Comment vous libérer d'un patron assoiffé par le pouvoir et être bien au travail ?


Peu importe votre profession ou votre métier, l’obsession d'un dirigeant envers le pouvoir peut détruire toute joie au travail.


Êtes-vous de plus en plus stressé et inquiet à votre travail ?

Trouvez-vous que votre dirigeant manque de courtoisie, de compréhension ou de tolérance ?

En fait, la plupart des gens vivent cela à un certain moment de leur vie, mais si vous ne faites rien, si vous attendez un changement, alors vous contribuez à empirer votre situation.

D'autre part, si vous désirez un environnement différent, plus valorisant et surtout plus aimable, alors ne le cherchez plus, car il n’existe pas, mais créez-le pour le faire exister !

Et heureusement, vous avez déjà ce pouvoir en vous et vous n'avez pas à être seul pour surmonter les obstacles...

 

 

Dirigeant obsédé par le pouvoir

 

Un dirigeant aimable n'existe pas, on le met à la porte !

Si votre dirigeant est aimable et juste sans rechercher le pouvoir sur vous, alors il ne restera pas longtemps en place, car dans ce système, donner des ordres et les exécuter est la seule chose qui compte.

Ne cherchons pas à jouer avec les mots et remplacer le dirigeant par le leader et ainsi croire que les dirigeants ont évolué dans leur conscience.

Les apparences ne sont pas les vérités des sentiments ni des intentions.

Être aimable et juste, c'est partager le pouvoir et ainsi être égaux au travail sans donner des ordres et sans traitement de faveur.

Un dirigeant aimable pose des questions et demande la permission aux gens de faire quelque chose tout en les laissant libres de leurs décisions et leurs actions en fonction d'un but bien expliqué.

Vous pouvez lui dire non, sans aucune crainte ni représailles !

Le problème ou le conflit ne prend pas naissance dans votre réponse, mais bien dans la question ou l'absence de question du dirigeant qui n'est pas conscient de sa nature et par conséquent, de la vôtre.

Notre nature qui s'exprime par la liberté de choix et non par l'obéissance.

 

Rechercher un autre emploi ou un autre patron est une réaction moindre

Si vous n'êtes pas heureux au travail à cause des exigences, des critiques, des jugements, des comparaisons ou des condamnations d'un dirigeant, alors peu importe l'endroit où vous allez travailler, rien ne va changer.

Le véritable changement ne se situe pas au niveau de votre réalité apparente, comme changer de dirigeant ou d'emploi par réaction habituelle.

Mais d'accepter votre sentiment d'être, de comprendre que vous l'avez créé par choix inconscient selon l'enseignement appris à vous soumettre à l'autorité, à obéir aux ordres en utilisant la peur et la culpabilité.

En prenant de plus en plus conscience de votre nature, vous sentez que recevoir des ordres, vous nier, vous juger ou vous condamner n'est pas quelque chose que vous aimez, n'est pas qui vous êtes !

 

N'oubliez pas qui est votre véritable client

Lorsque vous travaillez comme employé, vous oubliez vite l'importance du client, car votre paye vient du dirigeant et ainsi avoir à l'esprit de lui donner satisfaction.

Sa satisfaction est que vous exécutiez ses ordres sans poser de question. Et si vous faites une erreur après l'avoir écouté, vous êtes toujours le coupable.

La peur ou l'inquiétude de perdre votre travail est créée selon la grandeur de vos responsabilités familiales, financières et votre qualité de vie.

Et pourtant, vous êtes la personne la plus qualifiée pour satisfaire les clients ou aider ceux qui satisfont les clients, et non votre dirigeant qui s'intéresse plus à exercer son pouvoir.

La seule chose qui compte dans la réussite d'une entreprise individuelle ou d'un projet pour être autonome est vous et votre client qui paye pour vos services.

C'est avec la compassion sincère envers les gens, donc en s'intéressant à eux, en recherchant leurs problèmes, leurs inquiétudes et leurs frustrations, en étant différent des compétiteurs en leur donnant plus que de ce qu'ils s'attendent de recevoir, et en ayant une attitude unique, que la joie au travail peut exister.

Le bien-être n'est pas une chose personnelle, mais une chose relationnelle !

 

Continuez votre emploi actuel, mais de grâce, faites un nouveau choix !

Si vous n'êtes pas bien au travail avec un dirigeant obsédé par le pouvoir ou toutes autres conditions qui vous rendent malheureux, pourquoi ne pas essayer quelque chose de nouveau sans avoir d'attentes ni de certitudes que vous allez réussir ?

Ne vous obligez à rien et ne vous mettez pas de stress inutilement.

Nous tous avons été éduqués à apprendre une profession ou un travail, et ainsi mettre l'importance sur le fait de gagner sa vie. Personne n'a été éduqué à créer sa vie, son autonomie en mettant l'importance sur notre pouvoir de création, sur notre passion et sur la compassion en s'intéressant aux autres.

Vous avez déjà une profession ou un métier, mais ne risquez pas votre sécurité en laissant tout tomber.

Vous allez rencontrer des obstacles afin d'être autonome et être joyeux au travail, mais vous n'avez pas à les surmonter seul !

 

Pouvons-nous avoir une conversation ensemble afin de discuter de ce qui compte vraiment dans votre vie ?

 

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.