Comment rendre votre homme heureux sans oublier votre propre bonheur ?

Est-ce que votre homme n'est plus le même comme aux premiers jours de votre relation amoureuse ?

Est-il devenu quelqu'un sans passion, sans initiative ni joie de vivre ?

Que s'est-il passé au juste dans votre relation de couple ?

 

 

Rendre votre homme heureux

 

Un grand nombre de femmes se plaignent que leur homme ne soit plus aussi attentif, heureux ni joyeux envers elle, mais si vous mettez le blâme et le jugement sur lui sans vous observer d'abord, alors votre vie de couple ne sera qu'une lutte incessante qui produira continuellement dans votre âme et celle de votre homme, des malheurs et des souffrances.

Dans cet article, je vous invite à regarder en vous, à regarder consciemment en vous, votre véritable état d'être d'abord puis ensuite de choisir ce qui vous convient de créer comme réalité extérieure à vous.

 

 

Quelle est votre intention de vouloir que votre homme soit heureux ?

Comment pouvez-vous savoir que votre homme n'est pas heureux ? Lui avez-vous posé une question pour comprendre ses sentiments ou vous l'avez accusé, jugé ?

Mais la question qui importe est-elle plutôt de connaître votre intention personnelle à le voir heureux ? Que voulez-vous pour vous au juste ? Rien du tout !

L'intention est à la fois un sentiment d'être actuel et un désir futur. Rares sont les gens qui sont conscients de leur sentiment, car l'éducation apprise a toujours été de nier ses sentiments et ainsi les oublier en mettant l'importance sur le "faire" pour obtenir ses désirs.

Ainsi, êtes-vous consciente de votre sentiment présent par rapport à votre relation avec votre homme ? Si vous ne l'êtes pas, alors il est simplement le contraire de ce que vous cherchez à être.

 

Le bonheur est un état d'être, peu importe ce que vous faites

Probablement que votre vérité, votre sentiment est quelque chose d'inconfortable où vous n'êtes pas heureuse et par réaction inconsciente, vous désirez être heureuse.

Cette liberté de choix concernant votre propre bonheur vous appartient et il ne dépend pas de votre homme, même si vous êtes nombreuses à croire que votre bonheur dépend de lui.

Avez-vous oublié qu'une plante pousse de l'intérieur de la terre vers l'extérieur, non le contraire ? Il en est de même concernant votre propre bonheur et celui de votre homme selon la liberté de chacun.

Vous devez être consciente de votre état d'être actuel et s'il est inconfortable, alors vous devez l'accepter afin de faire entrer en vous, un autre état d'être confortable.

Mais en réagissant sans être consciente de votre état d'être, vous créez à partir de votre état inconfortable et ainsi revivre les mêmes expériences dans vos relations qui vous rendent et rendent les autres malheureux.

 

Qu'est-ce qu'une relation de couple pour vous ?

Avez-vous tous les deux tombé dans une vie de couple routinière, monotone et sans grande passion ni joie ?

Qui avait comme idéal de croire que le bonheur provenait de l'autre ? Qui avait comme habitude de croire que l'amour se devait d'être un échange de conditions, de besoins et d'obligations ? 

Avez-vous expérimenté ces états d'être afin de découvrir ce qui est vrai pour vous ?

Avez-vous eu la possibilité de choisir entre l'amour avec des conditions et l'amour sans conditions ? Entre les besoins et les préférences ? Entre la sécurité et la liberté ? Entre les obligations et les responsabilités ?

On vous a fait avalé ces croyances pour mieux vous contrôler durant votre jeunesse et une fois adulte, ça prendrait un miracle pour en prendre conscience, car les habitudes sont très profondes.

En vérité, cela serait un véritable miracle si vous pouviez observer cela sans jugement. Le jugement est une réaction d'une personne qui n'a jamais l'intention de comprendre quelque chose en concluant immédiatement.

Vous avez écouté les autres au lieu d'écouter votre âme dans vos expériences et aujourd'hui, vous êtes en train de vivre une vie d'imitation qui est la cause de ce manque de passion, de bonheur et de joie.

Vous attendez à ce que les autres vous apportent ce que vous voulez et ainsi ne jamais sentir en vous, la joie de créer, d'offrir librement de votre personne dans les relations.

Ce sont les attentes qui sont la cause de vos malheurs et vos jugements qui vous tiennent prisonniers de vos souffrances.

 

Avez-vous tué toute motivation et liberté à votre homme ?

Avant de faire quoique ce soit pour rendre votre homme heureux, ou plutôt de vous rendre heureuse, n'est-il pas souhaitable de comprendre comment votre homme est-il devenu ainsi ?

Le contrôle, donc le pouvoir sur l'autre, est la fondation qui créé le manque de désir et tue toute motivation propre qui provient de la liberté. Sans oublier vos jugements et vos conditions.

Comme un "bon employé", il attend un ordre pour réagir et jamais il n'aura la confiance ni la joie pour initier quelque chose.

De nombreuses femmes éduquent leurs enfants de cette façon et ensuite se plaignent qu'ils n'ont pas d'initiative.

Est-ce possible que vous ayez rendu votre homme monotone, mort, par un certain comportement de contrôle, de pouvoir et ainsi tuer tout désir en lui ?

Et quand vous rencontrez un homme conscient de cela, alors vous le traiter comme un vulgaire être humain, car vous ne pouvez pas le contrôler.

Croyez-vous que la nature d'un homme est d'être contrôlé afin de satisfaire vos moindres désirs ?

Et lorsque votre homme a réalisé votre sécurité, votre idéal qui apporte la mort dans votre couple, alors soit vous le laissez ou bien vous cherchez à le manipuler afin qu'il exécute quelque chose pour votre propre bonheur.

Si vous cherchez à ce que votre homme vous apporte quelque chose pour être heureuse, alors vous ne comprenez pas votre raison d'être et ainsi produire des malheurs en vous et dans votre relation de couple.

Quand allez-vous apporter des états d'être aimables dans votre relation avec votre homme ? Donnez des ordres à quelqu'un est la meilleure façon pour tuer toute initiative et c'est une preuve de non amour.

Croyez-vous que les mots "je t'aime" soient importants ? Ils sont d'aucune importance quand les actions aimables sont présentes, mais quand il n'y a pas d'actions aimables, de preuves d'amour, alors vous mettez l'importance sur les mots pour ainsi justifier votre manque d'amabilité.

Est-ce que vos mots d'amour ne sont que des mensonges pour bien paraître en l'absence de gestes, en l'absence de preuves de ce que vous dites ?

 

Avoir raison est-il un signe d'une grande pauvreté intellectuelle et relationnelle ?

Voyez-vous, pour bien des femmes et des hommes, ce qui comptent le plus dans leur vie n'est pas leur propre bonheur, leur bien-être, l'amour, mais bien d'avoir raison, car ils ont peur de se tromper. Ils ont peur de perdre la face au devant des autres et ainsi créer ce que l'égo est. Ce que leur esprit n'est pas ! Le résultat est la division dans les relations.

Ils ont été éduqués à être à la hauteur dans toutes les situations et lorsque cela n'est pas possible, comme c'est souvent le cas, alors ils cherchent des raisons, des excuses, des inventions, pour ne pas faire partie des perdants, des êtres inférieurs.

Pour ne pas faire partie des perdants, ils doivent alors prouver que c'est l'autre le perdant et ainsi se croire les gagnants.

Seul un esprit sans intelligence ou inconscient de soi cherche à ne pas perdre ou gagner le plus. Mais un esprit intelligent se pose une toute autre question, soit celle d'aimer ou échouer à aimer, à être bien tous les deux.

L'une divise et l'autre unit. L'une est la peur et l'autre est l'amour.

Par conséquent, jamais ils avouent ne pas connaître quelque chose et ainsi se piéger dans les mots pour éviter de dire la vérité. Comment une personne peut-elle comprendre quelque chose de nouveau, quand son esprit est fermé en disant qu'elle connait sans vraiment connaître ?

Avoir raison, c'est avoir l'intention de contrôler votre homme afin de le manipuler pour arriver à satisfaire vos désirs ou vos besoins. C'est ne rien créer dans votre relation et attendre à ce que votre homme vous apporte quelque chose pour votre bonheur égoïste sans égards à l'autre.

 

Soyez consciente de votre bonheur d'abord et le reste suivra

Votre véritable motivation n'est pas en dehors de vous, mais dans vos vérités, vos sentiments. D'acceptez cela, surtout quand c'est inconfortable, puis de choisir une nouvelle expérience en n'oubliant pas de faire des actions aimables à votre homme.

Ne cherchez pas à rendre votre homme heureux, mais soyez simplement attentive et aimable avec lui. N'ayez pas d'attente, mais uniquement d'être heureuse, peu importe ce que vous faites.

Dites ce que vous aimez ou aimerez, puis laissez votre homme prendre l'initiative d'agir selon sa liberté. Évitez les ordres, car c'est la raison pourquoi il n'est pas heureux et vous non plus.

Ce qui compte est de faire des actions aimables en n'oubliant pas que cela vous revient, mais sans avoir d'attentes d'un retour. Le bonheur est dans l'action et non dans le résultat.

Ainsi, vous n'aurez pas l'impression de tout faire pour lui, mais de vous inclure parmi ceux à qui vous donnez de votre personne.

Puis observez votre homme se transformer librement par la liberté et non par l'obéissance.

S'il ne fait rien, alors n'oubliez pas que c'est sa liberté. À vous de prendre une autre décision, car cette dernière n'a probablement pas fonctionée.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.