croyances vous servent ?

Mais avant de répondre à cette question, il faut avant tout vous poser une autre question : Qu'est-ce que vous cherchez à faire ou à réaliser ?

Si vous ne pouvez pas répondre à cette dernière question, alors tout autre question est inutile, car vous ne savez pas ce que vous faites ni pourquoi vous le faites !

Vous devez aussi augmenter votre pouvoir d'observation. Si vous désirez bien vous entendre avec votre femme ou vos enfants ou toute autre personne, alors les blesser avec des paroles ne fonctionne pas vraiment.

Pouvez-vous réviser vos croyances une par une, et voir celles qui ne fonctionnent pas pour vous compte tenue de ce que vous cherchez à faire ?

Il n'est pas nécessaire de changer toutes les briques de votre maison, vous n'avez qu'à remplacer celles qui ne soutiennent pas la charpente, la structure.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.