Tu me manques beaucoup ! Comment changer votre ennui en joie ?


Sans l'ennui de la personne que vous aimez, jamais il ne vous sera possible de vivre la joie, la très grande joie d'avoir hâte de la revoir !


Lorsque nous sommes en amour avec une personne et que sa présence nous apporte du bien et du bon, alors son absence est souvent une situation qui ne nous enchante pas !

Comment apprécier les moments où la personne vous manque le plus et les transformer en de précieux instants de bonheur ?

 

 

Tu me manques beaucoup

 

La personne aimée vous manque !

Lorsque la relation amoureuse est au stage du commencement, au stage de la nouveauté et du grand bonheur d'être ensemble, de nombreuses personnes sont souvent aux prises avec un certain ennui ou manque de l'autre, quand ils doivent s'éloigner pour des raisons ou des motifs particuliers ou nécessaires.

Le fait de ne pas être ensemble crée dans l'esprit, une division dans la relation qui se traduit par un vide de ne pas être bien sans la présence de l'autre.

Le sentiment vécu ressemble à une perte temporaire et alors l'attente devient souvent long et pénible afin de revoir l'autre, d'être avec l'autre et continuer les merveilleux moments magiques.

Ainsi, vous arrivez à croire que votre bonheur, votre flamme intérieure dépend de l'autre, dépend de la présence de l'autre.

Vous vous imaginez que vous avez besoin de l'autre parce qu'elle ou qu'il comble votre manque, votre vide, votre ennui.

Est-ce que votre amoureux ou amoureuse est devenu pour vous, une solution pour vous divertir, pour combler votre vide, vous désennuyer ?

 

Le danger de croire que vous avez besoin de l'autre

Votre besoin à l'autre devient alors une réalité et quand vous vous retrouvez seul, alors vous cherchez à communiquer avec l'autre afin de lui dire combien il ou elle vous manque, combien vous avez besoin de cette personne afin d'être heureux ou heureuse.

Vous dépendez de l'autre et n'êtes donc plus libre !

À cet instant précis, l'amour se change en peur, en peur de perdre ce besoin essentiel qui vous procure tant de bonheur et cela, vous le nommez AMOUR.

Vous nommez l'amour ce qu'est en vérité, de la PEUR.

Vous croyez n'être rien sans cette personne, vous avez peur qu'elle vous oublie, vous avez peur de la perdre !

Et vous avez même inventé une fausse certitude que vous êtes en relation pour vous compléter au lieu de voir que la véritable relation est de partager votre complétude avec l'autre.

C'est le danger qui vous guète de croire que vous avez besoin de l'autre pour votre bonheur, car vos pensées sont alors uniquement concentrées sur cette peur de perdre ce dont vous croyez avoir besoin pour être heureux.

Ainsi, quand vous n'êtes pas avec l'autre, c'est la peur en vous qui produit dans votre esprit, des idées craintives et des attentes douloureuses qui vous empêchent d'avoir des pensées joyeuses qui apportent des actions joyeuses en l'absence de votre bien-aimé ou bien-aimée.

 

L’attente produit des pensées craintives

À quoi pensez-vous lorsque vous n'êtes pas avec la personne aimée ?

Pensez-vous à cette solitude, à ce vide, à cet ennui, à ce manque de la présence de l'autre ?

Si c'est le cas, pouvez-vous comprendre simplement que ce processus vous apporte des sentiments désagréables, des choses que vous n'aimez pas ?

Êtes-vous alors dans l'attente de revoir l'autre, de vouloir communiquer avec l'autre afin de lui dire combien il vous manque, combien vous vous ennuyez sans sa présence ?

Vous pouvez croire que cela est l'amour, mais en vérité, si vous avez des inconforts dans vos sentiments, alors cela n'est pas l'amour, car votre vérité se trouve dans vos sentiments.

Tout cela ne produit que des pensées qui sont craintives et ainsi vous empêcher d'agir avec amour, avec bonté et avec joie lorsque vous n'êtes pas avec l'autre.

Les attentes créent les angoisses, les douleurs et les inquiétudes.

 

Ne portez pas de jugement sur les attentes

Sans l'acceptation et la compréhension de ce que sont les attentes, l'ennui et ce vide intérieur, alors vous ne pouvez pas choisir consciemment le contraire de ces états d'être.

En l'absence de l'obscurité, vous ne pouvez pas connaître la lumière et si vous jugez de mal l'obscurité, vous n'avez aucun possibilité de choisir entre la lumière et l'obscurité, car vous niez une partie qui doit exister pour connaître l'autre partie.

Le jugement empêche l'esprit de penser clairement et de connaître d'autres points de vue.

 

Choisir vos pensées en fonction de faire quelque chose d'agréable

Quand vous pensez à l'autre durant son absence, est-ce que vous vous imaginez avoir hâte de le revoir ou bien vous vous sentez triste, vide pendant son absence que vous trouvez longue et ennuyante ?

Observez vos pensées lorsque vous n'êtes pas avec la personne aimée et acceptez le fait, que la vie est ennuyante sans la présence de l'autre, mais que sans cet ennui, ce manque de l'autre, jamais vous ne pourriez sentir la joie de vous retrouver, la hâte d'être ensemble.

Pouvez-vous imaginer dans votre esprit des états d'être que vous aimeriez vivre quand vous allez vous retrouver à nouveau avec votre amoureux ou amoureuse ?

Pouvez-vous préparer quelque chose d'agréable et offrir cette surprises lors de votre prochaine rencontre ?

Voyez-vous, lorsque votre esprit s'occupe à préparer quelque chose de bien, d'aimable, d'agréable durant l'absence de l'autre, alors l'ennui fait place à la joie sans aucun effort.

La joie est dans l'action d'offrir à l'autre en sachant que vous l'offrez aussi à vous-même, quand vous voyez l'autre heureux. Et l'autre se sent encore plus disposé à vous offrir librement quelque chose avec amour sans vous attendre à un retour.

Mais si vous êtes dans l'attente, alors vous ne pensez qu'à vous ennuyer sans rien créer d'agréable ou de surprenant pendant vos moments où vous êtes seul.

Pourquoi ne pas dire à l'autre : Tu ne me manques pas, car dans mon esprit je me prépare joyeusement à te revoir avec hâte... car vous savez que vous apportez de la valeur à votre relation amoureuse et vous êtes heureux de le faire.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.