Connaissez-vous le cadeau qui se cache dans votre problème ?

Êtes-vous inquiet, stressé ou déprimé concernant un problème actuel qui ne vous apporte qu'un grand désespoir et des doutes de pouvoir vous en libérer ?

Vivez-vous un grand inconfort, un sentiment malheureux dans une relation avec quelqu'un ? Avez-vous perdu quelque chose d'essentiel dans votre vie ?

Trouvez-vous que les problèmes sont des situations qui ne devraient pas exister ?

Vous n'êtes pas seul dans cette situation, car tous les êtres humains sont au prise avec de nombreux problèmes, mais si vous les abordez en les niant, les jugeant ou en les qualifiant de mal, d'inutile et de détestable, alors vous vivrez votre vie dans la peur, le doute et le malheur.

Heureusement, il existe depuis le début des temps, une différente approche oubliée qui vous permet de les aimer et découvrir les cadeaux ou les surprises qu'ils renferment.

 

 

Problème et solution

 

Pouvez-vous apprécier vos problèmes !

Nous tous avons été éduqués à fuir nos problèmes, à ne pas les aimer ni connaître leur raison d'être. Il n'est donc pas surprenant que nous les qualifions de mauvais et ainsi avoir peur d'en vivre.

Cette peur de vivre des problèmes nous poussent inconsciemment à rechercher la sécurité et le confort, et par conséquent vivre dans une forme d'imitation sans aucune création nouvelle.

Ce manque de création est néfaste pour nous, car nous cherchons à revivre les mêmes expériences en simplement changeant les objets du désir, mais en gardant les mêmes désirs connus qui apportent des satisfactions temporaires de courte durée.

 

La monotonie de revivre le connu confortable

Lorsque vous connaissez l'objectif connu de votre désir, alors vous vous attendez à un résultat particulier qui est la source de tous les problèmes lorsque vous n'arrivez pas à l'obtenir des autres ou de vous-mêmes.

La joie n'est pas dans un résultat connu, mais dans un résultat inconnu à partir d'un problème inconfortable que vous avez surmonté en utilisant votre pouvoir de création et ainsi sentir votre fierté, votre joie de réussir.

Ainsi, les problèmes sont des opportunités de création pour améliorer votre connaissance de vous-même et votre qualité de vie en réalisant des créations pour votre bien-être et ceux des autres.

Sans les problèmes, comment pouvez-vous apprécier qui vous êtes et qui vous choisissez d'être ?

Comment pouvez-vous sentir la très grande joie et la fierté d'avoir réalisé quelque chose à partir d'un problème que vous vivez personnellement ou en relation avec les autres ?

 

Quel problème et sentiments vivez-vous actuellement ?

Vous savez parfaitement, si vous avez un problème et vous n'avez pas besoin de personne pour cela. Il suffit d'observer comment vous vous sentez par rapport à quelqu'un ou quelque chose dans votre réalité.

Votre sentiment intérieur est votre propre vérité d'être bien ou d'être mal tandis que votre réalité extérieure est une observation physique mesurable, une preuve matérielle d'une réalisation désirée par quelqu'un.

C'est en acceptant votre problème et en le comprenant comme étant la source de toute création, de toute joie, de toute estime de soi, de toute confiance en soi, que vous prenez conscience des habitudes des gens et de vous-même, à les fuir et ainsi ne jamais vous aimer, vous apprécier ni vous connaître de façon consciente.

 

Quel est le problème actuel qui vous dérange, vous inquiète ?

  • Un problème de relation amoureuse

  • Un problème de relation de couple

  • Un problème de relation familiale

  • Un problème de relation de travail

  • Un problème de relation sociale

  • Un problème de revenu

  • Un problème personnel

 

Quelle est la cause de tous vos problèmes ?

Les problèmes se produisent, quand votre réaction est de nier ou porter un jugement sur votre vérité intérieure ou sentiment (vous) et votre réalité extérieure (les autres, les objets).

Cette réaction vous a été transmise par habitude en toute inconscience.

Vous portez un jugement de mal concernant un problème ou vous portez un jugement de bien concernant une sécurité. Et pourtant, les deux ne sont que des résultats et vous avez le pouvoir de transformer les résultats au moyen du processus de la création.

Vous êtes ce processus, mais vous êtes comme hypnotisé aux résultats de ce processus qui se nomme la réalité. C'est le processus qui créé la réalité et non la réalité qui crée la réalité.

Mais qu'arriverait-il si vous ne portiez pas de jugement, mais que vous auriez une différente perception et compréhension de la vérité et de la réalité ?

Aimeriez-vous transformer votre perception des problèmes en quelque chose de différent ?

 

Les problèmes sont des conséquences malheureuses d'une création

Alors comprenez que les problèmes sont des conséquences malheureuses que vous avez créées sans vous en rendre compte afin de pouvoir avoir l'opportunité de faire un nouveau choix, car le dernier que vous avez pris à ce sujet, n'a pas fonctionné pour votre propre bonheur.

Vous pouvez prétendre que ce sont les autres qui vous ont blessé, mais quelque part dans une relation, vous avez dit ou fait quelque chose qui a blessé l'autre ou tenté de contrôler sa nature et il réagit à votre provocation.

Évidemment, les autres peuvent aussi provoquer un conflit, mais vous êtes quand même le responsable de votre sentiment.

Par conséquent, quand vous vous sentez mal, c'est que vous avez fait une erreur de pensée qui a produit ce résultat au lieu d'accepter et de comprendre la situation.

 

Les joies sont des conséquences heureuses d'une création

Sans les problèmes et les conséquences malheureuses, jamais vous ne pourriez avoir un choix entre cela et autre chose. Cet "autre chose" est la joie.

Si tout le monde vivait dans la joie, comment pourrions-nous sentir et connaître la joie en l'absence du manque de joie ? Il faut un état contraire pour cela et les problèmes malheureux en sont l'opportunité.

Par conséquent, vous ne pouvez pas "toujours" être heureux sinon vous ne le seriez jamais. Alors, au lieu de juger de mal votre état malheureux ou problème, pourquoi ne pas l'accepter et le comprendre, puis de faire entrer en existence un autre état d'être calme et ensuite choisir de créer quelque chose à partir de cet état heureux ?

Il n'est pas nécessaire de faire l'expérience du malheur, mais simplement d'en prendre conscience. Mais nous ne pouvons pas en prendre conscience, car nous jugeons les malheurs ou les problèmes et ainsi les faire exister avec plus de force, car le jugement empêche la naissance d'un autre choix d'être. Il garde en place le connu, car il n'accepte pas d'autres possibilités. C'est la raison d'être du jugement.

Cela se nomme réagir inconsciemment.

Comme vous évitez et fuyez vos malheurs, alors vous ne pouvez pas les comprendre et ainsi vous en libérer consciemment. Vous recréez vos malheurs, sans vous en rendre compte, en évitant d'accepter votre vérité, votre sentiment que vous avez créé.

Par conséquent, les problèmes sont l'énergie vital qui lance le moteur de la création et non l'esprit.

L'esprit est la fonction de vous qui prend une décision à partir de votre sentiment ou contre votre sentiment, quand vous n'êtes pas conscient de votre état d'être, donc quand vous jugez ou niez "ce qui est" dans votre réalité ou votre sentiment.

 

Quels sont les types de cadeaux qui vous intéressent ?

Lorsque vous savez d'avance ce que vous aurez comme cadeau de Noël, alors vous vous attendez à recevoir cela et jamais vous ne sentirez la joie de recevoir une surprise. Comment est votre sentiment ?

Lorsque vous savez d'avance ce que vous aurez comme cadeau de Noël, mais en ouvrant votre cadeau, c'est autre chose ou bien aucun cadeau. Comment est votre sentiment ?

Lorsque vous n'avez aucune attente ni espoir de recevoir un cadeau à Noël ou selon d'autres occasions et que vous recevez quelque chose d'inattendu et de surprenant. Comment est votre sentiment ?

Finalement, lorsque vous vivez votre vie en cherchant à reproduire continuellement de la sécurité, un confort continuellement, donc du connu sans aucune nouvelle expérience. Comment est votre sentiment ?

Je dirai plutôt, êtes vous conscient qu'une puissante drogue vous a engourdi l'âme au point d'oublie totalement vos sentiments, qui vous êtes, et qui se nomme la sécurité ?

Je ne dis pas que la sécurité est mal, mais ce que je vous dis est que la peur de vivre des problèmes vous pousse à croire que la sécurité est un idéal élevé au lieu de voir que c'est une absence de création et une absence de joie.

Le cadeau qui se cache dans un problème est tout simplement l'opportunité de créer votre propre bonheur, selon vous et non selon les autres !

Et en l'expérimentant, vous prenez conscience que vous n'avez pas besoin de l'amour des autres pour être heureux et par conséquent, l'amour peut circuler librement dans vos relations, car vous savez que vous êtes la source en l'offrant aux autres, qui à leur tour, sont dans un bien-être qui les poussent librement à vous le redonner.

Par ailleurs, si vous êtes conscient d'être la source de ce bien-être dans vos relations et que l'autre continue, sans s'en rendre compte, à vous juger, à vous blesser ou vous nier, alors vous permettez à l'abus de continuer. Cette personne est probablement habituée depuis très longtemps, à recevoir des autres.

À cet instant, que choisissez-vous ? De continuer l'abus ou d'y mettre fin ? De vous aimer ou de vous détester ?

Croyez-vous qu'une discussion à ce sujet va apporter une prise de conscience à l'autre ?

Comment est votre sentiment par rapport à cette situation ?

Dans certains cas, vous devez décider sans égard ce que les autres vivront, car les sentiments inconfortables sont d'excellentes opportunités pour réveiller les gens les plus endormis ou non !

C'est dans ce genre de décision que vous évoluez en conscience, car vous n'avez pas de référence passée.

Comment alors décider ce qui est bien pour vous ?

En vérité, ce qui est bien pour vous est ce qui est vrai pour vous. Et ce qui est vrai est votre sentiment.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.